IDLE

Code source : Lib/idlelib/


IDLE est l'environnement de développement et d'apprentissage intégré de Python (Integrated Development and Learning Environment).

IDLE a les fonctionnalités suivantes :

  • codé à 100% en pur Python, en utilisant l'outil d'interfaçage graphique tkinter

  • multi-plateformes : fonctionne de la même manière sous Windows, Unix et macOS

  • Console Python (interpréteur interactif) avec coloration du code entré, des sorties et des messages d'erreur

  • éditeur de texte multi-fenêtres avec annulations multiples, coloration Python, indentation automatique, aide pour les appels de fonction, autocomplétion, parmi d'autres fonctionnalités

  • recherche dans n'importe quelle fenêtre, remplacement dans une fenêtre d'édition et recherche dans des fichiers multiples (grep)

  • débogueur avec points d'arrêt persistants, pas-à-pas et visualisation des espaces de nommage locaux et globaux

  • configuration, navigateur et d'autres fenêtres de dialogue

Édition et navigation

Fenêtre d'édition

IDLE peut ouvrir une fenêtre d'édition quand il démarre, selon les paramètres et la manière dont vous démarrez IDLE. Ensuite, utilisez le menu File. Il ne peut y avoir qu'une fenêtre d'édition pour un fichier donné.

La barre de titre contient le nom du fichier, le chemin absolu et la version de Python et d'IDLE s'exécutant dans la fenêtre. La barre de statut contient le numéro de ligne ("Ln") et le numéro de la colonne ("Col"). Les numéros de ligne commencent à 1 ; les numéros de colonne commencent à 0.

IDLE suppose que les fichiers avec une extension en .py* reconnue contiennent du code Python, mais pas les autres fichiers. Exécutez du code Python avec le menu Run.

Raccourcis clavier

Dans cette section, "C" renvoie à la touche Contrôle`sous Windows et *Unix* et à la touche :kbd:`Commande sous macOS.

  • Retour arrière supprime à gauche ; Suppr supprime à droite

  • C-Retour arrière supprime le mot à gauche ; C-Suppr supprime le mot à droite

  • Utilisez les touches flèche et Page HautPage Bas pour vous déplacer

  • C-Flèche Gauche et C-Flèche Droite déplacent de mot en mot

  • Début/Fin vont au début / à la fin de la ligne

  • C-DébutC-Fin vont au début / à la fin du fichier

  • Quelques raccourcis Emacs utiles sont hérités de Tcl/Tk :

    • C-a début de ligne

    • C-e fin de ligne

    • C-k supprime la ligne (mais ne la met pas dans le presse-papier)

    • C-l centre la fenêtre autour du point d’insertion

    • C-b recule d'un caractère sans le supprimer (habituellement vous pouvez également utiliser les touches flèches pour faire cela)

    • C-f avance d'un caractère sans le supprimer (habituellement vous pouvez également utiliser les touches flèches pour faire cela)

    • C-p remonte d'une ligne (habituellement vous pouvez également utiliser les touches flèches pour faire cela)

    • C-d supprime le caractère suivant

Les raccourcis clavier standards (comme C-c pour copier et C-v pour coller) peuvent fonctionner. Les raccourcis clavier sont sélectionnés dans la fenêtre de configuration d'IDLE.

Indentation automatique

Après une structure d'ouverture de bloc, la prochaine ligne est indentée de 4 espaces (dans la console Python d'une tabulation). Après certains mots-clefs (break, return etc) la ligne suivante est dédentée. Dans une indentation au début de la ligne, Retour arrière supprime jusqu'à 4 espaces s'il y en a. Tab insère des espaces (dans la console, une tabulation), en nombre dépendant de la configuration. Les tabulations sont actuellement restreintes à quatre espaces à cause de limitations de Tcl/Tk.

Cf. les commandes indent/dedent region dans le menu *Format*.

Complétions

Completions are supplied, when requested and available, for module names, attributes of classes or functions, or filenames. Each request method displays a completion box with existing names. (See tab completions below for an exception.) For any box, change the name being completed and the item highlighted in the box by typing and deleting characters; by hitting Up, Down, PageUp, PageDown, Home, and End keys; and by a single click within the box. Close the box with Escape, Enter, and double Tab keys or clicks outside the box. A double click within the box selects and closes.

