Types natifs

Les sections suivantes décrivent les types standards intégrés à l'interpréteur.

Les principaux types natifs sont les numériques, les séquences, les dictionnaires, les classes, les instances et les exceptions.

Certaines classes de collection sont mutables. Les méthodes qui ajoutent, retirent, ou réorganisent leurs éléments sur place, et qui ne renvoient pas un élément spécifique, ne renvoient jamais l'instance de la collection elle-même, mais None.

Certaines opérations sont prises en charge par plusieurs types d'objets ; en particulier, pratiquement tous les objets peuvent être comparés en égalité, testés en véridicité (valeur booléenne) et convertis en une chaîne de caractères (avec la fonction repr() ou la fonction légèrement différente str()). Cette dernière est implicitement utilisée quand un objet est affiché par la fonction print().

Valeurs booléennes

Tout objet peut être comparé à une valeur booléenne, typiquement dans une condition if ou while ou comme opérande des opérations booléennes ci-dessous.

By default, an object is considered true unless its class defines either a __bool__() method that returns False or a __len__() method that returns zero, when called with the object. [1] Here are most of the built-in objects considered false:

  • constants defined to be false: None and False

  • zéro de tout type numérique : 0, 0.0, 0j, Decimal(0), Fraction(0, 1)

  • les chaînes et collections vides : '', (), [], {}, set(), range(0)

Les opérations et fonctions natives dont le résultat est booléen renvoient toujours 0 ou False pour faux et 1 ou True pour vrai, sauf indication contraire (exception importante : les opérations booléennes or et and renvoient toujours l'une de leurs opérandes).

Opérations booléennes — and, or, not

Ce sont les opérations booléennes, classées par priorité ascendante :

Opération

Résultat

Notes

x or y

si x est faux, alors x, sinon y

(1)

x and y

si x est faux, alors x, sinon y

(2)

not x

si x est faux, alors True, sinon False

(3)

Notes :

  1. C'est un opérateur court-circuit : il n'évalue le deuxième argument que si le premier est faux.

  2. C'est un opérateur court-circuit : il n'évalue le deuxième argument que si le premier est vrai.

  3. not a une priorité inférieure à celle des opérateurs non-booléens, donc not a == b est interprété comme not (a == b) et a == not b est une erreur de syntaxe.

Comparaisons

Il y a huit opérations de comparaison en Python. Elles ont toutes la même priorité (qui est supérieure à celle des opérations booléennes). Les comparaisons peuvent être enchaînées arbitrairement ; par exemple, x < y <= z est équivalent à x < y and y <= z, sauf que y n'est évalué qu'une seule fois (mais dans les deux cas z n'est pas évalué du tout quand x < y est faux).

Ce tableau résume les opérations de comparaison :

Opération

Signification

<

strictement inférieur

<=

inférieur ou égal

>

strictement supérieur

>=

supérieur ou égal

==

égal

!=

différent

is

identité d'objet

is not

contraire de l'identité d'objet

Vous ne pouvez pas tester l'égalité d'objets de types différents, à l'exception des types numériques entre eux. L'opérateur == est toujours défini mais pour certains types d'objets (par exemple, les objets de type classe), il est équivalent à is. Les opérateurs <, <=, > et >= sont définis seulement quand ils ont un sens. Par exemple, ils lèvent une exception TypeError lorsque l'un des arguments est un nombre complexe.

Des instances différentes d'une classe sont normalement considérées différentes à moins que la classe ne définisse la méthode __eq__().

Les instances d'une classe ne peuvent pas être ordonnées par rapport à d'autres instances de la même classe, ou d'autres types d'objets, à moins que la classe ne définisse suffisamment de méthodes parmi __lt__(), __le__(), __gt__() et __ge__() (en général, __lt__() et __eq__() sont suffisantes, si vous voulez les significations classiques des opérateurs de comparaison).

Le comportement des opérateurs is et is not ne peut pas être personnalisé ; aussi ils peuvent être appliqués à deux objets quelconques et ne lèvent jamais d'exception.

Two more operations with the same syntactic priority, in and not in, are supported by types that are iterable or implement the __contains__() method.

Types numériques — int, float, complex

Il existe trois types numériques distincts : les entiers (integers), les nombres flottants (floating point numbers) et les nombres complexes (complex numbers). En outre, les booléens sont un sous-type des entiers. Les entiers ont une précision illimitée. Les nombres à virgule flottante sont généralement implémentés en utilisant des double en C ; des informations sur la précision et la représentation interne des nombres à virgule flottante pour la machine sur laquelle le programme est en cours d'exécution sont disponibles dans sys.float_info. Les nombres complexes ont une partie réelle et une partie imaginaire, qui sont chacune des nombres à virgule flottante. Pour extraire ces parties d'un nombre complexe z, utilisez z.real et z.imag. (La bibliothèque standard comprend les types numériques additionnels fractions.Fraction pour les rationnels et decimal.Decimal pour les nombres à virgule flottante avec une précision définissable par l'utilisateur.)

Les nombres sont créés par des littéraux numériques ou sont le résultat de fonctions natives ou d'opérateurs. Les entiers littéraux basiques (y compris leur forme hexadécimale, octale et binaire) donnent des entiers. Les nombres littéraux contenant un point décimal (NdT : notation anglo-saxonne de la virgule) ou un exposant donnent des nombres à virgule flottante. Suffixer 'j' ou 'J' à un nombre littéral donne un nombre imaginaire (un nombre complexe avec une partie réelle nulle) que vous pouvez ajouter à un nombre (entier ou à virgule flottante) pour obtenir un nombre complexe avec une partie réelle et une partie imaginaire.

Python gère pleinement l'arithmétique de types numériques mixtes : lorsqu'un opérateur arithmétique binaire possède des opérandes de types numériques différents, l'opérande de type le plus « étroit » est élargi à celui de l'autre. Dans ce système, l'entier est plus « étroit » que la virgule flottante, qui est plus « étroite » que le complexe. Une comparaison entre des nombres de types différents se comporte comme si les valeurs exactes de ces nombres étaient comparées [2].

Les constructeurs int(), float() et complex() peuvent être utilisés pour produire des nombres d'un type numérique spécifique.

Tous les types numériques (sauf complexe) gèrent les opérations suivantes (pour les priorités des opérations, voir Priorités des opérateurs) :

Opération

Résultat

Notes

Documentation complète

x + y

somme de x et y

x - y

différence de x et y

x * y

produit de x et y

x / y

quotient de x et y

x // y

quotient entier de x et y

(1)(2)

x % y

reste de x / y

(2)

-x

négatif de x

+x

x inchangé

abs(x)

valeur absolue de x

abs()

int(x)

x converti en nombre entier

(3)(6)

int()

float(x)

x converti en nombre à virgule flottante

(4)(6)

float()

complex(re, im)

un nombre complexe avec re pour partie réelle et im pour partie imaginaire. im vaut zéro par défaut.

(6)

complex()

c.conjugate()

conjugué du nombre complexe c

divmod(x, y)

la paire (x // y, x % y)

(2)

divmod()

pow(x, y)

x à la puissance y

(5)

pow()

x ** y

x à la puissance y

(5)

Notes :

  1. Also referred to as integer division. For operands of type int, the result has type int. For operands of type float, the result has type float. In general, the result is a whole integer, though the result's type is not necessarily int. The result is always rounded towards minus infinity: 1//2 is 0, (-1)//2 is -1, 1//(-2) is -1, and (-1)//(-2) is 0.

  2. Pas pour les nombres complexes. Convertissez-les plutôt en nombres flottants à l'aide de abs() si c'est approprié.

  3. La conversion de float en int tronque la partie fractionnaire. Voir les fonctions math.floor() et math.ceil() pour d'autres conversions.

  4. float accepte aussi les chaînes nan et inf avec un préfixe optionnel + ou - pour Not a Number (NaN) et les infinis positif ou négatif.

  5. Python définit pow(0, 0) et 0 ** 0 valant 1, puisque c'est courant pour les langages de programmation, et logique.

  6. Les littéraux numériques acceptés comprennent les chiffres 0 à 9 ou tout équivalent Unicode (caractères avec la propriété Nd).

    See the Unicode Standard for a complete list of code points with the Nd property.

Tous types numbers.Real (int et float) comprennent également les opérations suivantes :

Opération

Résultat

math.trunc(x)

x tronqué à l'Integral

round(x[, n])

x arrondi à n chiffres, arrondissant la moitié au pair. Si n est omis, la valeur par défaut est 0.

math.floor(x)

le plus grand Integralx

math.ceil(x)

le plus petit Integralx

Pour d'autres opérations numériques voir les modules math et cmath.

Opérations sur les bits des nombres entiers

Les opérations bit à bit n'ont de sens que pour les entiers relatifs. Le résultat d'une opération bit à bit est calculé comme si elle était effectuée en complément à deux avec un nombre infini de bits de signe.

Les priorités de toutes les opérations bit à bit à deux opérandes sont inférieures à celles des opérations numériques et plus élevées que les comparaisons ; l'opération unaire ~ a la même priorité que les autres opérations numériques unaires (+ et -).

Ce tableau répertorie les opérations binaires triées par priorité ascendante :

Opération

Résultat

Notes

x | y

OU bit à bit de x et y

(4)

x ^ y

OU exclusif bit à bit de x et y

(4)

x & y

ET bit à bit de x et y

(4)

x << n

x décalé vers la gauche de n bits

(1)(2)

x >> n

x décalé vers la droite de n bits

(1)(3)

~x

les bits de x, inversés

Notes :

  1. Des valeurs de décalage négatives sont illégales et provoquent une exception ValueError.

  2. Un décalage à gauche de n bits est équivalent à la multiplication par pow(2, n).

  3. Un décalage à droite de n les bits est équivalent à la division par pow(2, n).

  4. Effectuer ces calculs avec au moins un bit d'extension de signe supplémentaire dans une représentation finie du complément à deux éléments (une largeur de bit fonctionnelle de 1 + max(x.bit_length(), y.bit_length() ou plus) est suffisante pour obtenir le même résultat que s'il y avait un nombre infini de bits de signe.

Méthodes supplémentaires sur les entiers

Le type int implémente la classe mère abstraite numbers.Integral. Il fournit aussi quelques autres méthodes :

int.bit_length()

Renvoie le nombre de bits nécessaires pour représenter un nombre entier en binaire, à l'exclusion du signe et des zéros non significatifs :

>>> n = -37
>>> bin(n)
'-0b100101'
>>> n.bit_length()
6

Plus précisément, si x est différent de zéro, x.bit_length() est le nombre entier positif unique, k tel que 2**(k-1) <= abs(x) < 2**k. Équivalemment, quand abs(x) est assez petit pour avoir un logarithme correctement arrondi, k = 1 + int(log(abs(x), 2)). Si x est nul, alors x.bit_length() donne 0.

Équivalent à :

def bit_length(self):
    s = bin(self)       # binary representation:  bin(-37) --> '-0b100101'
    s = s.lstrip('-0b') # remove leading zeros and minus sign
    return len(s)       # len('100101') --> 6

Added in version 3.1.

int.bit_count()

Renvoie le nombre de 1 dans la représentation binaire de la valeur absolue de l'entier. On la connait également sous le nom de dénombrement de la population. Par exemple :

>>> n = 19
>>> bin(n)
'0b10011'
>>> n.bit_count()
3
>>> (-n).bit_count()
3

Équivalent à :

def bit_count(self):
    return bin(self).count("1")

Added in version 3.10.

int.to_bytes(length=1, byteorder='big', *, signed=False)

Renvoie un tableau d'octets représentant un nombre entier.

>>> (1024).to_bytes(2, byteorder='big')
b'\x04\x00'
>>> (1024).to_bytes(10, byteorder='big')
b'\x00\x00\x00\x00\x00\x00\x00\x00\x04\x00'
>>> (-1024).to_bytes(10, byteorder='big', signed=True)
b'\xff\xff\xff\xff\xff\xff\xff\xff\xfc\x00'
>>> x = 1000
>>> x.to_bytes((x.bit_length() + 7) // 8, byteorder='little')
b'\xe8\x03'

L'entier est représenté en utilisant length octets, dont la valeur par défaut est 1. Une exception OverflowError est levée s'il n'est pas possible de représenter l'entier avec le nombre donné d'octets.

L'argument byteorder détermine l'ordre des octets utilisé pour représenter le nombre entier, la valeur par défaut étant "big". Si byteorder est "big", l'octet le plus significatif est au début du tableau d'octets. Si byteorder est "little", l'octet le plus significatif est à la fin du tableau d'octets.

L'argument signed détermine si le complément à deux est utilisé pour représenter le nombre entier. Si signed est False et qu'un entier négatif est donné, une exception OverflowError est levée. La valeur par défaut pour signed est False.

Les valeurs par défaut peuvent être utilisées pour transformer facilement un entier en un objet à un seul octet :

>>> (65).to_bytes()
b'A'

Cependant, lorsque vous utilisez les arguments par défaut, n'essayez pas de convertir une valeur supérieure à 255 ou vous lèverez une OverflowError :

Équivalent à :

def to_bytes(n, length=1, byteorder='big', signed=False):
    if byteorder == 'little':
        order = range(length)
    elif byteorder == 'big':
        order = reversed(range(length))
    else:
        raise ValueError("byteorder must be either 'little' or 'big'")

    return bytes((n >> i*8) & 0xff for i in order)

Added in version 3.2.

Modifié dans la version 3.11: ajout de valeurs par défaut pour les arguments length et byteorder.

classmethod int.from_bytes(bytes, byteorder='big', *, signed=False)

Renvoie le nombre entier représenté par le tableau d'octets fourni.

>>> int.from_bytes(b'\x00\x10', byteorder='big')
16
>>> int.from_bytes(b'\x00\x10', byteorder='little')
4096
>>> int.from_bytes(b'\xfc\x00', byteorder='big', signed=True)
-1024
>>> int.from_bytes(b'\xfc\x00', byteorder='big', signed=False)
64512
>>> int.from_bytes([255, 0, 0], byteorder='big')
16711680

L'argument bytes doit être soit un objet octet-compatible, soit un itérable produisant des bytes.

L'argument byteorder détermine l'ordre des octets utilisé pour représenter le nombre entier, la valeur par défaut étant "big". Si byteorder est "big", l'octet le plus significatif est au début du tableau d'octets. Si byteorder est "little", l'octet le plus significatif est à la fin du tableau d'octets. Pour demander l'ordre natif des octets du système hôte, donnez sys.byteorder comme byteorder.

L'argument signed indique si le complément à deux est utilisé pour représenter le nombre entier.

Équivalent à :

def from_bytes(bytes, byteorder='big', signed=False):
    if byteorder == 'little':
        little_ordered = list(bytes)
    elif byteorder == 'big':
        little_ordered = list(reversed(bytes))
    else:
        raise ValueError("byteorder must be either 'little' or 'big'")

    n = sum(b << i*8 for i, b in enumerate(little_ordered))
    if signed and little_ordered and (little_ordered[-1] & 0x80):
        n -= 1 << 8*len(little_ordered)

    return n

Added in version 3.2.

Modifié dans la version 3.11: ajout de la valeur par défaut pour l'argument byteorder.

int.as_integer_ratio()

Return a pair of integers whose ratio is equal to the original integer and has a positive denominator. The integer ratio of integers (whole numbers) is always the integer as the numerator and 1 as the denominator.

Added in version 3.8.

int.is_integer()

Returns True. Exists for duck type compatibility with float.is_integer().

Added in version 3.12.

Méthodes supplémentaires sur les nombres à virgule flottante

Le type float implémente la classe mère abstraite numbers.Real et a également les méthodes suivantes.

float.as_integer_ratio()

Return a pair of integers whose ratio is exactly equal to the original float. The ratio is in lowest terms and has a positive denominator. Raises OverflowError on infinities and a ValueError on NaNs.

float.is_integer()

Renvoie True si l'instance de float est finie avec une valeur entière, et False autrement :

>>> (-2.0).is_integer()
True
>>> (3.2).is_integer()
False

Deux méthodes prennent en charge la conversion vers et à partir de chaînes hexadécimales. Étant donné que les float de Python sont stockés en interne sous forme de nombres binaires, la conversion d'un float depuis ou vers une chaine décimale implique généralement une petite erreur d'arrondi. En revanche, les chaînes hexadécimales permettent de représenter exactement les nombres à virgule flottante. Cela peut être utile lors du débogage, et dans un travail numérique.

float.hex()

Renvoie une représentation d'un nombre à virgule flottante sous forme de chaîne hexadécimale. Pour les nombres à virgule flottante finis, cette représentation comprendra toujours un préfixe 0x, un suffixe p et un exposant.

classmethod float.fromhex(s)

Méthode de classe pour obtenir le float représenté par une chaîne de caractères hexadécimale s. La chaîne s peut contenir des espaces avant et après le nombre.

Notez que float.hex() est une méthode d'instance, alors que float.fromhex() est une méthode de classe.

Une chaîne hexadécimale prend la forme :

[sign] ['0x'] integer ['.' fraction] ['p' exponent]

sign peut être soit + soit -, integer et fraction sont des chaînes de chiffres hexadécimaux, et exponent est un entier décimal facultativement signé. La casse n'est pas significative, et il doit y avoir au moins un chiffre hexadécimal soit dans le nombre entier soit dans la fraction. Cette syntaxe est similaire à la syntaxe spécifiée dans la section 6.4.4.2 de la norme C99, et est aussi la syntaxe utilisée à partir de Java 1.5. En particulier, la sortie de float.hex() est utilisable comme valeur hexadécimale à virgule flottante littérale en C ou Java, et des chaînes hexadécimales produites en C via un format %a ou Java via Double.toHexString sont acceptées par float.fromhex().

Notez que l'exposant est écrit en décimal plutôt qu'en hexadécimal, et qu'il donne la puissance de 2 par lequel multiplier le coefficient. Par exemple, la chaîne hexadécimale 0x3.a7p10 représente le nombre à virgule flottante (3 + 10./16 + 7./16**2) *2.0**10, ou 3740.0 :

>>> float.fromhex('0x3.a7p10')
3740.0

L'application de la conversion inverse à 3740.0 donne une chaîne hexadécimale différente représentant le même nombre :

>>> float.hex(3740.0)
'0x1.d380000000000p+11'

Hachage des types numériques

For numbers x and y, possibly of different types, it's a requirement that hash(x) == hash(y) whenever x == y (see the __hash__() method documentation for more details). For ease of implementation and efficiency across a variety of numeric types (including int, float, decimal.Decimal and fractions.Fraction) Python's hash for numeric types is based on a single mathematical function that's defined for any rational number, and hence applies to all instances of int and fractions.Fraction, and all finite instances of float and decimal.Decimal. Essentially, this function is given by reduction modulo P for a fixed prime P. The value of P is made available to Python as the modulus attribute of sys.hash_info.