One way to open a box is to type a key character and wait for a predefined interval. This defaults to 2 seconds; customize it in the settings dialog. (To prevent auto popups, set the delay to a large number of milliseconds, such as 100000000.) For imported module names or class or function attributes, type '.'. For filenames in the root directory, type os.sep or data:os.altsep immediately after an opening quote. (On Windows, one can specify a drive first.) Move into subdirectories by typing a directory name and a separator.

Instead of waiting, or after a box is closed, open a completion box immediately with Show Completions on the Edit menu. The default hot key is C-space. If one types a prefix for the desired name before opening the box, the first match or near miss is made visible. The result is the same as if one enters a prefix after the box is displayed. Show Completions after a quote completes filenames in the current directory instead of a root directory.

Hitting Tab after a prefix usually has the same effect as Show Completions. (With no prefix, it indents.) However, if there is only one match to the prefix, that match is immediately added to the editor text without opening a box.

Invoking 'Show Completions', or hitting Tab after a prefix, outside of a string and without a preceding '.' opens a box with keywords, builtin names, and available module-level names.

When editing code in an editor (as oppose to Shell), increase the available module-level names by running your code and not restarting the Shell thereafter. This is especially useful after adding imports at the top of a file. This also increases possible attribute completions.

Completion boxes intially exclude names beginning with '_' or, for modules, not included in '__all__'. The hidden names can be accessed by typing '_' after '.', either before or after the box is opened.

Info-bulles

Une info-bulle est affichée quand vous saisissez ( après le nom d'une fonction accessible. Une expression de nom peut inclure des points et des tirets bas.L'info-bulle reste affichée jusqu'à ce que vous cliquiez dessus, que le curseur se déplace hors de la zone des arguments, ou que ) soit saisi. Quand le curseur est dans la partie "arguments" de la définition, le menu ou raccourci affiche une info-bulle.

Une info-bulle contient la signature de la fonction et la première ligne de la docstring. Pour les fonctions incluses par défaut sans signature accessible, l'info-bulle contient toutes les lignes jusqu'à la cinquième ligne ou la première ligne vide. Ces détails sont sujets à changement.

L'ensemble des fonctions accessibles dépend des modules qui ont été importés dans le processus utilisateur, y compris ceux importés par IDLE lui-même et quelles définitions ont été exécutées, le tout depuis le dernier redémarrage.

Par exemple, redémarrez la console et saisissez itertools.count(. Une info-bulle s'affiche parce que IDLE importe itertools dans le processus utilisateur pour son propre usage (ceci pourrait changer). Saisissez turtle.write( et rien ne s'affiche. IDLE n'importe pas turtle. Le menu ou le raccourci ne font rien non plus. Saisir import *turtle puis turtle.write( fonctionnera.

Dans l'éditeur, les commandes d'importation n'ont pas d'effet jusqu'à ce que le fichier soit exécuté. Vous pouvez exécuter un fichier après avoir écrit les commandes d'importation au début, ou immédiatement exécuter un fichier existant avant de l'éditer.

Contexte du code

Dans une fenêtre d'édition contenant du code Python, le contexte du code peut être activé pour afficher ou cacher une zone en haut de la fenêtre. Quand elle est affichée, cette zone gèle les lignes ouvrant le bloc de code, comme celles qui commencent par les mots-clés class, def ou if, qui auraient autrement été cachées plus haut dans le fichier. La taille de cette zone varie automatiquement selon ce qui est nécessaire pour afficher tous les niveaux de contexte, jusqu'à un nombre maximal de lignes défini dans la fenêtre de configuration d'IDLE (valeur qui vaut 15 par défaut). S'il n'y a pas de lignes de contexte et que cette fonctionnalité est activée, une unique ligne vide est affichée. Un clic sur une ligne dans la zone de contexte déplace cette ligne en haut de l'éditeur.

Les couleurs de texte et du fond pour la zone de contexte peuvent être configurées dans l'onglet Highlights de la fenêtre de configuration d'IDLE.

Fenêtre de console Python

Avec la console d'IDLE, vous pouvez saisir, éditer et rappeler des commandes entières. La plupart des consoles et des terminaux ne travaillent qu'avec une seule ligne physique à la fois.

Quand du texte est collé dans la console, il n'est ni compilé, ni exécuté jusqu'à la ce qu'on saisisse Entrée. On peut éditer le code collé d'abord. Si plus d'une commande est collée dans la console, une SyntaxError est levée si plusieurs commandes sont compilées comme une seule.

Les fonctionnalités d'édition décrites dans les sous-sections suivantes fonctionnent du code est saisi de façon interactive. La fenêtre de console d'IDLE réagit également aux touches suivantes.

  • C-c interrompt l'exécution de la commande

  • C-d envoie fin-de-fichier (EOF) ; cela ferme la fenêtre s'il est saisi à une invite >>>

  • Alt-/ (Compléter le mot) est également utile pour réduire la quantité de texte saisie

    Historique des commandes

    • Alt-p récupère la précédente commande qui correspond à ce que vous avez saisi. Sous macOS, utilisez C-p.

    • Alt-n récupère la suivante. Sous macOS, utilisez C-n.

    • Entrée sur une des commandes précédentes récupère cette commande

Coloration du texte

IDLE affiche par défaut le texte en noir sur blanc mais colore le texte qui possède une signification spéciale. Pour la console, ceci concerne les sorties de la console et de l'utilisateur ainsi que les erreurs de l'utilisateur. Pour le code Python, dans l'invite de commande de la console ou sur un éditeur, ce sont les mots-clefs, noms de fonctions et de classes incluses par défaut, les noms suivant class et def, les chaînes de caractères et les commentaires. Pour n'importe quelle fenêtre de texte, ce sont le curseur (si présent), le texte trouvé (s'il y en a) et le texte sélectionné.

La coloration du texte est faite en arrière-plan, donc du texte non coloré est parfois visible. Pour changer les couleurs, utilisez l'onglet Highlighting de la fenêtre de configuration d'IDLE. Le marquage des points d'arrêt du débogueur dans l'éditeur et du texte dans les dialogues n'est pas configurable.

Démarrage et exécution du code

Quand il est démarré avec l'option -s, IDLE exécutera le fichier référencé par la variable d'environnement IDLE*STARTUP ou PYTHONSTARTUP. IDLE cherche d'abord IDLESTARTUP ; si IDLESTARTUP est présent, le fichier référencé est exécuté. Si IDLESTARTUP n'est pas présent, alors IDLE cherche PYTHONSTARTUP. Les fichiers référencés par ces variables d'environnement sont de bons endroits pour stocker des fonctions qui sont utilisées fréquemment depuis la console d'IDLE ou pour exécuter des commandes d'importation des modules communs.

De plus, Tk charge lui aussi un fichier de démarrage s'il est présent. Notez que le fichier de Tk est chargé sans condition. Ce fichier additionnel est .Idle.py et est recherché dans le dossier personnel de l'utilisateur. Les commandes dans ce fichier sont exécutées dans l'espace de nommage de Tk, donc ce fichier n'est pas utile pour importer des fonctions à utiliser depuis la console Python d'IDLE.

Utilisation de la ligne de commande

idle.py [-c command] [-d] [-e] [-h] [-i] [-r file] [-s] [-t title] [-] [arg] ...

-c command  run command in the shell window
-d          enable debugger and open shell window
-e          open editor window
-h          print help message with legal combinations and exit
-i          open shell window
-r file     run file in shell window
-s          run $IDLESTARTUP or $PYTHONSTARTUP first, in shell window
-t title    set title of shell window
-           run stdin in shell (- must be last option before args)

S'il y a des arguments :

  • Si -, -c ou -r sont utilisés, tous les arguments sont placés dans sys.argv[1:...] et sys.argv[0] est assigné à ''`, '-c', ou '-r'. Aucune fenêtre d'édition n'est ouverte, même si c'est le comportement par défaut fixé dans la fenêtre d'options.

  • Sinon, les arguments sont des fichiers ouverts pour édition et sys.argv reflète les arguments passés à IDLE lui-même.

Échec au démarrage

IDLE utilise un connecteur (socket en anglais) pour communiquer entre le processus d'interface graphique d'IDLE et le processus d'exécution de code de l'utilisateur. Une connexion doit être établie quand la console démarre ou redémarre (le redémarrage est indiqué par une ligne de division avec "RESTART"). Si le processus utilisateur échoue à établir une connexion avec le processus graphique, il affiche une fenêtre d'erreur Tk avec un message "connexion impossible" qui redirige l'utilisateur ici. Ensuite, il s'arrête.

Une cause d'échec courant est un fichier écrit par l'utilisateur avec le même nom qu'un module de la bibliothèque standard, comme random.py et tkinter.py. Quand un fichier de ce genre est enregistré dans le même répertoire qu'un fichier à exécuter, IDLE ne peut pas importer le fichier standard. La solution actuelle consiste à renommer le fichier de l'utilisateur.