Particularité de l'implémentation CPython : actuellement, le premier utilisé est P = 2 ** 31 - 1 sur des machines dont les longs en C sont de 32 bits P = 2 ** 61 - 1 sur des machines dont les longs en C font 64 bits.

Voici les règles en détail :

  • Si x = m / n est un nombre rationnel non négatif et n n'est pas divisible par P, définir hash(x) comme m * invmod(n, P) % P, où invmod(n, P) donne l'inverse de n modulo P.

  • Si x = m / n est un nombre rationnel non négatif et n est divisible par P (mais m ne l'est pas), alors n n'a pas de modulo inverse P et la règle ci-dessus n'est pas applicable ; dans ce cas définir hash(x) comme étant la valeur de la constante sys.hash_info.inf.

  • Si x = m / n est un nombre rationnel négatif définir hash(x) comme -hash(-x). Si le résultat est -1, le remplacer par -2.

  • Les valeurs particulières sys.hash_info.inf et -sys.hash_info.inf sont utilisées comme valeurs de hachage pour l'infini positif et l'infini négatif (respectivement).

  • Pour un nombre complexe z, les valeurs de hachage des parties réelles et imaginaires sont combinées en calculant hash(z.real) + sys.hash_info.imag * hash(z.imag), réduit au modulo 2**sys.hash_info.width de sorte qu'il se trouve dans range(-2**(sys.hash_info.width - 1), 2**(sys.hash_info.width - 1)). Encore une fois, si le résultat est -1, il est remplacé par -2.

Afin de clarifier les règles ci-dessus, voici quelques exemples de code Python, équivalent à la fonction de hachage native, pour calculer le hachage d'un nombre rationnel, d'un float, ou d'un complex :

import sys, math

def hash_fraction(m, n):
    """Compute the hash of a rational number m / n.

    Assumes m and n are integers, with n positive.
    Equivalent to hash(fractions.Fraction(m, n)).

    """
    P = sys.hash_info.modulus
    # Remove common factors of P.  (Unnecessary if m and n already coprime.)
    while m % P == n % P == 0:
        m, n = m // P, n // P

    if n % P == 0:
        hash_value = sys.hash_info.inf
    else:
        # Fermat's Little Theorem: pow(n, P-1, P) is 1, so
        # pow(n, P-2, P) gives the inverse of n modulo P.
        hash_value = (abs(m) % P) * pow(n, P - 2, P) % P
    if m < 0:
        hash_value = -hash_value
    if hash_value == -1:
        hash_value = -2
    return hash_value

def hash_float(x):
    """Compute the hash of a float x."""

    if math.isnan(x):
        return object.__hash__(x)
    elif math.isinf(x):
        return sys.hash_info.inf if x > 0 else -sys.hash_info.inf
    else:
        return hash_fraction(*x.as_integer_ratio())

def hash_complex(z):
    """Compute the hash of a complex number z."""

    hash_value = hash_float(z.real) + sys.hash_info.imag * hash_float(z.imag)
    # do a signed reduction modulo 2**sys.hash_info.width
    M = 2**(sys.hash_info.width - 1)
    hash_value = (hash_value & (M - 1)) - (hash_value & M)
    if hash_value == -1:
        hash_value = -2
    return hash_value

Boolean Type - bool

Booleans represent truth values. The bool type has exactly two constant instances: True and False.

The built-in function bool() converts any value to a boolean, if the value can be interpreted as a truth value (see section Valeurs booléennes above).

For logical operations, use the boolean operators and, or and not. When applying the bitwise operators &, |, ^ to two booleans, they return a bool equivalent to the logical operations "and", "or", "xor". However, the logical operators and, or and != should be preferred over &, | and ^.

Obsolète depuis la version 3.12: The use of the bitwise inversion operator ~ is deprecated and will raise an error in Python 3.14.

bool is a subclass of int (see Types numériques — int, float, complex). In many numeric contexts, False and True behave like the integers 0 and 1, respectively. However, relying on this is discouraged; explicitly convert using int() instead.

Les types itérateurs

Python gère un concept d'itération sur les conteneurs. Il l'implémente en utilisant deux méthodes distinctes qui permettent aux classes définies par l'utilisateur de devenir itérables. Les séquences, décrites plus bas en détail, savent toujours gérer les méthodes d'itération.

Une méthode doit être définie afin que les objets conteneurs prennent en charge l’itération :

container.__iter__()

Renvoie un objet itérateur. L'objet doit implémenter le protocole d'itération décrit ci-dessous. Si un conteneur prend en charge différents types d'itération, d'autres méthodes peuvent être fournies pour obtenir spécifiquement les itérateurs pour ces types d'itération. (Exemple d'un objet gérant plusieurs formes d'itération : une structure d'arbre pouvant être parcourue en largeur ou en profondeur.) Cette méthode correspond à l'attribut tp_iter de la structure du type des objets Python dans l'API Python/C.

Les itérateurs eux-mêmes doivent implémenter les deux méthodes suivantes, qui forment ensemble le protocole d'itération :

iterator.__iter__()

Renvoie l’objet itérateur lui-même. C'est nécessaire pour permettre à la fois à des conteneurs et des itérateurs d'être utilisés avec les instructions for et in. Cette méthode correspond à l'attribut tp_iter de la structure des types des objets Python dans l'API Python/C.

iterator.__next__()

Renvoie l'élément suivant de l’itérateur. S'il n'y a pas d'autres éléments, une exception StopIteration est levée. Cette méthode correspond à l'attribut tp_iternext de la structure du type des objets Python dans l'API Python/C.

Python définit plusieurs objets itérateurs pour itérer sur les types standards ou spécifiques de séquence, de dictionnaires et d'autres formes plus spécialisées. Les types spécifiques ne sont pas importants au-delà de leur implémentation du protocole d'itération.

Dès que la méthode __next__() lève une exception StopIteration, elle doit continuer à le faire lors des appels ultérieurs. Les implémentations qui ne respectent pas cette propriété sont considérées cassées.

Types générateurs

Python's generators provide a convenient way to implement the iterator protocol. If a container object's __iter__() method is implemented as a generator, it will automatically return an iterator object (technically, a generator object) supplying the __iter__() and __next__() methods. More information about generators can be found in the documentation for the yield expression.

Types séquentiels — list, tuple, range

Il existe trois types séquentiels élémentaires : les listes (objets list), n-uplets (objets tuple) et les intervalles (objets range). D'autres types séquentiels spécifiques au traitement de données binaires et chaînes de caractères sont décrits dans des sections dédiées.

Opérations communes sur les séquences

Les opérations dans le tableau ci-dessous sont prises en charge par la plupart des types séquentiels, variables et immuables. La classe mère abstraite collections.abc.Sequence est fournie pour aider à implémenter correctement ces opérations sur les types séquentiels personnalisés.

Ce tableau répertorie les opérations sur les séquences triées par priorité ascendante. Dans le tableau, s et t sont des séquences du même type, n, i, j et k sont des nombres entiers et x est un objet arbitraire qui répond à toutes les restrictions de type et de valeur imposée par s.

Les opérations in et not in ont les mêmes priorités que les opérations de comparaison. Les opérations + (concaténation) et * (répétition) ont la même priorité que les opérations numériques correspondantes [3].

Opération

Résultat

Notes

x in s

True si un élément de s est égal à x, sinon False

(1)

x not in s

False si un élément de s est égal à x, sinon True

(1)

s + t

la concaténation de s et t

(6)(7)

s * n ou n * s

équivalent à ajouter s n fois à lui-même

(2)(7)

s[i]

ie élément de s en commençant par 0

(3)

s[i:j]

tranche (slice) de s de i à j

(3)(4)

s[i:j:k]

tranche (slice) de s de i à j avec un pas de k

(3)(5)

len(s)

longueur de s

min(s)

plus petit élément de s

max(s)

plus grand élément de s

s.index(x[, i[, j]])

indice de la première occurrence de x dans s (à ou après l'indice i et avant l'indice j)

(8)

s.count(x)

nombre total d'occurrences de x dans s

Les séquences du même type gèrent également la comparaison. En particulier, les n-uplets et les listes sont comparés lexicographiquement en comparant les éléments correspondants. Cela signifie que, pour que deux séquences soit égales, les éléments les constituant doivent être égaux deux à deux et les deux séquences doivent être du même type et de la même longueur. (Pour plus de détails voir Comparaisons dans la référence du langage.)

Les itérateurs avant et arrière sur des séquences modifiables accèdent aux valeurs à l'aide d'un indice. Cet indice continue à avancer (ou à reculer) même si la séquence sous-jacente est modifiée. L'itérateur ne se termine que lorsqu'une IndexError ou une StopIteration est rencontrée (ou lorsque l'indice tombe en dessous de zéro).

Notes :

  1. Bien que les opérations in et not in ne soient généralement utilisées que pour les tests d'appartenance simple, certaines séquences spécialisées (telles que str, bytes et bytearray) les utilisent aussi pour tester l'existence de sous-séquences :

    >>> "gg" in "eggs"
    True
    
  2. Les valeurs de n plus petites que 0 sont traitées comme 0 (ce qui donne une séquence vide du même type que s). Notez que les éléments de s ne sont pas copiés ; ils sont référencés plusieurs fois. Cela hante souvent de nouveaux développeurs Python, typiquement :

    >>> lists = [[]] * 3
    >>> lists
    [[], [], []]
    >>> lists[0].append(3)
    >>> lists
    [[3], [3], [3]]
    

    Ce qui est arrivé est que [[]] est une liste à un élément contenant une liste vide, de sorte que les trois éléments de [[]] * 3 sont des références à cette seule liste vide. Modifier l'un des éléments de lists modifie cette liste unique. Vous pouvez créer une liste des différentes listes de cette façon :

    >>> lists = [[] for i in range(3)]
    >>> lists[0].append(3)
    >>> lists[1].append(5)
    >>> lists[2].append(7)
    >>> lists
    [[3], [5], [7]]
    

    De plus amples explications sont disponibles dans la FAQ à la question Comment créer une liste à plusieurs dimensions ?.

  3. Si i ou j sont négatifs, l'indice est relatif à la fin de la séquence s : len(s) + i ou len(s) + j est substitué. Mais notez que -0 est toujours 0.

  4. La tranche de s de i à j est définie comme la séquence d'éléments d'indices k tels que i <= k < j. Si i ou j est supérieur à len(s), len(s) est utilisé. Si i est omis ou None, 0 est utilisé. Si j est omis ou None, len(s) est utilisé. Si i est supérieur ou égal à j, la tranche est vide.

  5. La tranche de s de i à j avec un pas de k est définie comme la séquence d'éléments d'indices x = i + n*k tels que 0 <= n < (j-i)/k. En d'autres termes, les indices sont i, i+k, i+2*k, i+3*k et ainsi de suite, en arrêtant lorsque j est atteint (mais jamais inclus). Si k est positif, i et j sont réduits, s'ils sont plus grands, à len(s). Si k est négatif, i et j sont réduits à len(s) - 1 s'ils sont plus grands. Si i ou j sont omis ou sont None, ils deviennent des valeurs « limites » (la limite haute ou basse dépend du signe de k). Notez que k ne peut pas valoir zéro. Si k est None, il est traité comme 1.

  6. Concaténer des séquences immuables donne toujours un nouvel objet. Cela signifie que la construction d'une séquence par concaténations répétées aura une durée d'exécution quadratique par rapport à la longueur de la séquence totale. Pour obtenir un temps d'exécution linéaire, vous devez utiliser l'une des alternatives suivantes :

    • si vous concaténez des str, vous pouvez construire une liste puis utiliser str.join() à la fin, ou bien écrire dans une instance de io.StringIO et récupérer sa valeur lorsque vous avez terminé ;

    • si vous concaténez des bytes, vous pouvez aussi utiliser bytes.join() ou io.BytesIO, ou vous pouvez faire les concaténations sur place avec un objet bytearray. Les objets bytearray sont mutables et ont un mécanisme de sur-allocation efficace ;

    • si vous concaténez des n-uplets, utilisez plutôt extend sur une list ;

    • pour les autres types, cherchez dans la documentation de la classe concernée.

  7. Certains types séquentiels (tels que range) ne gèrent que des séquences qui suivent des modèles spécifiques, et donc ne prennent pas en charge la concaténation ou la répétition.

  8. index lève une exception ValueError quand x ne se trouve pas dans s. Toutes les implémentations ne gèrent pas les deux paramètres supplémentaires i et j. Ces deux arguments permettent de chercher efficacement dans une sous-séquence de la séquence. Donner ces arguments est plus ou moins équivalent à s[i:j].index(x), sans copier les données ; l'indice renvoyé est relatif au début de la séquence et non au début de la tranche.

Types de séquences immuables

La seule opération que les types de séquences immuables implémentent et qui n'est pas implémentée par les types de séquences mutables est la fonction native hash().

Cette implémentation permet d'utiliser des séquences immuables, comme les instances de n-uplets, en tant que clés de dict et stockées dans les instances de set et frozenset.

Essayer de hacher une séquence immuable qui contient des valeurs non hachables lève une TypeError.

Types de séquences mutables

Les opérations dans le tableau ci-dessous sont définies sur les types de séquences mutables. La classe mère abstraite collections.abc.MutableSequence est prévue pour faciliter l'implémentation correcte de ces opérations sur les types de séquences personnalisées.

Dans le tableau ci-dessosus, s est une instance d'un type de séquence mutable, t est un objet itérable et x est un objet arbitraire qui répond à toutes les restrictions de type et de valeur imposées par s (par exemple, bytearray accepte uniquement des nombres entiers qui répondent à la restriction de la valeur 0 <= x <= 255).

Opération

Résultat

Notes

s[i] = x

l'élément i de s est remplacé par x

s[i:j] = t

la tranche de s de i à j est remplacée par le contenu de l'itérable t

del s[i:j]

identique à s[i:j] = []

s[i:j:k] = t

les éléments de s[i:j:k] sont remplacés par ceux de t

(1)

del s[i:j:k]

supprime les éléments de s[i:j:k] de la liste

s.append(x)

ajoute x à la fin de la séquence (identique à s[len(s):len(s)] = [x])

s.clear()

supprime tous les éléments de s (identique à del s[:])

(5)

s.copy()

crée une copie superficielle de s (identique à s[:])

(5)

s.extend(t) ou s += t

étend s avec le contenu de t (proche de s[len(s):len(s)] = t)

s *= n

met à jour s avec son contenu répété n fois

(6)

s.insert(i, x)

insère x dans s à l'indice donné par i (identique à s[i:i] = [x])

s.pop() ou s.pop(i)

récupère l'élément à la position i et le supprime de s

(2)

s.remove(x)

supprime le premier élément de s pour lequel s[i] est égal à x

(3)

s.reverse()

inverse sur place les éléments de s

(4)

Notes :

  1. If k is not equal to 1, t must have the same length as the slice it is replacing.

  2. L'argument optionnel i vaut -1 par défaut, afin que, par défaut, le dernier élément soit retiré et renvoyé.

  3. remove() lève une exception ValueError si x ne se trouve pas dans s.

  4. La méthode reverse() modifie la séquence sur place pour économiser de l'espace lors du traitement de grandes séquences. Pour rappeler aux utilisateurs qu'elle a un effet de bord, elle ne renvoie pas la séquence inversée.

  5. clear() et copy() sont incluses pour la compatibilité avec les interfaces des conteneurs mutables qui ne gèrent pas les opérations de découpage (comme dict et set). copy() ne fait pas partie des classes mères abstraites (ABC) de collections.abc.MutableSequence, mais la plupart des classes implémentées gérant des séquences la proposent.

    Added in version 3.3: méthodes clear() et copy().

  6. La valeur n est un entier, ou un objet implémentant __index__(). Zéro et les valeurs négatives de n permettent d'effacer la séquence. Les éléments dans la séquence ne sont pas copiés ; ils sont référencés plusieurs fois, comme expliqué pour s * n dans Opérations communes sur les séquences.

Listes

Les listes sont des séquences mutables, généralement utilisées pour stocker des collections d'éléments homogènes (le degré de similitude varie selon l'usage).

class list([iterable])

Les listes peuvent être construites de différentes manières :

  • en utilisant une paire de crochets pour indiquer une liste vide : [] ;

  • au moyen de crochets, en séparant les éléments par des virgules : [a], [a, b, c] ;

  • en utilisant une liste en compréhension : [x for x in iterable] ;

  • en utilisant le constructeur du type : list() ou list(iterable).

Le constructeur crée une liste dont les éléments sont les mêmes et dans le même ordre que les éléments d'iterable. iterable peut être une séquence, un conteneur qui prend en charge l'itération, ou un itérateur. Si iterable est déjà une liste, une copie est faite et renvoyée, comme avec iterable[:]. Par exemple, list('abc') renvoie ['a', 'b', 'c'] et list( (1, 2, 3) ) renvoie [1, 2, 3]. Si aucun argument est donné, le constructeur crée une nouvelle liste vide, [].

De nombreuses autres opérations produisent des listes, comme la fonction native sorted().

Les listes gèrent toutes les opérations des séquences communes et mutables. Les listes fournissent également la méthode supplémentaire suivante :

sort(*, key=None, reverse=False)

Cette méthode trie la liste sur place, en utilisant uniquement des comparaisons < entre les éléments. Les exceptions ne sont pas supprimées : si n'importe quelle opération de comparaison échoue, le tri échoue (et la liste sera probablement laissée dans un état partiellement modifié).

sort() accepte deux arguments qui ne peuvent être fournis que nommés (voir arguments nommés) :

key spécifie une fonction d'un argument utilisée pour extraire une clé de comparaison de chaque élément de la liste (par exemple, key=str.lower). La clé correspondant à chaque élément de la liste n'est calculée qu'une seule fois, puis utilisée durant tout le processus. La valeur par défaut, None, signifie que les éléments sont triés directement sans calculer de « valeur clé » séparée.

La fonction utilitaire functools.cmp_to_key() est disponible pour convertir une fonction cmp du style 2.x à une fonction key.

reverse, une valeur booléenne. Si elle est True, la liste d'éléments est triée comme si toutes les comparaisons étaient inversées.

Cette méthode modifie la séquence sur place pour économiser de l'espace lors du tri de grandes séquences. Pour rappeler aux utilisateurs cet effet de bord, elle ne renvoie pas la séquence triée (utilisez sorted() pour demander explicitement une nouvelle instance de liste triée).

La méthode sort() est garantie stable. Un tri est stable s'il garantit de ne pas changer l'ordre relatif des éléments égaux — cela est utile pour trier en plusieurs passes (par exemple, trier par service, puis par niveau de salaire).

Pour des exemples de tris et un bref tutoriel, consultez Sorting Techniques.

Particularité de l'implémentation CPython : l'effet de tenter de modifier, ou même inspecter la liste pendant qu'on la trie est indéfini. L'implémentation C de Python fait apparaître la liste comme vide pour la durée du traitement, et lève ValueError si elle détecte que la liste a été modifiée au cours du tri.

N-uplets

Les n-uplets (tuples en anglais) sont des séquences immuables, généralement utilisées pour stocker des collections de données hétérogènes (telles que les paires produites par la fonction native enumerate()). Les n-uplets sont également utilisés dans des cas où une séquence homogène et immuable de données est nécessaire (pour, par exemple, les stocker dans un ensemble ou un dictionnaire).

class tuple([iterable])

Les n-uplets peuvent être construits de différentes façons :

  • en utilisant une paire de parenthèses pour désigner le n-uplet vide : () ;

  • en utilisant une virgule, pour créer un n-uplet d'un élément : a, ou (a,) ;

  • en séparant les éléments avec des virgules : a, b, c ou (a, b, c) ;

  • en utilisant la fonction native tuple() : tuple() ou tuple(iterable).

Le constructeur construit un n-uplet dont les éléments sont les mêmes et dans le même ordre que les éléments de iterable. iterable peut être une séquence, un conteneur qui prend en charge l'itération ou un itérateur. Si iterable est déjà un n-uplet, il est renvoyé inchangé. Par exemple, tuple('abc') renvoie ('a', 'b', 'c') et tuple( [1, 2, 3] ) renvoie (1, 2, 3). Si aucun argument n'est donné, le constructeur crée un nouveau n-uplet vide, ().

Notez que c'est en fait la virgule qui fait un n-uplet et non les parenthèses. Les parenthèses sont facultatives, sauf dans le cas du n-uplet vide, ou lorsqu'elles sont nécessaires pour éviter l'ambiguïté syntaxique. Par exemple, f(a, b, c) est un appel de fonction avec trois arguments, alors que f((a, b, c)) est un appel de fonction avec un triplet comme unique argument.

Les n-uplets implémentent toutes les opérations communes des séquences.

Pour les collections hétérogènes de données où l'accès par nom est plus clair que l'accès par indice, collections.namedtuple() peut être un choix plus approprié qu'un simple n-uplet.

Ranges

Le type range représente une séquence immuable de nombres et est couramment utilisé pour itérer un certain nombre de fois dans les boucles for.

class range(stop)
class range(start, stop[, step])

Les arguments du constructeur de range doivent être des entiers (des int ou tout autre objet qui implémente la méthode spéciale __index__()). La valeur par défaut de l'argument step est 1. La valeur par défaut de l'argument start est 0. Si step est égal à zéro, une exception ValueError est levée.

Pour un step positif, le contenu d'un range r est déterminé par la formule r[i] = start + step*ii >= 0 et r[i] < stop.

Pour un step négatif, le contenu du range est toujours déterminé par la formule r[i] = start + step*i, mais les contraintes sont i >= 0 et r[i] > stop.

Un objet range sera vide si r[0] ne répond pas à la contrainte de valeur. Les range prennent en charge les indices négatifs, mais ceux-ci sont interprétées comme un indice à partir de la fin de la séquence déterminée par les indices positifs.

Les range contenant des valeurs absolues plus grandes que sys.maxsize sont permises, mais certaines fonctionnalités (comme len()) peuvent lever OverflowError.

Exemples avec range :

>>> list(range(10))
[0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9]
>>> list(range(1, 11))
[1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10]
>>> list(range(0, 30, 5))
[0, 5, 10, 15, 20, 25]
>>> list(range(0, 10, 3))
[0, 3, 6, 9]
>>> list(range(0, -10, -1))
[0, -1, -2, -3, -4, -5, -6, -7, -8, -9]
>>> list(range(0))
[]
>>> list(range(1, 0))
[]

range implémente toutes les opérations communes des séquences sauf la concaténation et la répétition (en raison du fait que les range ne peuvent représenter que des séquences qui respectent un motif strict et que la répétition et la concaténation les feraient dévier de ce motif).

start

Valeur du paramètre start (ou 0 si le paramètre n'a pas été fourni)

stop

Valeur du paramètre stop

step

Valeur du paramètre step (ou 1 si le paramètre n'a pas été fourni)

L'avantage du type range sur une liste classique ou un n-uplet est qu'un objet range occupe toujours la même (petite) quantité de mémoire, peu importe la taille de l'intervalle qu'il représente (car il ne stocke que les valeurs start, stop, step, le calcul des éléments individuels et les sous-intervalles au besoin).

Les range implémentent la classe mère abstraite collections.abc.Sequence et offrent des fonctionnalités telles que les tests d'appartenance (avec in), de recherche par indice, les tranches et ils gèrent les indices négatifs (voir Types séquentiels — list, tuple, range) :

>>> r = range(0, 20, 2)
>>> r
range(0, 20, 2)
>>> 11 in r
False
>>> 10 in r
True
>>> r.index(10)
5
>>> r[5]
10
>>> r[:5]
range(0, 10, 2)
>>> r[-1]
18

Comparer des range avec == et != les compare comme des séquences. C'est-à-dire que deux objets range sont considérés comme égaux s'ils représentent la même séquence de valeurs. (Notez que deux objets range dits égaux pourraient avoir leurs attributs start, stop et step différents, par exemple range(0) == range(2, 1, 3) ou range(0, 3, 2) == range(0, 4, 2).)

Modifié dans la version 3.2: implémente la classe mère abstraite Sequence. prend en charge les tranches (slicing) et les indices négatifs. Teste l'appartenance d'un int en temps constant au lieu d'itérer sur tous les éléments.

Modifié dans la version 3.3: == et != comparent des range en fonction de la séquence de valeurs qu'ils définissent (au lieu d'une comparaison fondée sur l'identité de l'objet).

Added the start, stop and step attributes.

Voir aussi

  • The linspace recipe shows how to implement a lazy version of range suitable for floating point applications.

Type Séquence de Texte — str

Les données textuelles en Python sont manipulées avec des objets str ou strings. Les chaînes sont des séquences immuables de points de code Unicode. Les chaînes littérales peuvent être écrites de différentes manières :

  • entre guillemets simples : 'cela autorise les "guillemets anglais"' ;

  • entre guillemets (anglais) : "cela autorise les guillemets 'simples'" ;

  • entre guillemets triples : '''Trois guillemets simples''', """Trois guillemets anglais""".

Les chaînes entre guillemets triples peuvent couvrir plusieurs lignes, tous les espaces associées sont alors incluses dans la chaîne littérale.

Les chaînes littérales qui font partie d'une seule expression et ont seulement des espaces entre elles sont implicitement converties en une seule chaîne littérale. Autrement dit, ("spam " "eggs") == "spam eggs".

See Littéraux de chaînes de caractères et de suites d'octets for more about the various forms of string literal, including supported escape sequences, and the r ("raw") prefix that disables most escape sequence processing.

Les chaînes peuvent également être créées à partir d'autres objets à l'aide du constructeur str.

Comme il n'y a pas de type « caractère » propre, un indice d'une chaîne produit une chaîne de longueur 1. Autrement dit, pour une chaîne non vide s, s[0] == s[0:1].

Il n'y a aucun type de chaîne mutable, mais str.join() ou io.StringIO peuvent être utilisées pour construire efficacement des chaînes à partir de plusieurs fragments.

Modifié dans la version 3.3: pour une compatibilité ascendante avec la série Python 2, le préfixe u est à nouveau autorisé sur les chaînes littérales. Il n'a aucun effet sur le sens des chaînes littérales et ne peut pas être combiné avec le préfixe r.

class str(object='')
class str(object=b'', encoding='utf-8', errors='strict')

Renvoie une représentation en chaîne de caractères de object. Si object n'est pas fourni, renvoie une chaîne vide. Sinon, le comportement de str() dépend des valeurs données pour encoding et errors, comme indiqué ci-dessous.

If neither encoding nor errors is given, str(object) returns type(object).__str__(object), which is the "informal" or nicely printable string representation of object. For string objects, this is the string itself. If object does not have a __str__() method, then str() falls back to returning repr(object).

Si au moins un des deux arguments encoding ou errors est donné, object doit être un objet octet-compatible (par exemple, bytes ou bytearray). Dans ce cas, si object est un objet bytes (ou bytearray), alors str(bytes, encoding, errors) est équivalent à bytes.decode(encoding, errors). Sinon, l'objet bytes sous-jacent au tampon est obtenu avant d'appeler bytes.decode(). Voir Séquences Binaires — bytes, bytearray, vue mémoire et Protocole tampon pour plus d'informations sur les tampons.

Donner un objet bytes à str() sans argument encoding ni argument errors relève du premier cas, où la représentation informelle de la chaîne est renvoyée (voir aussi l'option -b de Python). Par exemple :

>>> str(b'Zoot!')
"b'Zoot!'"

Pour plus d'informations sur la classe str et ses méthodes, voir les sections Type Séquence de Texte — str et Méthodes de chaînes de caractères. Pour formater des chaînes de caractères, voir les sections f-strings et Syntaxe de formatage de chaîne. La section Services de Manipulation de Texte contient aussi des informations.

Méthodes de chaînes de caractères

Les chaînes implémentent toutes les opérations communes des séquences, ainsi que les autres méthodes décrites ci-dessous.

Les chaînes gèrent aussi deux styles de mise en forme, l'un fournissant une grande flexibilité et de personnalisation (voir str.format(), Syntaxe de formatage de chaîne et Formatage personnalisé de chaîne) et l'autre basée sur le style de formatage de printf du C qui gère une gamme plus étroite de types et est légèrement plus difficile à utiliser correctement, mais qui est souvent plus rapide pour les cas pris en charge (Formatage de chaines à la printf).

La section Services de Manipulation de Texte de la bibliothèque standard couvre un certain nombre d'autres modules qui fournissent différents services relatifs au texte (y compris les expressions rationnelles dans le module re).

str.capitalize()

Renvoie une copie de la chaîne avec son premier caractère en majuscule et le reste en minuscule.

Modifié dans la version 3.8: le premier caractère est maintenant mis en titlecase plutôt qu'en majuscule. Cela veut dire que les caractères comme les digrammes auront seulement leur première lettre en majuscule, au lieu du caractère en entier.

str.casefold()

Renvoie une copie casefolded de la chaîne. Les chaînes casefolded peuvent être utilisées dans des comparaisons insensibles à la casse.

Le casefolding est une technique agressive de mise en minuscule, car il vise à éliminer toutes les distinctions de casse dans une chaîne. Par exemple, la lettre minuscule 'ß' de l'allemand équivaut à "ss". Comme il est déjà minuscule, lower() ne fait rien à 'ß' ; casefold() le convertit en "ss".

The casefolding algorithm is described in section 3.13 'Default Case Folding' of the Unicode Standard.

Added in version 3.3.

str.center(width[, fillchar])

Renvoie la chaîne au centre d'une chaîne de longueur width. Le remplissage est fait en utilisant l'argument fillchar (qui par défaut est une espace ASCII). La chaîne d'origine est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

str.count(sub[, start[, end]])

Renvoie le nombre d'occurrences de sub ne se chevauchant pas dans l'intervalle [start, end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des tranches (slices en anglais).

Si sub est vide, renvoie le nombre de chaînes vides entre les caractères de début et de fin, ce qui correspond à la longueur de la chaîne plus un.

str.encode(encoding='utf-8', errors='strict')

Renvoie la chaine encodée dans une instance de bytes.

encoding vaut par défaut utf-8 ; pour une liste des encodages possibles, voir la section Standard Encodings.

errors détermine la manière dont les erreurs sont traitées. La valeur par défaut est 'strict', ce qui signifie que les erreurs d'encodage lèvent une UnicodeError. Les autres valeurs possibles sont 'ignore', 'replace', 'xmlcharrefreplace', 'backslashreplace' et tout autre nom enregistré via codecs.register_error(). Voir la section Gestionnaires d'erreurs pour plus de détails.

Pour des raisons de performances, la valeur de errors n'est pas vérifiée à moins qu'une erreur d'encodage ne se produise réellement, que le mode développeur ne soit activé ou que Python ait été compilé en mode débogage.

Modifié dans la version 3.1: gère les arguments nommés.

Modifié dans la version 3.9: les valeurs de errors sont maintenant vérifiées en mode de développement et en mode de débogage.

str.endswith(suffix[, start[, end]])

Renvoie True si la chaîne se termine par suffix, sinon False. suffix peut aussi être un n-uplet de suffixes à rechercher. Si l'argument optionnel start est donné, le test se fait à partir de cette position. Si l'argument optionnel end est fourni, la comparaison s'arrête à cette position.

str.expandtabs(tabsize=8)

Renvoie une copie de la chaîne où toutes les tabulations sont remplacées par une ou plusieurs espaces, en fonction de la colonne courante et de la taille de tabulation donnée. Les positions des tabulations se trouvent tous les tabsize caractères (8 par défaut, ce qui donne les positions de tabulations aux colonnes 0, 8, 16 et ainsi de suite). Pour travailler sur la chaîne, la colonne en cours est mise à zéro et la chaîne est examinée caractère par caractère. Si le caractère est une tabulation (\t), un ou plusieurs caractères d'espacement sont insérés dans le résultat jusqu'à ce que la colonne courante soit égale à la position de tabulation suivante (le caractère tabulation lui-même n'est pas copié). Si le caractère est un saut de ligne (\n) ou un retour chariot (\r), il est copié et la colonne en cours est remise à zéro. Tout autre caractère est copié inchangé et la colonne en cours est incrémentée de un indépendamment de la façon dont le caractère est représenté lors de l'affichage.

>>> '01\t012\t0123\t01234'.expandtabs()
'01      012     0123    01234'
>>> '01\t012\t0123\t01234'.expandtabs(4)
'01  012 0123    01234'
str.find(sub[, start[, end]])

Renvoie l'indice de la première position dans la chaîne où sub est trouvé dans le découpage s[start:end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des découpages (slice en anglais). Renvoie -1 si sub n'est pas trouvé.

Note

la méthode find() ne doit être utilisée que si vous avez besoin de connaître la position de sub. Pour vérifier si sub est une sous chaine ou non, utilisez l'opérateur in :

>>> 'Py' in 'Python'
True
str.format(*args, **kwargs)

Formate une chaîne. La chaîne sur laquelle cette méthode est appelée peut contenir du texte littéral ou des emplacements de remplacement délimités par des accolades {}. Chaque champ de remplacement contient soit l'indice numérique d'un argument positionnel, soit le nom d'un argument nommé. Renvoie une copie de la chaîne où chaque champ de remplacement est remplacé par la valeur de chaîne de l'argument correspondant.

>>> "The sum of 1 + 2 is {0}".format(1+2)
'The sum of 1 + 2 is 3'

Voir Syntaxe de formatage de chaîne pour une description des options de formatage qui peuvent être spécifiées dans les chaînes de format.

Note

lors du formatage avec le format n (comme '{:n}'.format(1234)) d'un nombre (int, float, complex, decimal.Decimal et classes dérivées), la fonction met temporairement la variable LC_CTYPE à la valeur de LC_NUMERIC pour décoder correctement les attributs decimal_point et thousands_sep de localeconv(), s'ils ne sont pas en ASCII ou font plus d'un octet et que LC_NUMERIC est différent de LC_CTYPE. Ce changement temporaire affecte les autres fils d'exécution.

Modifié dans la version 3.7: lors du formatage d'un nombre avec le format n, la fonction change temporairement LC_CTYPE par la valeur de LC_NUMERIC dans certains cas.

str.format_map(mapping)

Semblable à str.format(**mapping), sauf que mapping est utilisé directement et non copié dans un dict. C'est utile si, par exemple, mapping est une sous-classe de dict :

>>> class Default(dict):
...     def __missing__(self, key):
...         return key
...
>>> '{name} was born in {country}'.format_map(Default(name='Guido'))
'Guido was born in country'

Added in version 3.2.

str.index(sub[, start[, end]])

Comme find(), mais lève une ValueError lorsque la chaîne est introuvable.

str.isalnum()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont alphanumériques et qu'il y a au moins un caractère, sinon False. Un caractère c est alphanumérique si l'un des tests suivants renvoie True : c.isalpha(), c.isdecimal(), c.isdigit() ou c.isnumeric().

str.isalpha()

Return True if all characters in the string are alphabetic and there is at least one character, False otherwise. Alphabetic characters are those characters defined in the Unicode character database as "Letter", i.e., those with general category property being one of "Lm", "Lt", "Lu", "Ll", or "Lo". Note that this is different from the Alphabetic property defined in the section 4.10 'Letters, Alphabetic, and Ideographic' of the Unicode Standard.

str.isascii()

Renvoie True si la chaîne est vide ou ne contient que des caractères ASCII, False sinon. Les caractères ASCII ont un code dans l'intervalle "U+0000""U+007F".

Added in version 3.7.

str.isdecimal()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont des caractères décimaux et qu'elle contient au moins un caractère, sinon False. Les caractères décimaux sont ceux pouvant être utilisés pour former des nombres en base 10, tels que U+0660, ARABIC-INDIC DIGIT ZERO. Formellement, un caractère décimal est un caractère dans la catégorie Unicode générale "Nd".

str.isdigit()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont des chiffres et qu'elle contient au moins un caractère, False sinon. Les chiffres incluent des caractères décimaux et des chiffres qui nécessitent une manipulation particulière, tels que les compatibility superscript digits. Ça couvre les chiffres qui ne peuvent pas être utilisés pour construire des nombres en base 10, tels que les nombres de Kharosthi. Formellement, un chiffre est un caractère dont la valeur de la propriété Numeric_Type est Digit ou Decimal.

str.isidentifier()

Renvoie True si la chaîne est un identifiant valide selon la définition du langage, section Identifiants et mots-clés.

keyword.iskeyword() can be used to test whether string s is a reserved identifier, such as def and class.

Par exemple :

>>> from keyword import iskeyword

>>> 'hello'.isidentifier(), iskeyword('hello')
(True, False)
>>> 'def'.isidentifier(), iskeyword('def')
(True, True)
str.islower()

Renvoie True si tous les caractères capitalisables [4] de la chaîne sont en minuscules et qu'elle contient au moins un caractère capitalisable. Renvoie False dans le cas contraire.

str.isnumeric()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont des caractères numériques et qu'elle contient au moins un caractère, sinon False. Les caractères numériques comprennent les chiffres et tous les caractères qui ont la propriété Unicode numeric value, par exemple U+2155, VULGAR FRACTION OF FIFTH. Formellement, les caractères numériques sont ceux avec les propriétés Numeric_Type=Digit, Numeric_Type=Decimal ou Numeric_Type=Numeric.

str.isprintable()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont affichables ou si elle est vide, sinon False. Les caractères non affichables sont les caractères définis dans la base de données de caractères Unicode comme « Other » ou « Separator », à l'exception de l'espace ASCII (0x20) qui est considérée comme affichable. (Notez que les caractères imprimables dans ce contexte sont ceux qui ne doivent pas être échappés quand repr() est invoquée sur une chaîne. Ça n'a aucune incidence sur le traitement des chaînes écrites sur sys.stdout ou sys.stderr.)

str.isspace()

Renvoie True s'il n'y a que des caractères d'espacement dans la chaîne et qu'elle comporte au moins un caractère. Renvoie False dans le cas contraire.