Même si c'est plus rare qu'avant, un antivirus ou un pare-feu peuvent interrompre la connexion. Si le programme ne peut pas être paramétré pour autoriser la connexion, alors il doit être éteint pour qu'IDLE puisse fonctionner. Cette connexion interne est sûre car aucune donnée n'est visible depuis un port extérieur. Un problème similaire est une mauvaise configuration du réseau qui bloque les connexions.

Des problèmes d'installation de Python stoppent parfois IDLE : il peut y avoir un conflit de versions ou bien l'installation peut nécessiter des privilèges administrateurs. Si on corrige le conflit , ou qu'on ne peut ou ne veut pas accorder de privilège, il peut être plus facile de désinstaller complètement Python et de recommencer.

A zombie pythonw.exe process could be a problem. On Windows, use Task Manager to check for one and stop it if there is. Sometimes a restart initiated by a program crash or Keyboard Interrupt (control-C) may fail to connect. Dismissing the error box or using Restart Shell on the Shell menu may fix a temporary problem.

When IDLE first starts, it attempts to read user configuration files in ~/.idlerc/ (~ is one's home directory). If there is a problem, an error message should be displayed. Leaving aside random disk glitches, this can be prevented by never editing the files by hand. Instead, use the configuration dialog, under Options. Once there is an error in a user configuration file, the best solution may be to delete it and start over with the settings dialog.

If IDLE quits with no message, and it was not started from a console, try starting it from a console or terminal (python -m idlelib) and see if this results in an error message.

Exécuter le code de l'utilisateur

Sauf dans de rares cas, le résultat de l'exécution de code Python avec IDLE est censé être le même que lors de l'exécution du même code via la méthode par défaut, directement avec Python dans une console système en mode texte ou dans une fenêtre de terminal. Cependant, les différentes interfaces et opérations affectent parfois les résultats visibles. Par exemple, sys.modules démarre avec plus d'entrées et threading.activeCount() renvoie 2 plutôt que 1.

Par défaut, IDLE exécute le code de l'utilisateur dans un processus système séparé plutôt que dans le processus d'interface utilisateur qui exécute la console et l'éditeur. Dans le processus d'exécution, il remplace sys.stdin, sys.stdout et sys.stderr par des objets qui récupèrent les entrées et envoient les sorties à la fenêtre de console. Les valeurs originales stockées dans sys.__stdin__, sys.__stdout__ et sys.__stderr__ ne sont pas touchées, mais peuvent être None.

Quand la console est au premier plan, elle contrôle le clavier et l'écran. Ceci est normalement transparent, mais les fonctions qui accèdent directement au clavier et à l'écran ne fonctionneront pas. Ceci inclut des fonctions spécifiques du système qui déterminent si une touche a été pressée et, le cas échéant, laquelle.

Les remplacements des flux standards par IDLE ne sont pas hérités par les sous-processus créés dans le processus d'exécution, directement par le code de l'utilisateur ou par des modules comme multiprocessing. Si de tels modules utilisent input à partir de sys.stdin ou write à sys.stdout ou sys.stderr, IDLE doit être démarré dans une fenêtre de ligne de commande. Le sous-processus secondaire sera ensuite attaché à cette fenêtre pour les entrées et les sorties.

Le code IDLE tournant dans le processus d'exécution ajoute des appels de fonctions à la pile d'appels qui ne seraient pas là autrement. IDLE encapsule sys.getrecursionlimit et sys.setrecursionlimit pour réduire l'effet des piles de fonctions supplémentaires.

Si sys est réinitialisé par le code de l'utilisateur, comme avec importlib.reload(sys), les changements d'IDLE seront perdus et l'entrée du clavier et la sortie à l'écran ne fonctionneront pas correctement.

Lorsque l'utilisateur lève SystemExit directement ou en appelant sys.exit, IDLE revient au terminal IDLE au lieu de quitter.

Sortie de l'utilisateur sur la console

Quand un programme affiche du texte, le résultat est déterminé par le support d'affichage correspondant. Quand IDLE exécute du code de l'utilisateur, sys.stdout et sys.stderr sont connectées à la zone d'affichage de la console d'IDLE. Certaines de ces fonctionnalités sont héritées des widgets Tk sous-jacents. D'autres sont des additions programmées. Quand cela importe, la console est conçue pour le développement plutôt que l'exécution en production.