Un caractère est considéré comme un caractère d'espacement (whitespace en anglais) si, dans la base de données caractères Unicode (voir unicodedata), sa catégorie générale est Zs (« séparateur, espace »), ou sa classe bidirectionnelle est une de WS, B, ou S.

str.istitle()

Renvoie True si la chaîne est une chaîne titlecased et qu'elle contient au moins un caractère, par exemple les caractères majuscules ne peuvent suivre les caractères non capitalisables et les caractères minuscules ne peuvent suivre que des caractères capitalisables. Renvoie False dans le cas contraire.

str.isupper()

Renvoie True si tous les caractères différentiables sur la casse [4] de la chaîne sont en majuscules et s'il y a au moins un caractère différentiable sur la casse, sinon False.

>>> 'BANANA'.isupper()
True
>>> 'banana'.isupper()
False
>>> 'baNana'.isupper()
False
>>> ' '.isupper()
False
str.join(iterable)

Renvoie une chaîne qui est la concaténation des chaînes contenues dans iterable. Une TypeError est levée si une valeur d'iterable n'est pas une chaîne, y compris pour les objets bytes. Le séparateur entre les éléments est la chaîne fournissant cette méthode.

str.ljust(width[, fillchar])

Renvoie la chaîne justifiée à gauche dans une chaîne de longueur width. Le bourrage est fait en utilisant fillchar (qui par défaut est une espace ASCII). La chaîne d'origine est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

str.lower()

Renvoie une copie de la chaîne avec tous les caractères différentiables sur la casse [4] convertis en minuscules.

The lowercasing algorithm used is described in section 3.13 'Default Case Folding' of the Unicode Standard.

str.lstrip([chars])

Renvoie une copie de la chaîne avec des caractères supprimés au début. L'argument chars est une chaîne spécifiant le jeu de caractères à supprimer. En cas d'omission ou None, la valeur par défaut de chars permet de supprimer des caractères d'espacement. L'argument chars n'est pas un préfixe, toutes les combinaisons de ses valeurs sont supprimées :

>>> '   spacious   '.lstrip()
'spacious   '
>>> 'www.example.com'.lstrip('cmowz.')
'example.com'

Voir str.removeprefix() pour une méthode qui supprime une seule chaîne de préfixe plutôt que la totalité d'un ensemble de caractères. Par exemple :

>>> 'Arthur: three!'.lstrip('Arthur: ')
'ee!'
>>> 'Arthur: three!'.removeprefix('Arthur: ')
'three!'
static str.maketrans(x[, y[, z]])

Cette méthode statique renvoie une table de traduction utilisable pour str.translate().

Si un seul argument est fourni, ce soit être un dictionnaire faisant correspondre des points de code Unicode (nombres entiers) ou des caractères (chaînes de longueur 1) à des points de code Unicode.

Si deux arguments sont fournis, ce doit être deux chaînes de caractères de même longueur. Le dictionnaire renvoyé fera correspondre pour chaque caractère de x un caractère de y pris à la même place. Si un troisième argument est fourni, ce doit être une chaîne dont chaque caractère correspondra à None dans le résultat.

str.partition(sep)

Divise la chaîne à la première occurrence de sep, et renvoie un triplet contenant la partie avant le séparateur, le séparateur lui-même, et la partie après le séparateur. Si le séparateur n'est pas trouvé, le triplet contient la chaîne elle-même, suivie de deux chaînes vides.

str.removeprefix(prefix, /)

Si la chaîne de caractères commence par la chaîne prefix, renvoie string[len(prefix):]. Sinon, renvoie une copie de la chaîne originale :

>>> 'TestHook'.removeprefix('Test')
'Hook'
>>> 'BaseTestCase'.removeprefix('Test')
'BaseTestCase'

Added in version 3.9.

str.removesuffix(suffix, /)

Si la chaîne de caractères se termine par la chaîne suffix et que suffix n'est pas vide, renvoie string[:-len(suffix)]. Sinon, renvoie une copie de la chaîne originale :

>>> 'MiscTests'.removesuffix('Tests')
'Misc'
>>> 'TmpDirMixin'.removesuffix('Tests')
'TmpDirMixin'

Added in version 3.9.

str.replace(old, new[, count])

Renvoie une copie de la chaîne dont toutes les occurrences de la sous-chaîne old sont remplacées par new. Si l'argument optionnel count est donné, seules les count premières occurrences sont remplacées.

str.rfind(sub[, start[, end]])

Renvoie l'indice le plus élevé dans la chaîne où la sous-chaîne sub se trouve, de telle sorte que sub soit contenue dans s[start:end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des découpages. Renvoie -1 en cas d'échec.

str.rindex(sub[, start[, end]])

Comme rfind() mais lève une exception ValueError lorsque la sous-chaîne sub est introuvable.

str.rjust(width[, fillchar])

Renvoie la chaîne justifiée à droite dans une chaîne de longueur width. Le bourrage est fait en utilisant le caractère spécifié par fillchar (par défaut une espace ASCII). La chaîne d'origine est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

str.rpartition(sep)

Divise la chaîne à la dernière occurrence de sep, et renvoie un triplet contenant la partie avant le séparateur, le séparateur lui-même, et la partie après le séparateur. Si le séparateur n'est pas trouvé, le triplet contient deux chaînes vides, puis la chaîne elle-même.

str.rsplit(sep=None, maxsplit=-1)

Renvoie une liste des mots de la chaîne, en utilisant sep comme séparateur. Si maxsplit est donné, c'est le nombre maximum de divisions qui pourront être faites, celles « les plus à droite ». Si sep est pas spécifié ou est None, tout caractère d'espacement est un séparateur. En dehors du fait qu'il découpe par la droite, rsplit() se comporte comme split() qui est décrit en détail ci-dessous.

str.rstrip([chars])

Renvoie une copie de la chaîne avec des caractères finaux supprimés. L'argument chars est une chaîne spécifiant le jeu de caractères à supprimer. En cas d'omission ou None, les caractères d'espacement sont supprimés. L'argument chars n'est pas un suffixe : toutes les combinaisons de ses valeurs sont retirées :

>>> '   spacious   '.rstrip()
'   spacious'
>>> 'mississippi'.rstrip('ipz')
'mississ'

Voir str.removesuffix() pour une méthode qui supprime une seule chaîne de suffixe plutôt que la totalité d'un ensemble de caractères. Par exemple :

>>> 'Monty Python'.rstrip(' Python')
'M'
>>> 'Monty Python'.removesuffix(' Python')
'Monty'
str.split(sep=None, maxsplit=-1)

Renvoie une liste des mots de la chaîne, en utilisant sep comme séparateur de mots. Si maxsplit est donné, c'est le nombre maximum de divisions qui pourront être effectuées (donnant ainsi une liste de longueur maxsplit+1). Si maxsplit n'est pas fourni, ou vaut -1, le nombre de découpes n'est pas limité (toutes les découpes possibles sont faites).

Si sep est donné, les délimiteurs consécutifs ne sont pas regroupés et ainsi délimitent des chaînes vides (par exemple, '1,,2'.split(',') renvoie ['1', '', '2']). L'argument sep peut contenir plusieurs caractères (par exemple, '1<>2<>3'.split('<>') renvoie ['1', '2', '3']). Découper une chaîne vide en spécifiant sep renvoie [''].

Par exemple :

>>> '1,2,3'.split(',')
['1', '2', '3']
>>> '1,2,3'.split(',', maxsplit=1)
['1', '2,3']
>>> '1,2,,3,'.split(',')
['1', '2', '', '3', '']

Si sep n'est pas spécifié ou est None, un autre algorithme de découpage est appliqué : les caractères d'espacement consécutifs sont considérés comme un seul séparateur, et le résultat ne contient pas les chaînes vides de début ou de la fin si la chaîne est préfixée ou suffixé de caractères d'espacement. Par conséquent, diviser une chaîne vide ou une chaîne composée d'espaces avec un séparateur None renvoie [].

Par exemple :

>>> '1 2 3'.split()
['1', '2', '3']
>>> '1 2 3'.split(maxsplit=1)
['1', '2 3']
>>> '   1   2   3   '.split()
['1', '2', '3']
str.splitlines(keepends=False)

Renvoie les lignes de la chaîne sous forme de liste, la découpe se faisant au niveau des limites des lignes. Les sauts de ligne ne sont pas inclus dans la liste des résultats, sauf si keepends est donné et est vrai.

Cette méthode découpe sur les limites de ligne suivantes. Ces limites sont un sur-ensemble de universal newlines.

Représentation

Description

\n

Saut de ligne

\r

Retour chariot

\r\n

Retour chariot + saut de ligne

\v or \x0b

Tabulation verticale

\f or \x0c

Saut de page

\x1c

Séparateur de fichiers

\x1d

Séparateur de groupes

\x1e

Séparateur d'enregistrements

\x85

Ligne suivante (code de contrôle C1)

\u2028

Séparateur de ligne

\u2029

Séparateur de paragraphe

Modifié dans la version 3.2: \v et \f ajoutés à la liste des limites de lignes.

Par exemple :

>>> 'ab c\n\nde fg\rkl\r\n'.splitlines()
['ab c', '', 'de fg', 'kl']
>>> 'ab c\n\nde fg\rkl\r\n'.splitlines(keepends=True)
['ab c\n', '\n', 'de fg\r', 'kl\r\n']

Contrairement à split() lorsque sep est fourni, cette méthode renvoie une liste vide pour la chaîne vide, et un saut de ligne à la fin ne se traduit pas par une ligne supplémentaire :

>>> "".splitlines()
[]
>>> "One line\n".splitlines()
['One line']

À titre de comparaison, split('\n') donne :

>>> ''.split('\n')
['']
>>> 'Two lines\n'.split('\n')
['Two lines', '']
str.startswith(prefix[, start[, end]])

Renvoie True si la chaîne commence par prefix, sinon False. prefix peut aussi être un n-uplet de préfixes à rechercher. Lorsque start est donné, la comparaison commence à cette position et, lorsque end est donné, la comparaison s'arrête à celle-ci.

str.strip([chars])

Renvoie une copie de la chaîne dont des caractères initiaux et finaux sont supprimés. L'argument chars est une chaîne spécifiant le jeu de caractères à supprimer. En cas d'omission ou None, les caractères d'espacement sont supprimés. L'argument chars est pas un préfixe ni un suffixe, toutes les combinaisons de ses valeurs sont supprimées :

>>> '   spacious   '.strip()
'spacious'
>>> 'www.example.com'.strip('cmowz.')
'example'

Les caractères de char sont retirés du début et de la fin de la chaîne. Les caractères sont retirés de la gauche jusqu'à atteindre un caractère ne figurant pas dans le jeu de caractères dans chars. La même opération a lieu par la droite. Par exemple :

>>> comment_string = '#....... Section 3.2.1 Issue #32 .......'
>>> comment_string.strip('.#! ')
'Section 3.2.1 Issue #32'
str.swapcase()

Renvoie une copie de la chaîne dont les caractères majuscules sont convertis en minuscules et vice versa. Notez qu'il est pas nécessairement vrai que s.swapcase().swapcase() == s.

str.title()

Renvoie une version de la chaîne où les mots commencent par une capitale et les caractères restants sont en minuscules.

Par exemple :

>>> 'Hello world'.title()
'Hello World'

Pour l'algorithme, la notion de mot est définie simplement et indépendamment de la langue comme un groupe de lettres consécutives. La définition fonctionne dans de nombreux contextes, mais cela signifie que les apostrophes (typiquement de la forme possessive en Anglais) forment les limites de mot, ce qui n'est pas toujours le résultat souhaité :

>>> "they're bill's friends from the UK".title()
"They'Re Bill'S Friends From The Uk"

La fonction string.capwords() n'a pas ce problème, car elle sépare les mots uniquement sur les espaces.

Sinon, une solution pour contourner le problème des apostrophes est d'utiliser des expressions rationnelles :

>>> import re
>>> def titlecase(s):
...     return re.sub(r"[A-Za-z]+('[A-Za-z]+)?",
...                   lambda mo: mo.group(0).capitalize(),
...                   s)
...
>>> titlecase("they're bill's friends.")
"They're Bill's Friends."
str.translate(table)

Return a copy of the string in which each character has been mapped through the given translation table. The table must be an object that implements indexing via __getitem__(), typically a mapping or sequence. When indexed by a Unicode ordinal (an integer), the table object can do any of the following: return a Unicode ordinal or a string, to map the character to one or more other characters; return None, to delete the character from the return string; or raise a LookupError exception, to map the character to itself.

Vous pouvez utiliser str.maketrans() pour créer une table de correspondances de caractères dans différents formats.

Voir aussi le module codecs pour une approche plus souple de changements de caractères par correspondance.

str.upper()

Renvoie une copie de la chaîne où tous les caractères capitalisables [4] ont été convertis en capitales. Notez que s.upper().isupper() peut être False si s contient des caractères non capitalisables ou si la catégorie Unicode d'un caractère du résultat n'est pas "Lu" (Letter, uppercase), mais par exemple "Lt" (Letter, titlecase).

The uppercasing algorithm used is described in section 3.13 'Default Case Folding' of the Unicode Standard.

str.zfill(width)

Renvoie une copie de la chaîne remplie par la gauche du chiffre (le caractère ASCII) '0' pour faire une chaîne de longueur width. Un préfixe ('+' / '-') est permis par l'insertion du caractère de bourrage après le caractère désigné plutôt qu'avant. La chaîne d'origine est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

Par exemple :

>>> "42".zfill(5)
'00042'
>>> "-42".zfill(5)
'-0042'

Formatage de chaines à la printf

Note

ces opérations de mise en forme contiennent des bizarreries menant à de nombreuses erreurs classiques (telles que ne pas réussir à afficher des n-uplets ou des dictionnaires correctement). Utiliser les formatted string literals, la méthode str.format() ou les template strings aide à éviter ces erreurs. Chacune de ces alternatives apporte son lot d'avantages et inconvénients en matière de simplicité, de flexibilité et/ou de généralisation possible.

Les objets str n'exposent qu'une opération : l'opérateur % (modulo). Aussi connu sous le nom d'opérateur de formatage, ou opérateur d'interpolation. Étant donné format % values (où format est une chaîne), les marqueurs % de format sont remplacés par zéro ou plusieurs éléments de values. L'effet est similaire à la fonction sprintf() du langage C.

Si format ne nécessite qu'un seul argument, values peut être un objet unique [5]. Si values est un n-uplet, il doit contenir exactement le nombre d'éléments spécifiés par la chaîne de format, ou un seul objet tableau de correspondances (mapping object, par exemple, un dictionnaire).

Un indicateur de conversion contient deux ou plusieurs caractères et comporte les éléments suivants, qui doivent apparaître dans cet ordre :

  1. le caractère '%', qui marque le début du marqueur ;

  2. la clé de correspondance (facultative), composée d'une suite de caractères entre parenthèses (par exemple, (somename)) ;

  3. des indications de conversion, facultatives, qui affectent le résultat de certains types de conversion ;

  4. largeur minimum (facultative). Si elle vaut '*' (astérisque), la largeur est lue de l'élément suivant du n-uplet values, et l'objet à convertir vient après la largeur de champ minimale et la précision facultative ;

  5. précision (facultatif), donnée sous la forme d'un '.' (point) suivi de la précision. Si la précision est '*' (un astérisque), la précision est lue à partir de l'élément suivant du n-uplet values et la valeur à convertir vient ensuite ;

  6. modificateur de longueur (facultatif) ;

  7. type de conversion.

Lorsque l'argument de droite est un dictionnaire (ou un autre type de tableau de correspondances), les marqueurs dans la chaîne doivent inclure une clé présente dans le dictionnaire, écrite entre parenthèses, immédiatement après le caractère '%'. La clé indique quelle valeur du dictionnaire doit être formatée. Par exemple :

>>> print('%(language)s has %(number)03d quote types.' %
...       {'language': "Python", "number": 2})
Python has 002 quote types.

Dans ce cas, aucune * ne peut se trouver dans le format (car ces * nécessitent une liste (accès séquentiel) de paramètres).

Les caractères indicateurs de conversion sont :

Option

Signification

'#'

La conversion utilise la « forme alternative » (définie ci-dessous).

'0'

Les valeurs numériques converties sont complétées de zéros.

'-'

La valeur convertie est ajustée à gauche (remplace la conversion '0' si les deux sont données).

' '

(une espace) Une espace doit être laissée avant un nombre positif (ou chaîne vide) produite par la conversion d'une valeur signée.

'+'

Un caractère de signe ('+' ou '-') précède la valeur convertie (remplace le marqueur « espace »).

Un modificateur de longueur (h, l ou L) peut être présent, mais est ignoré car il est pas nécessaire pour Python, donc par exemple %ld est identique à %d.

Les types utilisables dans les conversions sont :

Conversion

Signification

Notes

'd'

Entier décimal signé.

'i'

Entier décimal signé.

'o'

Valeur octale signée.

(1)

'u'

Type obsolète — identique à 'd'.

(6)

'x'

Hexadécimal signé (en minuscules).

(2)

'X'

Hexadécimal signé (capitales).

(2)

'e'

Format exponentiel pour un float (minuscule).

(3)

'E'

Format exponentiel pour un float (en capitales).

(3)

'f'

Format décimal pour un float.

(3)

'F'

Format décimal pour un float.

(3)

'g'

Format float. Utilise le format exponentiel minuscules si l'exposant est inférieur à -4 ou pas plus petit que la précision, sinon le format décimal.

(4)

'G'

Format float. Utilise le format exponentiel en capitales si l'exposant est inférieur à -4 ou pas plus petit que la précision, sinon le format décimal.

(4)

'c'

Un seul caractère (accepte des entiers ou une chaîne d'un seul caractère).

'r'

String (convertit n'importe quel objet Python avec repr()).

(5)

's'

String (convertit n'importe quel objet Python avec str()).

(5)

'a'

String (convertit n'importe quel objet Python en utilisant ascii()).

(5)

'%'

Aucun argument n'est converti, donne un caractère de '%' dans le résultat.

Notes :

  1. La forme alternative entraîne l'insertion d'un préfixe octal ('0o') avant le premier chiffre.

  2. La forme alternative entraîne l'insertion d'un préfixe '0x' ou '0X' (respectivement pour les formats 'x' et 'X') avant le premier chiffre.

  3. La forme alternative implique la présence d'un point décimal, même si aucun chiffre ne le suit.

    La précision détermine le nombre de chiffres après la virgule, 6 par défaut.

  4. La forme alternative implique la présence d'un point décimal et les zéros non significatifs sont conservés (ils ne le seraient pas autrement).

    La précision détermine le nombre de chiffres significatifs avant et après la virgule. 6 par défaut.

  5. Si la précision est N, la sortie est tronquée à N caractères.

  6. Voir la PEP 237.

Puisque les chaînes Python ont une longueur explicite, les conversions %s ne considèrent pas '\0' comme la fin de la chaîne.

Modifié dans la version 3.1: les conversions %f des nombres dont la valeur absolue est supérieure à 1e50 ne sont plus remplacées par des conversions %g.

Séquences Binaires — bytes, bytearray, vue mémoire

Les principaux types natifs pour manipuler des données binaires sont bytes et bytearray. Ils sont gérés par les vues mémoire qui utilisent le protocole tampon pour accéder à la mémoire d'autres objets binaires sans avoir besoin d'en faire une copie.

Le module array permet le stockage efficace de types basiques comme les entiers de 32 bits et les float double précision IEEE754.

Objets bytes

Les bytes sont des séquences immuables d'octets. Comme beaucoup de protocoles binaires utilisent l'ASCII, les objets bytes offrent plusieurs méthodes qui ne sont valables que lors de la manipulation de données ASCII et sont étroitement liés aux objets str dans bien d'autres aspects.

class bytes([source[, encoding[, errors]]])

Tout d'abord, la syntaxe des bytes littéraux est en grande partie la même que pour les chaînes littérales, en dehors du préfixe b :

  • entre guillemets simples : b'cela autorise les guillemets "doubles"' ;

  • entre guillemets (anglais) : b"cela permet aussi les guillemets 'simples'" ;

  • entre guillemets triples : b'''3 single quotes''', b"""3 double quotes""".

Seuls les caractères ASCII sont autorisés dans les littéraux de bytes (quel que soit l'encodage du code source déclaré). Toutes les valeurs au-delà de 127 doivent être écrites en utilisant une séquence d'échappement appropriée.

Comme avec les chaînes littérales, les bytes littéraux peuvent également utiliser un préfixe r pour désactiver le traitement des séquences d'échappement. Voir Littéraux de chaînes de caractères et de suites d'octets pour plus d'informations sur les différentes formes littérales de bytes, y compris les séquences d'échappement gérées.

Bien que les bytes littéraux, et leur représentation, soient basés sur du texte ASCII, les bytes se comportent en fait comme des séquences immuables de nombres entiers, dont les valeurs sont restreintes dans l'intervalle 0 <= x < 256 (ne pas respecter cette restriction lève une ValueError). C'est délibéré afin de souligner que, bien que de nombreux encodages binaires soient compatibles avec l'ASCII, et peuvent être manipulés avec des algorithmes orientés texte, ce n'est généralement pas le cas pour les données binaires arbitraires (appliquer aveuglément des algorithmes de texte sur des données binaires qui ne sont pas compatibles ASCII conduit généralement à leur corruption).

En plus des formes littérales, des objets bytes peuvent être créés par de nombreux moyens :

  • un objet bytes rempli de zéros d'une longueur spécifiée : bytes(10) ;

  • un itérable d'entiers : bytes(range(20)) ;

  • la copie de données binaires existantes via le protocole tampon : bytes(obj).

Voir aussi la fonction native bytes.

Puisque 2 chiffres hexadécimaux correspondent précisément à un seul octet, les nombres hexadécimaux sont un format couramment utilisé pour décrire les données binaires. Par conséquent, le type bytes a une méthode de classe pour lire des données dans ce format :

classmethod fromhex(string)

Cette méthode de la classe bytes renvoie un objet bytes, décodant la chaîne donnée. La chaîne doit contenir deux chiffres hexadécimaux par octet, les espaces ASCII sont ignorés.

>>> bytes.fromhex('2Ef0 F1f2  ')
b'.\xf0\xf1\xf2'

Modifié dans la version 3.7: bytes.fromhex() saute maintenant dans la chaîne tous les caractères ASCII d'espacement, pas seulement les espaces.

Une fonction de conversion inverse existe pour transformer un objet bytes en sa représentation hexadécimale.

hex([sep[, bytes_per_sep]])

Renvoie une chaîne contenant deux chiffres hexadécimaux pour chaque octet de l'instance.

>>> b'\xf0\xf1\xf2'.hex()
'f0f1f2'

Si vous voulez obtenir une chaîne hexadécimale plus facile à lire, vous pouvez spécifier le paramètre sep comme « caractère de séparation », à inclure dans la sortie. Par défaut, ce caractère est inséré entre chaque octet. Un second paramètre optionnel bytes_per_sep contrôle l'espacement. Les valeurs positives calculent la position du séparateur en partant de la droite, les valeurs négatives de la gauche.

>>> value = b'\xf0\xf1\xf2'
>>> value.hex('-')
'f0-f1-f2'
>>> value.hex('_', 2)
'f0_f1f2'
>>> b'UUDDLRLRAB'.hex(' ', -4)
'55554444 4c524c52 4142'

Added in version 3.5.

Modifié dans la version 3.8: bytes.hex() prend désormais en charge les paramètres optionnels sep et bytes_per_sep pour insérer des séparateurs entre les octets dans la sortie hexadécimale.

Comme les objets bytes sont des séquences d'entiers (semblables à un n-uplet), pour une instance de bytes b, b[0] est un entier, tandis que b[0:1] est un objet bytes de longueur 1. (Cela contraste avec les chaînes, où un indice et le découpage donnent une chaîne de longueur 1.)

La représentation des bytes utilise le format littéral (b'...') car il est souvent plus utile que par exemple bytes([46, 46, 46]). Vous pouvez toujours convertir un bytes en liste d'entiers en utilisant list(b).

Objets bytearray

Les objets bytearray sont l'équivalent mutable des objets bytes.

class bytearray([source[, encoding[, errors]]])

Il n'y a pas de syntaxe littérale dédiée aux bytearray, ils sont toujours créés en appelant le constructeur :

  • créer une instance vide : bytearray() ;

  • crée une instance remplie de zéros d'une longueur donnée : bytearray(10) ;

  • à partir d'un itérable d'entiers : bytearray(range(20)) ;

  • copie des données binaires existantes via le protocole tampon : bytearray(b'Hi!').

Comme les bytearray sont mutables, ils prennent en charge les opérations de séquences mutables en plus des opérations communes de bytes et bytearray décrites dans Opérations sur les bytes et bytearray.

Voir aussi la fonction native bytearray.

Puisque 2 chiffres hexadécimaux correspondent précisément à un octet, les nombres hexadécimaux sont un format couramment utilisé pour décrire les données binaires. Par conséquent, le type bytearray a une méthode de classe pour lire les données dans ce format :

classmethod fromhex(string)

Cette méthode de la classe bytearray renvoie un objet bytearray, décodant la chaîne donnée. La chaîne doit contenir deux chiffres hexadécimaux par octet, les caractères d'espacement ASCII sont ignorés.

>>> bytearray.fromhex('2Ef0 F1f2  ')
bytearray(b'.\xf0\xf1\xf2')

Modifié dans la version 3.7: bytearray.fromhex() saute maintenant tous les caractères d'espacement ASCII dans la chaîne, pas seulement les espaces.

Une fonction de conversion inverse existe pour transformer un objet bytearray en sa représentation hexadécimale.

hex([sep[, bytes_per_sep]])

Renvoie une chaîne contenant deux chiffres hexadécimaux pour chaque octet de l'instance.

>>> bytearray(b'\xf0\xf1\xf2').hex()
'f0f1f2'

Added in version 3.5.

Modifié dans la version 3.8: similaire à bytes.hex(), bytearray.hex() prend désormais en charge les paramètres optionnels sep et bytes_per_sep pour insérer des séparateurs entre les octets dans la sortie hexadécimale.

Comme les bytearray sont des séquences d'entiers (semblables à une liste), pour un objet bytearray b, b[0] est un entier, tandis que b[0:1] est un objet bytearray de longueur 1. (Ceci contraste avec les chaînes de texte, où l'indice et le découpage produisent une chaîne de longueur 1)

La représentation des objets bytearray utilise le format littéral des bytes (bytearray(b'...')) car il est souvent plus utile que par exemple bytearray([46, 46, 46]). Vous pouvez toujours convertir un objet bytearray en une liste de nombres entiers en utilisant list(b).

Opérations sur les bytes et bytearray

bytes et bytearray prennent en charge les opérations communes des séquences. Ils interagissent non seulement avec des opérandes de même type, mais aussi avec les objets octet-compatibles. En raison de cette flexibilité, ils peuvent être mélangés librement dans des opérations sans provoquer d'erreurs. Cependant, le type du résultat peut dépendre de l'ordre des opérandes.

Note

les méthodes sur les bytes et les bytearray n'acceptent pas les chaînes comme arguments, tout comme les méthodes sur les chaînes n'acceptent pas les bytes comme arguments. Par exemple, vous devez écrire :

a = "abc"
b = a.replace("a", "f")

et :

a = b"abc"
b = a.replace(b"a", b"f")

Quelques opérations de bytes et bytesarray supposent l'utilisation de formats binaires compatibles ASCII, et donc doivent être évités lorsque vous travaillez avec des données binaires arbitraires. Ces restrictions sont couvertes ci-dessous.

Note

utiliser ces opérations basées sur l'ASCII pour manipuler des données binaires qui ne sont pas au format ASCII peut les corrompre.

Les méthodes suivantes sur les bytes et bytearray peuvent être utilisées avec des données binaires arbitraires.

bytes.count(sub[, start[, end]])
bytearray.count(sub[, start[, end]])

Renvoie le nombre d'occurrences qui ne se chevauchent pas de la sous-séquence sub dans l'intervalle [start, end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des découpages.

La sous-séquence à rechercher peut être un quelconque objet octet-compatible ou un nombre entier compris entre 0 et 255.

Si sub est vide, renvoie le nombre de tranches vides entre les caractères de début et de fin, ce qui correspond à la longueur de l'objet bytes plus un.

Modifié dans la version 3.3: accepte aussi un nombre entier compris entre 0 et 255 comme sous-séquence.

bytes.removeprefix(prefix, /)
bytearray.removeprefix(prefix, /)

Si les données binaires commencent par la chaîne prefix, renvoie bytes[len(prefix):]. Sinon, renvoie une copie des données binaires d'origine :

>>> b'TestHook'.removeprefix(b'Test')
b'Hook'
>>> b'BaseTestCase'.removeprefix(b'Test')
b'BaseTestCase'

Le prefix peut être n'importe quel objet octet-compatible.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

Added in version 3.9.

bytes.removesuffix(suffix, /)
bytearray.removesuffix(suffix, /)

Si les données binaires terminent par la chaîne suffix, renvoie bytes[:-len(suffix)]. Sinon, renvoie une copie des données binaires d'origine :

>>> b'MiscTests'.removesuffix(b'Tests')
b'Misc'
>>> b'TmpDirMixin'.removesuffix(b'Tests')
b'TmpDirMixin'

Le suffix peut être n'importe quel objet octet-compatible.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

Added in version 3.9.

bytes.decode(encoding='utf-8', errors='strict')
bytearray.decode(encoding='utf-8', errors='strict')

Renvoie la chaine d'octets décodée en instance de str.

encoding vaut par défaut utf-8 ; pour une liste des encodages possibles, voir la section Standard Encodings.

errors détermine la manière dont sont traitées les erreurs. Sa valeur par défaut est 'strict', ce qui signifie que les erreurs d'encodage lèvent une UnicodeError. Les autres valeurs possibles sont 'ignore', 'replace' et tout autre nom enregistré via codecs.register_error(), voir la section Gestionnaires d'erreurs pour les détails.

Pour des raisons de performances, la valeur de errors n'est pas vérifiée à moins qu'une erreur de décodage ne se produise réellement, que le mode développeur ne soit activé ou que Python ait été compilé en mode débogage.

Note

passer l'argument encoding à str permet de décoder tout objet octet-compatible directement, sans avoir besoin d'utiliser un bytes ou bytearray temporaire.

Modifié dans la version 3.1: gère les arguments nommés.

Modifié dans la version 3.9: les valeurs de errors sont maintenant vérifiées en mode de développement et en mode de débogage.

bytes.endswith(suffix[, start[, end]])
bytearray.endswith(suffix[, start[, end]])

Renvoie True si les octets se terminent par suffix, sinon False. suffix peut aussi être un n-uplet de suffixes à rechercher. Avec l'argument optionnel start, la recherche se fait à partir de cette position. Avec l'argument optionnel end, la comparaison s'arrête à cette position.

Les suffixes à rechercher peuvent être n'importe quel objet octet-compatible.

bytes.find(sub[, start[, end]])
bytearray.find(sub[, start[, end]])

Renvoie la première position où le sub se trouve dans les données, de telle sorte que sub soit contenue dans s[start:end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des découpages. Renvoie -1 si sub n'est pas trouvé.

La sous-séquence à rechercher peut être un quelconque objet octet-compatible ou un nombre entier compris entre 0 et 255.

Note

la méthode find() ne doit être utilisée que si vous avez besoin de connaître la position de sub. Pour vérifier si sub est présent ou non, utilisez l'opérateur in :

>>> b'Py' in b'Python'
True

Modifié dans la version 3.3: accepte aussi un nombre entier compris entre 0 et 255 comme sous-séquence.

bytes.index(sub[, start[, end]])
bytearray.index(sub[, start[, end]])

Comme find(), mais lève une ValueError lorsque la séquence est introuvable.

La sous-séquence à rechercher peut être un quelconque objet octet-compatible ou un nombre entier compris entre 0 et 255.

Modifié dans la version 3.3: accepte aussi un nombre entier compris entre 0 et 255 comme sous-séquence.

bytes.join(iterable)
bytearray.join(iterable)

Renvoie un bytes ou bytearray qui est la concaténation des séquences de données binaires dans iterable. Une exception TypeError est levée si une valeur d'iterable n'est pas un objet octet-compatible, y compris pour des str. Le séparateur entre les éléments est le contenu du bytes ou du bytearray depuis lequel cette méthode est appelée.

static bytes.maketrans(from, to)
static bytearray.maketrans(from, to)

Cette méthode statique renvoie une table de traduction utilisable par bytes.translate() qui permettra de changer chaque caractère de from par un caractère à la même position dans to ; from et to doivent tous deux être des objets octet-compatibles et avoir la même longueur.

Added in version 3.1.

bytes.partition(sep)
bytearray.partition(sep)

Divise la séquence à la première occurrence de sep, et renvoie un triplet contenant la partie précédant le séparateur, le séparateur lui-même (ou sa copie en byterray), et la partie suivant le séparateur. Si le séparateur n'est pas trouvé, le triplet renvoyé contient une copie de la séquence d'origine, suivi de deux bytes ou bytearray vides.

Le séparateur à rechercher peut être tout objet octet-compatible.

bytes.replace(old, new[, count])
bytearray.replace(old, new[, count])

Renvoie une copie de la séquence dont toutes les occurrences de la sous-séquence old sont remplacées par new. Si l'argument optionnel count est donné, seules les count premières occurrences sont remplacées.

La sous-séquence à rechercher et son remplacement peuvent être n'importe quel objet octet-compatible.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.rfind(sub[, start[, end]])
bytearray.rfind(sub[, start[, end]])

Renvoie la plus grande position de sub dans la séquence, de telle sorte que sub soit dans s[start:end]. Les arguments facultatifs start et end sont interprétés comme dans la notation des découpages. Renvoie -1 si sub n'est pas trouvable.

La sous-séquence à rechercher peut être un quelconque objet octet-compatible ou un nombre entier compris entre 0 et 255.

Modifié dans la version 3.3: accepte aussi un nombre entier compris entre 0 et 255 comme sous-séquence.

bytes.rindex(sub[, start[, end]])
bytearray.rindex(sub[, start[, end]])

Semblable à rfind() mais lève une ValueError lorsque sub est introuvable.

La sous-séquence à rechercher peut être un quelconque objet octet-compatible ou un nombre entier compris entre 0 et 255.

Modifié dans la version 3.3: accepte aussi un nombre entier compris entre 0 et 255 comme sous-séquence.

bytes.rpartition(sep)
bytearray.rpartition(sep)

Coupe la séquence à la dernière occurrence de sep, et renvoie un triplet de trois éléments contenant la partie précédant le séparateur, le séparateur lui-même (ou sa copie, un bytearray), et la partie suivant le séparateur. Si le séparateur n'est pas trouvé, le triplet contient deux bytes ou bytesarray vides suivi d’une copie de la séquence d'origine.

Le séparateur à rechercher peut être tout objet octet-compatible.

bytes.startswith(prefix[, start[, end]])
bytearray.startswith(prefix[, start[, end]])

Renvoie True si les données binaires commencent par le prefix spécifié, sinon False. prefix peut aussi être un n-uplet de préfixes à rechercher. Avec l'argument start la recherche commence à cette position. Avec l'argument end option, la recherche s'arrête à cette position.

Les préfixes à rechercher peuvent être n'importe quels objets octet-compatibles.

bytes.translate(table, /, delete=b'')
bytearray.translate(table, /, delete=b'')

Renvoie une copie du bytes ou bytearray dont tous les octets de delete sont supprimés, et les octets restants changés par la table de correspondance donnée, qui doit être un objet bytes d'une longueur de 256.

Vous pouvez utiliser la méthode bytes.maketrans() pour créer une table de correspondance.

Donnez None comme table pour seulement supprimer des caractères :

>>> b'read this short text'.translate(None, b'aeiou')
b'rd ths shrt txt'

Modifié dans la version 3.6: delete est maintenant accepté comme argument nommé.

Les méthodes suivantes sur les bytes et bytearray supposent par défaut que les données traitées sont compatibles ASCII, mais peuvent toujours être utilisées avec des données binaires, arbitraires, en passant des arguments appropriés. Notez que toutes les méthodes de bytearray de cette section ne travaillent jamais sur l'objet lui-même, mais renvoient un nouvel objet.

bytes.center(width[, fillbyte])
bytearray.center(width[, fillbyte])

Renvoie une copie de l'objet centrée dans une séquence de longueur width. Le remplissage est fait en utilisant fillbyte (qui par défaut est une espace ASCII). Pour les objets bytes, la séquence initiale est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.ljust(width[, fillbyte])
bytearray.ljust(width[, fillbyte])

Renvoie une copie de l'objet aligné à gauche dans une séquence de longueur width. Le remplissage est fait en utilisant fillbyte (par défaut un espace ASCII). Pour les objets bytes, la séquence initiale est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.lstrip([chars])
bytearray.lstrip([chars])

Renvoie une copie de la séquence dont certains préfixes ont été supprimés. L’argument chars est une séquence binaire spécifiant le jeu d'octets à supprimer. Ce nom se réfère au fait de cette méthode est généralement utilisée avec des caractères ASCII. En cas d’omission ou None, la valeur par défaut de chars permet de supprimer des espaces ASCII. L’argument chars n’est pas un préfixe, toutes les combinaisons de ses valeurs sont supprimées :

>>> b'   spacious   '.lstrip()
b'spacious   '
>>> b'www.example.com'.lstrip(b'cmowz.')
b'example.com'

Les octets à retirer peuvent être n'importe quel bytes-like object. Voir removeprefix() pour une méthode qui supprime, au début de la séquence, la chaîne de caractères en tant que telle plutôt que l'ensemble des caractères passés en paramètre. Par exemple :

>>> b'Arthur: three!'.lstrip(b'Arthur: ')
b'ee!'
>>> b'Arthur: three!'.removeprefix(b'Arthur: ')
b'three!'