Par exemple, la console ne supprime jamais de sortie. Un programme qui écrit à l'infini dans la console finira par remplir la mémoire, ce qui entraînera un erreur mémoire. Par ailleurs, certains systèmes de fenêtres textuelles ne conservent que les n dernières lignes de sortie. Une console Windows, par exemple, conserve une quantité de lignes configurable entre 1 et 9999, avec une valeur par défaut de 300.

Un widget Text de Tk et donc la console d'IDLE, affiche des caractères (points de code) dans le sous-ensemble BMP (Basic Multilingual Plane) d'Unicode. Quels caractères sont affichés avec le bon glyphe et lesquels sont affichés avec un caractère de remplacement dépend du système d'exploitation et des polices installées. Les caractères de tabulation font que le texte suivant commencera après le prochain taquet de tabulation (ils sont placés tous les 8 "caractères"). Les caractères saut de ligne font apparaître le texte suivant sur une nouvelle ligne. Les autres caractères de contrôle sont ignorés ou affichés sous forme d'espace, de boîte, ou d'autre chose, selon le système d'exploitation et la police (déplacer le curseur de texte sur un affichage de ce genre peut provoquer un comportement surprenant du point de vue de l'espacement).

>>> s = 'a\tb\a<\x02><\r>\bc\nd'  # Enter 22 chars.
>>> len(s)
14
>>> s  # Display repr(s)
'a\tb\x07<\x02><\r>\x08c\nd'
>>> print(s, end='')  # Display s as is.
# Result varies by OS and font.  Try it.

La fonction repr est utilisée pour l'affichage interactif de la valeur des expressions. Elle renvoie une version modifiée de la chaîne en entrée dans laquelle les codes de contrôle, certains points de code BMP et tous les points de code non BMP sont remplacés par des caractères d'échappement. Comme montré ci-dessus, ceci permet d'identifier les caractères dans une chaîne, quelle que soit la façon dont elle est affichée.

Les sorties standard et d'erreur sont généralement séparées (sur des lignes séparées) de l'entrée de code et entre elles. Elles ont chacune une coloration différente.

Pour les traceback de SyntaxError, le "^" habituel marquant l'endroit où l'erreur a été détectée est remplacé par la coloration et le surlignage du texte avec une erreur. Quand du code exécuté depuis un fichier cause d'autres exceptions, un clic droit sur la ligne du traceback permet d'accéder à la ligne correspondante dans un éditeur IDLE. Le fichier est ouvert si nécessaire.

La console a une fonctionnalité spéciale pour réduire les lignes de sorties à une étiquette "Squeezed text". Ceci est fait automatiquement pour un sortie de plus de N lignes (N = 50 par défaut). N peut être changé dans la section PyShell de la page General de la fenêtre de configuration. Les sorties avec moins de lignes peuvent être réduites par un clic droit sur la sortie. Ceci peut être utile sur des lignes si longues qu'elles ralentissent la navigation.

Les sorties réduites sont étendues sur place en double-cliquant sur l'étiquette Elles peuvent aussi être envoyées au presse-papier ou sur un fenêtre séparée par un clic-droit sur l'étiquette.

Développer des applications tkinter

IDLE est intentionnellement différent de Python standard dans le but de faciliter le développement des programmes tkinter. Saisissez import *tkinter* as tk; root = tk.Tk() avec Python standard, rien n'apparaît. Saisissez la même chose dans IDLE et une fenêtre tk apparaît. En Python standard, il faut également saisir root.update() pour voir la fenêtre. IDLE fait un équivalent mais en arrière-plan, environ 20 fois par seconde, soit environ toutes les 50 millisecondes. Ensuite, saisissez b = tk.Button(root, text='button'); b.pack(). De la même manière, aucun changement n'est visible en Python standard jusqu'à la saisie de root.update().

La plupart des programmes tkinter exécutent root.mainloop(), qui d'habitude ne renvoie pas jusqu'à ce que l'application tk soit détruite. Si le programme est exécuté avec python -i``ou depuis un éditeur *IDLE*, une invite de commande ``>>> n'apparaît pas tant que mainloop() ne termine pas, c'est-à-dire quand il ne reste plus rien avec lequel interagir.

Avec un programme tkinter exécuté depuis un éditeur IDLE, vous pouvez immédiatement commenter l'appel à mainloop. On a alors accès à une invite de commande et on peut interagir en direct avec l'application. Il faut juste se rappeler de réactiver l'appel à mainloop lors de l'exécution en Python standard.