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.rjust(width[, fillbyte])
bytearray.rjust(width[, fillbyte])

Renvoie une copie de l'objet justifié à droite dans une séquence de longueur width. Le remplissage est fait en utilisant le caractère fillbyte (par défaut est un espace ASCII). Pour les objets bytes, la séquence d'origine est renvoyée si width est inférieure ou égale à len(s).

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.rsplit(sep=None, maxsplit=-1)
bytearray.rsplit(sep=None, maxsplit=-1)

Divise la séquence d'octets en sous-séquences du même type, en utilisant sep comme séparateur. Si maxsplit est donné, c'est le nombre maximum de divisions qui pourront être faites, celles "à droite". Si sep est pas spécifié ou est None, toute sous-séquence composée uniquement d'espaces ASCII est un séparateur. En dehors du fait qu'il découpe par la droite, rsplit() se comporte comme split() qui est décrit en détail ci-dessous.

bytes.rstrip([chars])
bytearray.rstrip([chars])

Renvoie une copie de la séquence dont des octets finaux sont supprimés. L'argument chars est une séquence d'octets spécifiant le jeu de caractères à supprimer. En cas d'omission ou None, les espaces ASCII sont supprimées. L'argument chars n'est pas un suffixe : toutes les combinaisons de ses valeurs sont retirées :

>>> b'   spacious   '.rstrip()
b'   spacious'
>>> b'mississippi'.rstrip(b'ipz')
b'mississ'

Les octets à retirer peuvent être n'importe quel bytes-like object. Voir removesuffix() pour une méthode qui supprime, à la fin de la séquence, la chaîne de caractères en tant que telle plutôt que l'ensemble des caractères passés en paramètre. Par exemple :

>>> b'Monty Python'.rstrip(b' Python')
b'M'
>>> b'Monty Python'.removesuffix(b' Python')
b'Monty'

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.split(sep=None, maxsplit=-1)
bytearray.split(sep=None, maxsplit=-1)

Divise la séquence en sous-séquences du même type, en utilisant sep comme séparateur. Si maxsplit est donné, c'est le nombre maximum de divisions qui pourront être faites (la liste aura donc au plus maxsplit+1 éléments), Si maxsplit n'est pas spécifié ou faut -1, il n'y a aucune limite au nombre de découpes (elles sont toutes effectuées).

Si sep est donné, les délimiteurs consécutifs ne sont pas regroupés et ainsi délimitent ainsi des chaînes vides (par exemple, b'1,,2'.split(b',') renvoie [b'1', b'', b'2']). L'argument sep peut contenir plusieurs sous-séquences (par exemple, b'1<>2<>3'.split(b'<>') renvoie [b'1', b'2', b'3']). Découper une chaîne vide en spécifiant sep renvoie [b''] ou [bytearray(b'')] en fonction du type de l'objet découpé. L'argument sep peut être n'importe quel bytes-like object.

Par exemple :

>>> b'1,2,3'.split(b',')
[b'1', b'2', b'3']
>>> b'1,2,3'.split(b',', maxsplit=1)
[b'1', b'2,3']
>>> b'1,2,,3,'.split(b',')
[b'1', b'2', b'', b'3', b'']

Si sep n'est pas spécifié ou est None, un autre algorithme de découpe est appliqué : les espaces ASCII consécutifs sont considérés comme un seul séparateur, et le résultat ne contiendra pas les chaînes vides de début ou de la fin si la chaîne est préfixée ou suffixé d'espaces. Par conséquent, diviser une séquence vide ou une séquence composée d'espaces ASCII avec un séparateur None renvoie [].

Par exemple :

>>> b'1 2 3'.split()
[b'1', b'2', b'3']
>>> b'1 2 3'.split(maxsplit=1)
[b'1', b'2 3']
>>> b'   1   2   3   '.split()
[b'1', b'2', b'3']
bytes.strip([chars])
bytearray.strip([chars])

Renvoie une copie de la séquence dont des caractères initiaux et finaux sont supprimés. L'argument chars est une séquence spécifiant le jeu d'octets à supprimer, le nom se réfère au fait de cette méthode est généralement utilisée avec des caractères ASCII. En cas d'omission ou None, les espaces ASCII sont supprimés. L'argument chars n'est ni un préfixe ni un suffixe, toutes les combinaisons de ses valeurs sont supprimées :

>>> b'   spacious   '.strip()
b'spacious'
>>> b'www.example.com'.strip(b'cmowz.')
b'example'

Les octets à retirer peuvent être tout bytes-like object.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

Les méthodes suivantes sur les bytes et bytearray supposent l'utilisation d'un format binaire compatible ASCII, et donc doivent être évités lorsque vous travaillez avec des données binaires arbitraires. Notez que toutes les méthodes de bytearray de cette section ne modifient pas les octets, ils produisent de nouveaux objets.

bytes.capitalize()
bytearray.capitalize()

Renvoie une copie de la séquence dont chaque octet est interprété comme un caractère ASCII, le premier octet en capitale et le reste en minuscules. Les octets non ASCII ne sont pas modifiés.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.expandtabs(tabsize=8)
bytearray.expandtabs(tabsize=8)

Renvoie une copie de la séquence où toutes les tabulations ASCII sont remplacées par un ou plusieurs espaces ASCII, en fonction de la colonne courante et de la taille de tabulation donnée. Les positions des tabulations se trouvent tous les tabsize caractères (8 par défaut, ce qui donne les positions de tabulations aux colonnes 0, 8, 16 et ainsi de suite). Pour travailler sur la séquence, la colonne en cours est mise à zéro et la séquence est examinée octets par octets. Si l'octet est une tabulation ASCII (b'\t'), un ou plusieurs espaces sont insérés au résultat jusqu’à ce que la colonne courante soit égale à la position de tabulation suivante. (Le caractère tabulation lui-même n’est pas copié.) Si l'octet courant est un saut de ligne ASCII (b'\n') ou un retour chariot (b'\r'), il est copié et la colonne en cours est remise à zéro. Tout autre octet est copié inchangé et la colonne en cours est incrémentée de un indépendamment de la façon dont l'octet est représenté lors de l’affichage :

>>> b'01\t012\t0123\t01234'.expandtabs()
b'01      012     0123    01234'
>>> b'01\t012\t0123\t01234'.expandtabs(4)
b'01  012 0123    01234'

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.isalnum()
bytearray.isalnum()

Renvoie True si tous les caractères de la chaîne sont des caractères ASCII alphabétiques ou chiffres et que la séquence n'est pas vide, sinon False. Les caractères ASCII alphabétiques sont les suivants dans la séquence d'octets b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ' et les chiffres : b'0123456789'.

Par exemple :

>>> b'ABCabc1'.isalnum()
True
>>> b'ABC abc1'.isalnum()
False
bytes.isalpha()
bytearray.isalpha()

Renvoie True si tous les octets dans la séquence sont des caractères alphabétiques ASCII et que la séquence n'est pas vide, sinon False. Les caractères ASCII alphabétiques sont : b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

Par exemple :

>>> b'ABCabc'.isalpha()
True
>>> b'ABCabc1'.isalpha()
False
bytes.isascii()
bytearray.isascii()

Renvoie True si la séquence est vide, ou si tous ses octets sont des octets ASCII, renvoie False dans le cas contraire. Les octets ASCII dans l'intervalle 00x7F.

Added in version 3.7.

bytes.isdigit()
bytearray.isdigit()

Renvoie True si tous les octets de la séquence sont des chiffres ASCII et que la séquence n'est pas vide, sinon False. Les chiffres ASCII sont ceux dans la séquence d'octets b'0123456789'.

Par exemple :

>>> b'1234'.isdigit()
True
>>> b'1.23'.isdigit()
False
bytes.islower()
bytearray.islower()

Renvoie True s'il y a au moins un caractère ASCII minuscule dans la séquence et aucune capitale, sinon False.

Par exemple :

>>> b'hello world'.islower()
True
>>> b'Hello world'.islower()
False

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les capitales ASCII sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

bytes.isspace()
bytearray.isspace()

Renvoie True si tous les octets de la séquence sont des espaces ASCII et que la séquence n'est pas vide, sinon False. Les espèces ASCII sont b' \t\n\r\x0b\f' (espace, tabulation, saut de ligne, retour chariot, tabulation verticale, saut de page).

bytes.istitle()
bytearray.istitle()

Renvoie True si la séquence ASCII est titlecased, et qu'elle n'est pas vide, sinon False. Voir bytes.title() pour plus de détails sur la définition de titlecase.

Par exemple :

>>> b'Hello World'.istitle()
True
>>> b'Hello world'.istitle()
False
bytes.isupper()
bytearray.isupper()

Renvoie True s'il y a au moins un caractère alphabétique majuscule ASCII dans la séquence et aucun caractère ASCII minuscule, sinon False.

Par exemple :

>>> b'HELLO WORLD'.isupper()
True
>>> b'Hello world'.isupper()
False

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les capitales ASCII sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

bytes.lower()
bytearray.lower()

Renvoie une copie de la séquence dont tous les caractères ASCII en majuscules sont convertis en leur équivalent en minuscules.

Par exemple :

>>> b'Hello World'.lower()
b'hello world'

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les capitales ASCII sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.splitlines(keepends=False)
bytearray.splitlines(keepends=False)

Renvoie une liste des lignes de la séquence d'octets, découpant au niveau des fin de lignes ASCII. Cette méthode utilise l'approche universal newlines pour découper les lignes. Les fins de ligne ne sont pas inclus dans la liste des résultats, sauf si keepends est donné et vrai.

Par exemple :

>>> b'ab c\n\nde fg\rkl\r\n'.splitlines()
[b'ab c', b'', b'de fg', b'kl']
>>> b'ab c\n\nde fg\rkl\r\n'.splitlines(keepends=True)
[b'ab c\n', b'\n', b'de fg\r', b'kl\r\n']

Contrairement à split() lorsque le délimiteur sep est fourni, cette méthode renvoie une liste vide pour la chaîne vide, et un saut de ligne à la fin ne se traduit pas par une ligne supplémentaire :

>>> b"".split(b'\n'), b"Two lines\n".split(b'\n')
([b''], [b'Two lines', b''])
>>> b"".splitlines(), b"One line\n".splitlines()
([], [b'One line'])
bytes.swapcase()
bytearray.swapcase()

Renvoie une copie de la séquence dont tous les caractères ASCII minuscules sont convertis en majuscules et vice-versa.

Par exemple :

>>> b'Hello World'.swapcase()
b'hELLO wORLD'

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les capitales ASCII sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

Contrairement à str.swapcase(), bin.swapcase().swapcase() == bin est toujours vrai. Les conversions majuscule/minuscule en ASCII étant toujours symétrique, ce qui n'est pas toujours vrai avec Unicode.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.title()
bytearray.title()

Renvoie une version titlecased de la séquence d'octets où les mots commencent par un caractère ASCII majuscule et les caractères restants sont en minuscules. Les octets non capitalisables ne sont pas modifiés.

Par exemple :

>>> b'Hello world'.title()
b'Hello World'

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les caractères ASCII majuscules sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'. Aucun autre octet n'est capitalisable.

Pour l'algorithme, la notion de mot est définie simplement et indépendamment de la langue comme un groupe de lettres consécutives. La définition fonctionne dans de nombreux contextes, mais cela signifie que les apostrophes (typiquement de la forme possessive en Anglais) forment les limites de mot, ce qui n'est pas toujours le résultat souhaité :

>>> b"they're bill's friends from the UK".title()
b"They'Re Bill'S Friends From The Uk"

Une solution pour contourner le problème des apostrophes peut être obtenue en utilisant des expressions rationnelles :

>>> import re
>>> def titlecase(s):
...     return re.sub(rb"[A-Za-z]+('[A-Za-z]+)?",
...                   lambda mo: mo.group(0)[0:1].upper() +
...                              mo.group(0)[1:].lower(),
...                   s)
...
>>> titlecase(b"they're bill's friends.")
b"They're Bill's Friends."

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.upper()
bytearray.upper()

Renvoie une copie de la séquence dont tous les caractères ASCII minuscules sont convertis en leur équivalent majuscule.

Par exemple :

>>> b'Hello World'.upper()
b'HELLO WORLD'

Les caractères ASCII minuscules sont b'abcdefghijklmnopqrstuvwxyz'. Les capitales ASCII sont b'ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ'.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

bytes.zfill(width)
bytearray.zfill(width)

Renvoie une copie de la séquence remplie par la gauche du chiffre b'0' pour en faire une séquence de longueur width. Un préfixe (b'+' / b'-') est permis par l'insertion du caractère de remplissage après le caractère de signe plutôt qu'avant. Pour les objets bytes la séquence d'origine est renvoyée si width est inférieur ou égale à len(seq).

Par exemple :

>>> b"42".zfill(5)
b'00042'
>>> b"-42".zfill(5)
b'-0042'

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

Formatage de bytes a la printf

Note

Les opérations de formatage décrites ici présentent une variété de bizarreries qui conduisent à un certain nombre d’erreurs classiques (typiquement, échouer à afficher des n-uplets ou des dictionnaires correctement). Si la valeur à afficher peut être un n-uplet ou un dictionnaire, mettez-le à l'intérieur d'un autre n-uplet.

Les objets bytes (bytes et bytearray) ont un unique opérateur : l'opérateur % (modulo). Il est aussi connu sous le nom d'opérateur de mise en forme. Avec format % values (où format est un objet bytes), les marqueurs de conversion % dans format sont remplacés par zéro ou plus de values. L'effet est similaire à la fonction sprintf() du langage C.

Si format ne nécessite qu'un seul argument, values peut être un objet unique. [5] Si values est un n-uplet, il doit contenir exactement le nombre d'éléments spécifiés dans le format en bytes, ou un seul objet de correspondances (mapping object, par exemple, un dictionnaire).

Un indicateur de conversion contient deux ou plusieurs caractères et comporte les éléments suivants, qui doivent apparaître dans cet ordre :

  1. le caractère '%', qui marque le début du marqueur ;

  2. la clé de correspondance (facultative), composée d'une suite de caractères entre parenthèses (par exemple, (somename)) ;

  3. des indications de conversion, facultatives, qui affectent le résultat de certains types de conversion ;

  4. largeur minimum (facultative). Si elle vaut '*' (astérisque), la largeur est lue de l'élément suivant du n-uplet values, et l'objet à convertir vient après la largeur de champ minimale et la précision facultative ;

  5. précision (facultatif), donnée sous la forme d'un '.' (point) suivi de la précision. Si la précision est '*' (un astérisque), la précision est lue à partir de l'élément suivant du n-uplet values et la valeur à convertir vient ensuite ;

  6. modificateur de longueur (facultatif) ;

  7. type de conversion.

Lorsque l'argument de droite est un dictionnaire (ou un autre type de mapping), les marqueurs dans le bytes doivent inclure une clé présente dans le dictionnaire, écrite entre parenthèses, immédiatement après le caractère '%'. La clé indique quelle valeur du dictionnaire doit être formatée. Par exemple :

>>> print(b'%(language)s has %(number)03d quote types.' %
...       {b'language': b"Python", b"number": 2})
b'Python has 002 quote types.'

Dans ce cas, aucune * ne peut se trouver dans le format (car ces * nécessitent une liste (accès séquentiel) de paramètres).

Les caractères indicateurs de conversion sont :

Option

Signification

'#'

La conversion utilise la « forme alternative » (définie ci-dessous).

'0'

Les valeurs numériques converties sont complétées de zéros.

'-'

La valeur convertie est ajustée à gauche (remplace la conversion '0' si les deux sont données).

' '

(une espace) Une espace doit être laissée avant un nombre positif (ou chaîne vide) produite par la conversion d'une valeur signée.

'+'

Un caractère de signe ('+' ou '-') précède la valeur convertie (remplace le marqueur « espace »).

Un modificateur de longueur (h, l ou L) peut être présent, mais est ignoré car il est pas nécessaire pour Python, donc par exemple %ld est identique à %d.

Les types utilisables dans les conversions sont :

Conversion

Signification

Notes

'd'

Entier décimal signé.

'i'

Entier décimal signé.

'o'

Valeur octale signée.

(1)

'u'

Type obsolète — identique à 'd'.

(8)

'x'

Hexadécimal signé (en minuscules).

(2)

'X'

Hexadécimal signé (capitales).

(2)

'e'

Format exponentiel pour un float (minuscule).

(3)

'E'

Format exponentiel pour un float (en capitales).

(3)

'f'

Format décimal pour un float.

(3)

'F'

Format décimal pour un float.

(3)

'g'

Format float. Utilise le format exponentiel minuscules si l'exposant est inférieur à -4 ou pas plus petit que la précision, sinon le format décimal.

(4)

'G'

Format float. Utilise le format exponentiel en capitales si l'exposant est inférieur à -4 ou pas plus petit que la précision, sinon le format décimal.

(4)

'c'

Octet simple (Accepte un nombre entier ou un seul objet byte).

'b'

Bytes (any object that follows the buffer protocol or has __bytes__()).

(5)

's'

's' est un alias de 'b' et ne devrait être utilisé que pour du code Python2/3.

(6)

'a'

Bytes (convertit n'importe quel objet Python en utilisant repr(obj).encode('ascii', 'backslashreplace)).

(5)

'r'

'r' est un alias de 'a' et ne devrait être utilise que dans du code Python2/3.

(7)

'%'

Aucun argument n'est converti, donne un caractère de '%' dans le résultat.

Notes :

  1. La forme alternative entraîne l'insertion d'un préfixe octal ('0o') avant le premier chiffre.

  2. La forme alternative entraîne l'insertion d'un préfixe '0x' ou '0X' (respectivement pour les formats 'x' et 'X') avant le premier chiffre.

  3. La forme alternative implique la présence d'un point décimal, même si aucun chiffre ne le suit.

    La précision détermine le nombre de chiffres après la virgule, 6 par défaut.

  4. La forme alternative implique la présence d'un point décimal et les zéros non significatifs sont conservés (ils ne le seraient pas autrement).

    La précision détermine le nombre de chiffres significatifs avant et après la virgule. 6 par défaut.

  5. Si la précision est N, la sortie est tronquée à N caractères.

  6. b'%s' est obsolète, mais ne sera pas retiré des version 3.x.

  7. b'%r' est obsolète mais ne sera pas retiré dans Python 3.x.

  8. Voir la PEP 237.

Note

la version bytearray de cette méthode ne modifie pas les octets, elle produit toujours un nouvel objet, même si aucune modification n'a été effectuée.

Voir aussi

PEP 461 -- Ajout du formatage via % aux bytes et bytesarray

Added in version 3.5.

Vues mémoire

Les vues mémoire permettent à du code Python d'accéder sans copie aux données internes d'un objet prenant en charge le protocole tampon.

class memoryview(object)

Crée une vue mémoire faisant référence à object. object doit savoir gérer le protocole tampon. bytes et bytearray sont des classes natives prenant en charge le protocole tampon.

Une vue mémoire a la notion d'élement, qui est l'unité de mémoire atomique gérée par l'objet object d'origine. Pour de nombreux types simples comme bytes et bytearray, l'élément est l'octet, mais pour d'autres types tels que array.array les éléments peuvent être plus grands.

len(view) is equal to the length of tolist, which is the nested list representation of the view. If view.ndim = 1, this is equal to the number of elements in the view.

Modifié dans la version 3.12: If view.ndim == 0, len(view) now raises TypeError instead of returning 1.

The itemsize attribute will give you the number of bytes in a single element.

Une vue mémoire autorise le découpage et l'indiçage de ses données. Découper sur une dimension donne une sous-vue :

>>> v = memoryview(b'abcefg')
>>> v[1]
98
>>> v[-1]
103
>>> v[1:4]
<memory at 0x7f3ddc9f4350>
>>> bytes(v[1:4])
b'bce'

Si le format est un des formats natif du module struct, indexer avec un nombre entier ou un n-uplet de nombres entiers est aussi autorisé et renvoie un seul element du bon type. Les vues mémoire unidimensionnelles peuvent être indexées avec un nombre entier ou un n-uplet d'un entier. Les memoryview multi-dimensionnelles peuvent être indexées avec des ndim-uplets où ndim est le nombre de dimensions. Les memoryviews à zéro dimension peuvent être indexées avec un n-uplet vide.

Voici un exemple avec un autre format que byte :

>>> import array
>>> a = array.array('l', [-11111111, 22222222, -33333333, 44444444])
>>> m = memoryview(a)
>>> m[0]
-11111111
>>> m[-1]
44444444
>>> m[::2].tolist()
[-11111111, -33333333]

Si l'objet sous-jacent est accessible en écriture, la vue mémoire prend en charge les assignations de tranches unidimensionnelles. Redimensionner n'est cependant pas autorisé :

>>> data = bytearray(b'abcefg')
>>> v = memoryview(data)
>>> v.readonly
False
>>> v[0] = ord(b'z')
>>> data
bytearray(b'zbcefg')
>>> v[1:4] = b'123'
>>> data
bytearray(b'z123fg')
>>> v[2:3] = b'spam'
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
ValueError: memoryview assignment: lvalue and rvalue have different structures
>>> v[2:6] = b'spam'
>>> data
bytearray(b'z1spam')

Les vues mémoire unidimensionnelles de hachables (lecture seule) avec les formats 'B', 'b', ou 'c' sont aussi hachables. La fonction de hachage est définie telle que hash(m) == hash(m.tobytes()) :

>>> v = memoryview(b'abcefg')
>>> hash(v) == hash(b'abcefg')
True
>>> hash(v[2:4]) == hash(b'ce')
True
>>> hash(v[::-2]) == hash(b'abcefg'[::-2])
True

Modifié dans la version 3.3: Les vues mémoire unidimensionnelles peuvent aussi être découpées. Les vues mémoire unidimensionnelles avec les formats 'B', 'b' ou 'c' sont maintenant hachables.

Modifié dans la version 3.4: memoryview est maintenant enregistrée automatiquement avec collections.abc.Sequence

Modifié dans la version 3.5: les vues mémoire peuvent maintenant être indicées par un n-uplet d'entiers.

La classe vue mémoire dispose de plusieurs méthodes :

__eq__(exporter)

Une vue mémoire et un exporter de la PEP 3118 sont égaux si leurs formes sont équivalentes et si toutes les valeurs correspondantes sont égales, les formats respectifs des opérandes étant interprétés en utilisant la syntaxe de struct.

Pour le sous-ensemble des formats de struct pris en charge par tolist(), v et w sont égaux si v.tolist() ==w.tolist() :

>>> import array
>>> a = array.array('I', [1, 2, 3, 4, 5])
>>> b = array.array('d', [1.0, 2.0, 3.0, 4.0, 5.0])
>>> c = array.array('b', [5, 3, 1])
>>> x = memoryview(a)
>>> y = memoryview(b)
>>> x == a == y == b
True
>>> x.tolist() == a.tolist() == y.tolist() == b.tolist()
True
>>> z = y[::-2]
>>> z == c
True
>>> z.tolist() == c.tolist()
True

Si l'un des formats n'est pas géré par le module de struct, les objets sont toujours considérés différents (même si les formats et les valeurs contenues sont identiques) :

>>> from ctypes import BigEndianStructure, c_long
>>> class BEPoint(BigEndianStructure):
...     _fields_ = [("x", c_long), ("y", c_long)]
...
>>> point = BEPoint(100, 200)
>>> a = memoryview(point)
>>> b = memoryview(point)
>>> a == point
False
>>> a == b
False

Notez que pour les vues mémoire, comme pour les nombres à virgule flottante, v is w n'implique pas v == w.

Modifié dans la version 3.3: les versions précédentes comparaient la mémoire brute sans tenir compte du format de l'objet ni de sa structure logique.

tobytes(order='C')

Renvoie les données de la vue mémoire sous forme de bytes. Cela équivaut à appeler le constructeur bytes sur la vue mémoire.

>>> m = memoryview(b"abc")
>>> m.tobytes()
b'abc'
>>> bytes(m)
b'abc'

Pour les tableaux non contigus le résultat est égal à la représentation en liste aplatie dont tous les éléments sont convertis en octets. tobytes() prend en charge toutes les chaînes de format, y compris celles qui ne sont pas connues du module struct.

Added in version 3.8: order peut être 'C', 'F' ou 'A'. Lorsque order est 'C' ou 'F', les données du tableau original sont converties en ordre C ou Fortran. Pour les vues contiguës, 'A' renvoie une copie exacte de la mémoire physique. En particulier, l'ordre Fortran en mémoire est conservé. Pour les vues non contiguës, les données sont d'abord converties en C. order=None est identique à order='C'.

hex([sep[, bytes_per_sep]])

Renvoie une chaîne contenant deux chiffres hexadécimaux pour chaque octet de la mémoire.

>>> m = memoryview(b"abc")
>>> m.hex()
'616263'

Added in version 3.5.

Modifié dans la version 3.8: similaire à bytes.hex(), memoryview.hex() prend désormais en charge les paramètres optionnels sep et bytes_per_sep pour insérer des séparateurs entre les octets dans la sortie hexadécimale.

tolist()

Renvoie les données de la mémoire sous la forme d'une liste d'éléments.

>>> memoryview(b'abc').tolist()
[97, 98, 99]
>>> import array
>>> a = array.array('d', [1.1, 2.2, 3.3])
>>> m = memoryview(a)
>>> m.tolist()
[1.1, 2.2, 3.3]

Modifié dans la version 3.3: tolist() prend désormais en charge tous les formats d'un caractère du module struct ainsi que des représentations multidimensionnelles.

toreadonly()

Renvoie une version en lecture seule de l'objet memoryview. L'objet original memoryview est inchangé.

>>> m = memoryview(bytearray(b'abc'))
>>> mm = m.toreadonly()
>>> mm.tolist()
[97, 98, 99]
>>> mm[0] = 42
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
TypeError: cannot modify read-only memory
>>> m[0] = 43
>>> mm.tolist()
[43, 98, 99]

Added in version 3.8.

release()

Libère le tampon sous-jacent exposé par l'objet memoryview. Beaucoup d'objets ont des comportements spécifiques lorsqu'ils sont liés à une vue (par exemple, un bytearray refusera temporairement de se faire redimensionner). Par conséquent, appeler release() peut être pratique pour lever ces restrictions (et libérer des ressources liées) aussi tôt que possible.

Après le premier appel de cette méthode, toute nouvelle opération sur la vue mémoire lève une ValueError (sauf release() elle-même qui peut être appelée plusieurs fois) :

>>> m = memoryview(b'abc')
>>> m.release()
>>> m[0]
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
ValueError: operation forbidden on released memoryview object

Le protocole de gestion de contexte peut être utilisé pour obtenir un effet similaire, via l'instruction with :

>>> with memoryview(b'abc') as m:
...     m[0]
...
97
>>> m[0]
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
ValueError: operation forbidden on released memoryview object

Added in version 3.2.

cast(format[, shape])

Change le format ou la forme d'une vue mémoire. Par défaut shape vaut [byte_length//new_itemsize], ce qui signifie que la vue résultante n'a qu'une dimension. La valeur renvoyée est une nouvelle vue mémoire, mais le tampon sous-jacent lui-même n'est pas copié. Les changements de format pris en charge sont « une dimension vers C-contiguous » et « C-contiguous vers une dimension ».

The destination format is restricted to a single element native format in struct syntax. One of the formats must be a byte format ('B', 'b' or 'c'). The byte length of the result must be the same as the original length. Note that all byte lengths may depend on the operating system.

Transformer un 1D/long en 1D/unsigned bytes :

>>> import array
>>> a = array.array('l', [1,2,3])
>>> x = memoryview(a)
>>> x.format
'l'
>>> x.itemsize
8
>>> len(x)
3
>>> x.nbytes
24
>>> y = x.cast('B')
>>> y.format
'B'
>>> y.itemsize
1
>>> len(y)
24
>>> y.nbytes
24

Transformer un 1D/unsigned bytes en 1D/char :

>>> b = bytearray(b'zyz')
>>> x = memoryview(b)
>>> x[0] = b'a'
Traceback (most recent call last):
  ...
TypeError: memoryview: invalid type for format 'B'
>>> y = x.cast('c')
>>> y[0] = b'a'
>>> b
bytearray(b'ayz')

Transformer un 1D/bytes en 3D/ints en 1D/signed char :

>>> import struct
>>> buf = struct.pack("i"*12, *list(range(12)))
>>> x = memoryview(buf)
>>> y = x.cast('i', shape=[2,2,3])
>>> y.tolist()
[[[0, 1, 2], [3, 4, 5]], [[6, 7, 8], [9, 10, 11]]]
>>> y.format
'i'
>>> y.itemsize
4
>>> len(y)
2
>>> y.nbytes
48
>>> z = y.cast('b')
>>> z.format
'b'
>>> z.itemsize
1
>>> len(z)
48
>>> z.nbytes
48

Transformer un 1D/unsigned char en 2D/unsigned long :

>>> buf = struct.pack("L"*6, *list(range(6)))
>>> x = memoryview(buf)
>>> y = x.cast('L', shape=[2,3])
>>> len(y)
2
>>> y.nbytes
48
>>> y.tolist()
[[0, 1, 2], [3, 4, 5]]

Added in version 3.3.

Modifié dans la version 3.5: le format de la source n'est plus restreint lors de la transformation vers une vue d'octets.

Plusieurs attributs en lecture seule sont également disponibles :

obj

L'objet sous-jacent de la vue mémoire :

>>> b  = bytearray(b'xyz')
>>> m = memoryview(b)
>>> m.obj is b
True

Added in version 3.3.

nbytes

nbytes == product(shape) * itemsize == len(m.tobytes()). C'est l'espace que la liste occuperait en octets, dans une représentation contiguë. Ce n'est pas nécessairement égal à len(m) :

>>> import array
>>> a = array.array('i', [1,2,3,4,5])
>>> m = memoryview(a)
>>> len(m)
5
>>> m.nbytes
20
>>> y = m[::2]
>>> len(y)
3
>>> y.nbytes
12
>>> len(y.tobytes())
12

Tableaux multidimensionnels :

>>> import struct
>>> buf = struct.pack("d"*12, *[1.5*x for x in range(12)])
>>> x = memoryview(buf)
>>> y = x.cast('d', shape=[3,4])
>>> y.tolist()
[[0.0, 1.5, 3.0, 4.5], [6.0, 7.5, 9.0, 10.5], [12.0, 13.5, 15.0, 16.5]]
>>> len(y)
3
>>> y.nbytes
96

Added in version 3.3.

readonly

Booléen indiquant si la mémoire est en lecture seule.

format

Chaîne contenant le format (dans le style de struct) pour chaque élément de la vue. Une vue mémoire peut être créée depuis des exportateurs de formats arbitraires, mais certaines méthodes (comme tolist()) sont limitées aux formats natifs à un seul élément.

Modifié dans la version 3.3: le format 'B' est maintenant traité selon la syntaxe du module struct. Cela signifie que memoryview(b'abc')[0] == b'abc'[0] == 97.

itemsize

Taille en octets de chaque élément de la vue mémoire :

>>> import array, struct
>>> m = memoryview(array.array('H', [32000, 32001, 32002]))
>>> m.itemsize
2
>>> m[0]
32000
>>> struct.calcsize('H') == m.itemsize
True
ndim

Nombre de dimensions du tableau multi-dimensionnel pointé par la vue mémoire.

shape

ndim-uplet d'entiers donnant la forme du tableau à N dimensions pointé par la vue mémoire.

Modifié dans la version 3.3: le n-uplet est vide au lieu de None lorsque ndim = 0.

strides

ndim-uplet d'entiers donnant la taille en octets permettant d'accéder à chaque élément pour chaque dimension du tableau.

Modifié dans la version 3.3: le n-uplet est vide au lieu de None lorsque ndim = 0.

suboffsets

Détail de l'implémentation des PIL-style arrays. La valeur n'est donnée qu'à titre d'information.

c_contiguous

Booléen indiquant si la mémoire est C-contiguë.

Added in version 3.3.

f_contiguous

Booléen indiquant si la mémoire est Fortran-contiguë.

Added in version 3.3.

contiguous

Booléen indiquant si la mémoire est contiguë.

Added in version 3.3.

Types d'ensembles — set, frozenset

Un ensemble (objet set) est une collection non triée d'objets hachables distincts. Les utilisations classiques sont le test d'appartenance, la déduplication d'une séquence, ou le calcul d'opérations mathématiques telles que l'intersection, l'union, la différence, ou la différence symétrique. (Pour les autres conteneurs, voir les classes natives dict, liste, et n-uplet, ainsi que le module collections.)

Comme pour les autres collections, les ensembles gèrent x in set, len(set), et for x in set. En tant que collection non triée, les ensembles n'enregistrent pas la position des éléments ou leur ordre d'insertion. En conséquence, les ensembles n'autorisent ni l'indexation, ni le découpage, ou tout autre comportement de séquence.

Il existe actuellement deux types natifs pour les ensembles, set et frozenset. Le type set est mutable — son contenu peut changer en utilisant des méthodes comme add() et remove(). Puisqu'il est mutable, il n'a pas de valeur de hachage et ne peut donc pas être utilisé ni comme clé de dictionnaire ni comme élément d'un autre ensemble. Le type frozenset est immuable et hachable — son contenu ne peut être modifié après sa création, il peut ainsi être utilisé comme clé de dictionnaire ou élément d'un autre ensemble.

Des sets (mais pas des frozensets) peuvent être créés par une liste d'éléments séparés par des virgules et entre accolades, par exemple {'jack', 'sjoerd'}, en plus du constructeur de la classe set.

Les constructeurs des deux classes fonctionnent de la même manière :

class set([iterable])
class frozenset([iterable])

Renvoie un nouvel ensemble (set ou frozenset) dont les éléments viennent d'iterable. Les éléments d'un set doivent être hachables. Pour représenter des ensembles d'ensembles, les ensembles intérieurs doivent être des frozenset. Si iterable n'est pas spécifié, un nouvel ensemble vide est renvoyé.

Les ensembles peuvent être construits de différentes manières :

  • en utilisant une liste d'éléments séparés par des virgules entre accolades : {'jack', 'sjoerd'} ;

  • en utilisant un ensemble en compréhension : {c for c in 'abracadabra' if c not in 'abc'} ;

  • en utilisant le constructeur du type : set(), set('foobar'), set(['a', 'b', 'foo']).

Les instances de set et frozenset fournissent les opérations suivantes :

len(s)

Renvoie le nombre d'éléments dans l'ensemble s (cardinalité de s).

x in s

Test d'appartenance de x dans s.

x not in s

Test de non-appartenance de x dans s.

isdisjoint(other)

Renvoie True si l'ensemble n'a aucun élément en commun avec other. Les ensembles sont disjoints si et seulement si leur intersection est un ensemble vide.

issubset(other)
set <= other

Teste si tous les éléments de l'ensemble sont dans other.

set < other

Teste si l'ensemble est un sous-ensemble propre de other, c'est-à-dire set <= other and set != other.

issuperset(other)
set >= other

Teste si tous les éléments de other sont dans l'ensemble.

set > other

Teste si l'ensemble est un sur-ensemble propre de other, c'est-à-dire, set >= other and set != other.

union(*others)
set | other | ...

Renvoie un nouvel ensemble dont les éléments viennent de l'ensemble et de tous les autres (others).

intersection(*others)
set & other & ...

Renvoie un nouvel ensemble dont les éléments sont communs à l'ensemble et à tous les autres (others).

difference(*others)
set - other - ...

Renvoie un nouvel ensemble dont les éléments sont dans l'ensemble mais ne sont dans aucun des autres.

symmetric_difference(other)
set ^ other

Renvoie un nouvel ensemble dont les éléments sont soit dans l'ensemble, soit dans other, mais pas dans les deux.

copy()

Renvoie une copie superficielle du dictionnaire.

Remarque : les méthodes union(), intersection(), difference(), symmetric_difference(), issubset() et issuperset() acceptent n'importe quel itérable comme argument, contrairement aux opérateurs équivalents qui n'acceptent que des ensembles. Il est donc préférable d'éviter les constructions comme set('abc') & 'cbs', sources typiques d'erreurs, en faveur d'une construction plus lisible : set('abc').intersection('cbs').

Les classes set et frozenset gèrent les comparaisons d'ensemble à ensemble. Deux ensembles sont égaux si et seulement si chaque élément de chaque ensemble est contenu dans l'autre (autrement dit que chaque ensemble est un sous-ensemble de l'autre). Un ensemble est plus petit qu'un autre ensemble si et seulement si le premier est un sous-ensemble propre du second (un sous-ensemble, mais pas égal). Un ensemble est plus grand qu'un autre ensemble si et seulement si le premier est un sur-ensemble propre du second (est un sur-ensemble mais n'est pas égal).