Exécution sans sous-processus

Par défaut IDLE exécute le code de l'utilisateur dans un sous-processus séparé via un connecteur sur l'interface de la boucle locale. Cette connexion n'est pas visible de l'extérieur et rien n'est envoyé ou reçu d'Internet. Si un pare-feu s'en plaint quand même, vous pouvez l'ignorer.

Si la tentative de connexion par le socket échoue, IDLE vous le notifie. Ce genre d'échec est parfois temporaire, mais s'il persiste, le problème peut soit venir d'un pare-feu qui bloque la connexion ou d'une mauvaise configuration dans un système particulier. Jusqu'à ce que le problème soit résolu, vous pouvez exécuter IDLE avec l'option -n de la ligne de commande.

Si IDLE est démarré avec l'option -n de la ligne de commande, il s'exécute dans un seul processus et ne crée pas de sous-processus pour exécuter le serveur RPC d'exécution de Python. Ceci peut être utile si Python ne peut pas créer de sous-processus ou de connecteur RPC sur votre plateforme. Cependant, dans ce mode, le code de l'utilisateur n'est pas isolé de IDLE lui-même. De plus, l'environnement n'est pas réinitialisé quand Run/Run Module (F5) est sélectionné. Si votre code a été modifié, vous devez reload*() les modules affectés et ré-importer tous les éléments spécifiques (e.g. *from foo import baz) pour que les changements prennent effet. Pour toutes ces raisons, il est préférable d'exécuter IDLE avec le sous-processus par défaut si c'est possible.

Obsolète depuis la version 3.4.

Aide et préférences

Sources d'aide

L'entrée du menu d'aide "IDLE Help" affiche une version html formatée du chapitre sur IDLE de la Library Reference. Le résultat, dans une fenêtre de texte tkinter en lecture-seule, est proche de ce qu'on voit dans un navigateur. Naviguez dans le texte avec la molette de la souris, la barre de défilement ou avec les touches directionnelles du clavier enfoncées. Ou cliquez sur le bouton TOC (Table of Contents : sommaire) et sélectionnez un titre de section dans l'espace ouvert.

L'entrée du menu d'aide "Python Docs" ouvre les sources d'aide détaillées, incluant des tutoriels, disponibles sur https://docs.python.org/x.y, avec "x.y" la version de Python en cours d'exécution. Si votre système a une copie locale de la documentation (cela peut être une option d'installation), c'est elle qui est ouverte.

Les URL sélectionnées peuvent être ajoutées ou enlevées du menu d'aide à n'importe quel moment en utilisant l'onglet « General » de la fenêtre « Configure IDLE ».

Modifier les préférences

Les préférences de polices, surlignage, touches et les préférences générales peuvent être changées via « Configure IDLE » dans le menu « Options ». Les paramètres modifiés par l'utilisateur sont enregistrés dans un dossier .idlerc dans le dossier personnel de l'utilisateur. Les problèmes causés par des fichiers de configuration utilisateur corrompus sont résolus en modifiant ou en supprimant un ou plusieurs fichiers dans .idlerc.

Dans l'onglet Fonts, regardez les échantillons de texte pour voir l'effet de la police et de la taille sur de multiples caractères de multiples langues. Éditez les échantillons pour ajouter d'autres caractères qui vous intéressent. Utilisez les échantillons pour sélectionner les polices à largeur constante. Si certains caractères posent des difficultés dans la console ou l'éditeur, ajoutez-les en haut des échantillons et essayez de changer d'abord la taille, puis la fonte.

Dans les onglets Highlights et Keys, sélectionnez un ensemble de couleurs et de raccourcis pré-inclus ou personnalisé. Pour utiliser un ensemble de couleurs et de raccourcis récent avec une version d'IDLE plus ancienne, enregistrez-le en tant que nouveau thème ou ensemble de raccourcis personnalisé ; il sera alors accessible aux IDLE plus anciens.

IDLE sous macOS

Dans System Preferences: Dock, on peut mettre "Prefer tabs when opening documents" à la valeur "Always". Ce paramètre n'est pas compatible avec le cadriciel tk/tkinter utilisé par IDLE et il casse quelques fonctionnalités d'IDLE.

Extensions

IDLE inclut un outil d'extensions. Les préférences pour les extensions peuvent être changées avec l'onglet Extensions de la fenêtre de préférences. Lisez le début de config-extensions.def dans le dossier idlelib pour plus d'informations. La seule extension actuellement utilisée par défaut est zzdummy, un exemple également utilisé pour les tests.