Les instances de set se comparent aux instances de frozenset en fonction de leurs membres. Par exemple, set('abc') == frozenset('abc') envoie True, ainsi que set('abc') in set([frozenset('abc')]).

Les tests de sous-ensemble et d'égalité ne se généralisent pas pour former une fonction donnant un ordre total. Par exemple, deux ensembles disjoints non vides ne sont ni égaux et ni des sous-ensembles l'un de l'autre, donc toutes ces comparaisons donnent False : a<b, a==b et a>b.

Puisque les ensembles ne définissent qu'un ordre partiel (par leurs relations de sous-ensembles), la sortie de la méthode list.sort() n'est pas définie pour des listes d'ensembles.

Les éléments des ensembles, comme les clés de dictionnaires, doivent être hachables.

Les opérations binaires mélangeant des instances de set et frozenset renvoient le type de la première opérande. Par exemple, frozenset('ab') | set('bc') renvoie une instance de frozenset.

La table suivante liste les opérations disponibles pour les set mais qui ne s'appliquent pas aux instances de frozenset :

update(*others)
set |= other | ...

Met à jour l'ensemble, ajoutant les éléments de tous les autres (others).

intersection_update(*others)
set &= other & ...

Met à jour l'ensemble, ne gardant que les éléments trouvés dans tous les autres.

difference_update(*others)
set -= other | ...

Met à jour l'ensemble, retirant les éléments trouvés dans les autres.

symmetric_difference_update(other)
set ^= other

Met à jour l'ensemble, ne gardant que les éléments trouvés dans un des deux ensembles mais pas dans les deux.

add(elem)

Ajoute l'élément elem à l'ensemble.

remove(elem)

Retire l'élément elem de l'ensemble. Lève une exception KeyError si elem n'est pas dans l'ensemble.

discard(elem)

Retire l'élément elem de l'ensemble s'il y est.

pop()

Retire et renvoie un élément arbitraire de l'ensemble. Lève une exception KeyError si l'ensemble est vide.

clear()

Supprime tous les éléments de l'ensemble.

Notez que les versions n'utilisant pas la syntaxe d'opérateur des méthodes update(), intersection_update(), difference_update(), et symmetric_difference_update() acceptent n'importe quel itérable comme argument.

Note, the elem argument to the __contains__(), remove(), and discard() methods may be a set. To support searching for an equivalent frozenset, a temporary one is created from elem.

Les types de correspondances — dict

Un objet tableau de correspondances (mapping) fait correspondre des valeurs hachables à des objets arbitraires. Les tableaux de correspondances sont des objets mutables. Il n'existe pour le moment qu'un type de tableau de correspondances standard, le dictionary. (Pour les autres conteneurs, voir les types natifs liste, ensemble et n-uplet, ainsi que le module collections.)

Les clés d'un dictionnaire sont presque des données arbitraires. Les valeurs qui ne sont pas hachables, c'est-à-dire les valeurs contenant des listes, dictionnaires ou autres types mutables (qui sont comparés à l'aide de leurs valeurs plutôt que par l'identité de l'objet) ne peuvent pas être utilisées comme clés. Des valeurs qui sont considérées égales lors d'une comparaison (comme 1, 1.0 et True) peuvent être utilisées pour obtenir la même entrée d'un dictionnaire.

class dict(**kwargs)
class dict(mapping, **kwargs)
class dict(iterable, **kwargs)

Renvoie un nouveau dictionnaire initialisé à partir d'un argument positionnel optionnel, et un ensemble (vide ou non) d'arguments nommés.

Les dictionnaires peuvent être construits de différentes manières :

  • en utilisant une liste de paires clé: valeur séparées par des virgules entre accolades : {'jack': 4098, 'sjoerd': 4127} ou {4098: 'jack', 4127: 'sjoerd'} ;

  • en utilisant un dictionnaire en compréhension : {}, {x: x ** 2 for x in range(10)} ;

  • en utilisant le constructeur du type : dict(), dict([('foo', 100), ('bar', 200)]), dict(foo=100, bar=200).

Si aucun argument positionnel n'est donné, un dictionnaire vide est crée. Si un argument positionnel est donné et est un mapping object, un dictionnaire est crée avec les mêmes paires de clé-valeur que le mapping donné. Autrement, l'argument positionnel doit être un objet itérable. Chaque élément de cet itérable doit lui-même être un itérable contenant exactement deux objets. Le premier objet de chaque élément devient une clé du nouveau dictionnaire, et le second devient sa valeur correspondante. Si une clé apparaît plus d'une fois, la dernière valeur pour cette clé devient la valeur correspondante à cette clé dans le nouveau dictionnaire.

Si des arguments nommés sont donnés, ils sont ajoutés au dictionnaire créé depuis l'argument positionnel. Si une clé est déjà présente, la valeur de l'argument nommé remplace la valeur reçue par l'argument positionnel.

Typiquement, les exemples suivants renvoient tous un dictionnaire valant {"one": 1, "two": 2, "three": 3} :

>>> a = dict(one=1, two=2, three=3)
>>> b = {'one': 1, 'two': 2, 'three': 3}
>>> c = dict(zip(['one', 'two', 'three'], [1, 2, 3]))
>>> d = dict([('two', 2), ('one', 1), ('three', 3)])
>>> e = dict({'three': 3, 'one': 1, 'two': 2})
>>> f = dict({'one': 1, 'three': 3}, two=2)
>>> a == b == c == d == e == f
True

Fournir les arguments nommés comme dans le premier exemple ne fonctionne que pour des clés qui sont des identifiants valides en Python. Dans les autres cas, toutes les clés valides sont utilisables.

Voici les opérations gérées par les dictionnaires (par conséquent, d'autres types de tableaux de correspondances devraient les gérer aussi) :

list(d)

Renvoie une liste de toutes les clés utilisées dans le dictionnaire d.

len(d)

Renvoie le nombre d'éléments dans le dictionnaire d.

d[key]

Renvoie l'élément de d dont la clé est key. Lève une exception KeyError si key n'est pas dans le dictionnaire.

Si une sous-classe de dict définit une méthode __missing__() et que key manque, l'opération d[key] appelle cette méthode avec la clé key en argument. L'opération d[key] renvoie la valeur, ou lève l'exception renvoyée ou levée par l'appel à __missing__(key). Aucune autre opération ni méthode n'appelle __missing__(). Si __missing__() n'est pas définie, une exception KeyError est levée. __missing__() doit être une méthode ; ça ne peut pas être une variable d'instance :

>>> class Counter(dict):
...     def __missing__(self, key):
...         return 0
...
>>> c = Counter()
>>> c['red']
0
>>> c['red'] += 1
>>> c['red']
1

L'exemple ci-dessus montre une partie de l'implémentation de collections.Counter. collections.defaultdict implémente aussi __missing__.

d[key] = value

Assigne d[key] à value.

del d[key]

Supprime d[key] de d. Lève une exception KeyError si key n'est pas dans le dictionnaire.

key in d

Renvoie True si d a la clé key, sinon False.

key not in d

Équivalent à not key in d.

iter(d)

Renvoie un itérateur sur les clés du dictionnaire. C'est un raccourci pour iter(d.keys()).

clear()

Supprime tous les éléments du dictionnaire.

copy()

Renvoie une copie superficielle du dictionnaire.

classmethod fromkeys(iterable, value=None)

Crée un nouveau dictionnaire avec les clés de iterable et les valeurs à value.

fromkeys() est une méthode de classe qui renvoie un nouveau dictionnaire. value vaut par défaut None. Toutes les valeurs se réfèrent à une seule instance, donc il n'est généralement pas logique que value soit un objet mutable comme une liste vide. Pour avoir des valeurs distinctes, utilisez plutôt une compréhension de dictionnaire.

get(key, default=None)

Renvoie la valeur de key si key est dans le dictionnaire, sinon default. Si default n'est pas donné, il vaut None par défaut, de manière à ce que cette méthode ne lève jamais KeyError.

items()

Renvoie une nouvelle vue des éléments du dictionnaire (paires de (key, value)). Voir la documentation des vues.

keys()

Renvoie une nouvelle vue des clés du dictionnaire. Voir la documentation des vues.

pop(key[, default])

Si key est dans le dictionnaire elle est supprimée et sa valeur est renvoyée, sinon renvoie default. Si default n'est pas donné et que key n'est pas dans le dictionnaire, une KeyError est levée.

popitem()

Supprime et renvoie une paire (key, value) du dictionnaire. Les paires sont renvoyées dans un ordre LIFO.

popitem() est pratique pour itérer un dictionnaire de manière destructive, comme souvent dans les algorithmes sur les ensembles. Si le dictionnaire est vide, appeler popitem() lève une KeyError.

Modifié dans la version 3.7: l'ordre « dernier entré, premier sorti » (LIFO) est désormais assuré. Dans les versions précédentes, popitem() renvoyait une paire clé-valeur arbitraire.

reversed(d)

Renvoie un itérateur inversé sur les clés du dictionnaire. C'est un raccourci pour reversed(d.keys()).

Added in version 3.8.

setdefault(key, default=None)

Si key est dans le dictionnaire, sa valeur est renvoyée. Sinon, insère key avec comme valeur default et renvoie default. default vaut None par défaut.

update([other])

Met à jour le dictionnaire avec les paires de clé-valeur d'other, écrasant les clés existantes. Renvoie None.

update() accepte aussi bien un autre dictionnaire qu'un itérable de clé-valeur (sous forme de n-uplets ou autres itérables de longueur deux). Si des arguments nommés sont donnés, le dictionnaire est alors mis à jour avec ces paires clé-valeur : d.update(red=1, blue=2).

values()

Renvoie une nouvelle vue des valeurs du dictionnaire. Voir la documentation des vues.

Une comparaison d'égalité entre une vue de dict.values() et une autre renvoie toujours False. Cela s'applique aussi lorsque l'on compare dict.values() à lui-même :

>>> d = {'a': 1}
>>> d.values() == d.values()
False
d | other

Crée un nouveau dictionnaire avec les clés et les valeurs fusionnées de d et other, qui doivent tous deux être des dictionnaires. Les valeurs de other sont prioritaires lorsque d et other partagent des clés.

Added in version 3.9.

d |= other

Met à jour le dictionnaire d avec les clés et les valeurs de other, qui peut être soit un tableau de correspondances soit un itérable de paires clé-valeur. Les valeurs de other sont prioritaires lorsque d et other partagent des clés.

Added in version 3.9.

Deux dictionnaires sont égaux si et seulement s'ils ont les mêmes paires de clé-valeur ((key, value), peu importe leur ordre). Les comparaisons d'ordre (<, <=, >=, >) lèvent une TypeError.

Les dictionnaires préservent l'ordre des insertions. Notez que modifier une clé n'affecte pas l'ordre. Les clés ajoutées après un effacement sont insérées à la fin.

>>> d = {"one": 1, "two": 2, "three": 3, "four": 4}
>>> d
{'one': 1, 'two': 2, 'three': 3, 'four': 4}
>>> list(d)
['one', 'two', 'three', 'four']
>>> list(d.values())
[1, 2, 3, 4]
>>> d["one"] = 42
>>> d
{'one': 42, 'two': 2, 'three': 3, 'four': 4}
>>> del d["two"]
>>> d["two"] = None
>>> d
{'one': 42, 'three': 3, 'four': 4, 'two': None}

Modifié dans la version 3.7: l'ordre d'un dictionnaire est toujours l'ordre des insertions. Ce comportement était un détail d'implémentation de CPython depuis la version 3.6.

Les dictionnaires et les vues de dictionnaires sont réversibles.

>>> d = {"one": 1, "two": 2, "three": 3, "four": 4}
>>> d
{'one': 1, 'two': 2, 'three': 3, 'four': 4}
>>> list(reversed(d))
['four', 'three', 'two', 'one']
>>> list(reversed(d.values()))
[4, 3, 2, 1]
>>> list(reversed(d.items()))
[('four', 4), ('three', 3), ('two', 2), ('one', 1)]

Modifié dans la version 3.8: les dictionnaires sont maintenant réversibles.

Voir aussi

types.MappingProxyType peut être utilisé pour créer une vue en lecture seule d'un dict.

Les vues de dictionnaires

Les objets renvoyés par dict.keys(), dict.values() et dict.items() sont des vues. Ils fournissent une vue dynamique des éléments du dictionnaire, ce qui signifie que si le dictionnaire change, la vue reflète ces changements.

Les vues de dictionnaires peuvent être itérées et ainsi renvoyer les données du dictionnaire ; elles gèrent aussi les tests d'appartenance :

len(dictview)

Renvoie le nombre d'entrées du dictionnaire.

iter(dictview)

Renvoie un itérateur sur les clés, les valeurs ou les éléments (représentés par des paires (clé, valeur)) du dictionnaire.

Les clés et les valeurs sont itérées dans l'ordre de leur insertion. Ceci permet la création de paires de (key, value) en utilisant zip() : pairs = zip(d.values(), d.keys()). Un autre moyen de construire la même liste est pairs = [(v, k) for (k, v) in d.items()].

Parcourir des vues tout en ajoutant ou supprimant des entrées dans un dictionnaire peut lever une RuntimeError ou ne pas fournir toutes les entrées.

Modifié dans la version 3.7: l'ordre d'un dictionnaire est toujours l'ordre des insertions.

x in dictview

Renvoie True si x est dans les clés, les valeurs ou les éléments du dictionnaire sous-jacent (dans le dernier cas, x doit être une paire (key, value)).

reversed(dictview)

Renvoie un itérateur inversé sur les clés, les valeurs ou les éléments du dictionnaire. La vue est itérée dans l'ordre inverse d'insertion.

Modifié dans la version 3.8: les vues de dictionnaires sont dorénavant réversibles.

dictview.mapping

Renvoie une types.MappingProxyType qui encapsule le dictionnaire original auquel la vue se réfère.

Added in version 3.10.

Keys views are set-like since their entries are unique and hashable. Items views also have set-like operations since the (key, value) pairs are unique and the keys are hashable. If all values in an items view are hashable as well, then the items view can interoperate with other sets. (Values views are not treated as set-like since the entries are generally not unique.) For set-like views, all of the operations defined for the abstract base class collections.abc.Set are available (for example, ==, <, or ^). While using set operators, set-like views accept any iterable as the other operand, unlike sets which only accept sets as the input.

Voici un exemple d'utilisation de vue de dictionnaire :

>>> dishes = {'eggs': 2, 'sausage': 1, 'bacon': 1, 'spam': 500}
>>> keys = dishes.keys()
>>> values = dishes.values()

>>> # iteration
>>> n = 0
>>> for val in values:
...     n += val
...
>>> print(n)
504

>>> # keys and values are iterated over in the same order (insertion order)
>>> list(keys)
['eggs', 'sausage', 'bacon', 'spam']
>>> list(values)
[2, 1, 1, 500]

>>> # view objects are dynamic and reflect dict changes
>>> del dishes['eggs']
>>> del dishes['sausage']
>>> list(keys)
['bacon', 'spam']

>>> # set operations
>>> keys & {'eggs', 'bacon', 'salad'}
{'bacon'}
>>> keys ^ {'sausage', 'juice'} == {'juice', 'sausage', 'bacon', 'spam'}
True
>>> keys | ['juice', 'juice', 'juice'] == {'bacon', 'spam', 'juice'}
True

>>> # get back a read-only proxy for the original dictionary
>>> values.mapping
mappingproxy({'bacon': 1, 'spam': 500})
>>> values.mapping['spam']
500

Le type gestionnaire de contexte

L'instruction Python with permet de créer des contextes d'exécution à l'aide de gestionnaires de contextes. L'implémentation est réalisée via deux méthodes permettant aux classes définies par l'utilisateur de définir un contexte d'exécution, dans lequel on entre avant l'exécution du corps de l'instruction et que l'on quitte lorsque l'instruction se termine :

contextmanager.__enter__()

Entre dans le contexte d'exécution, soit se renvoyant lui-même, soit en renvoyant un autre objet en lien avec ce contexte. La valeur renvoyée par cette méthode est liée à l'identifiant donné au as de l'instruction with utilisant ce gestionnaire de contexte.

Un exemple de gestionnaire de contexte se renvoyant lui-même est l'objet fichier. Les objets fichiers se renvoient eux-mêmes depuis __enter__() pour ainsi permettre à open() d'être utilisée comme expression dans une instruction with.

Un exemple de gestionnaire de contexte renvoyant un objet connexe est celui renvoyé par decimal.localcontext(). Ces gestionnaires remplacent le contexte décimal courant par une copie de l'original, copie qui est renvoyée. Ça permet de changer le contexte courant dans le corps du with sans affecter le code en dehors de l'instruction with.

contextmanager.__exit__(exc_type, exc_val, exc_tb)

Sort du contexte et renvoie un booléen indiquant si une exception est survenue et doit être supprimée. Si une exception est survenue lors de l'exécution du corps de l'instruction with, les arguments contiennent le type de l'exception, sa valeur et la trace de la pile (traceback). Sinon les trois arguments valent None.

L'instruction with inhibe l'exception si cette méthode renvoie la valeur vraie, l'exécution continuant ainsi à l'instruction suivant immédiatement l'instruction with. Sinon, l'exception continue de se propager après la fin de cette méthode. Les exceptions se produisant pendant l'exécution de cette méthode remplacent toute exception qui s'est produite dans le corps du with.

The exception passed in should never be reraised explicitly - instead, this method should return a false value to indicate that the method completed successfully and does not want to suppress the raised exception. This allows context management code to easily detect whether or not an __exit__() method has actually failed.

Python définit plusieurs gestionnaires de contexte pour faciliter la synchronisation des fils d'exécution, la fermeture des fichiers ou d'autres objets, et la configuration du contexte arithmétique décimal. Ces types spécifiques ne sont pas traités différemment, ils respectent simplement le protocole de gestion du contexte. Voir les exemples dans la documentation du module contextlib.

Les générateurs Python et le décorateur contextlib.contextmanager permettent d'implémenter simplement ces protocoles. Si un générateur est décoré avec contextlib. contextmanager, il renvoie un gestionnaire de contexte implémentant les méthodes __enter__() et __exit__(), plutôt que l'itérateur produit par un générateur non décoré.

Notez qu'il n'y a pas d'emplacement spécifique pour ces méthodes dans la structure de type pour les objets Python dans l'API Python/C. Les types souhaitant définir ces méthodes doivent les fournir comme une méthode accessible en Python. Comparé au coût de la mise en place du contexte d'exécution, le coût d'un accès au dictionnaire d'une classe unique est négligeable.

Types d'annotation de type — Alias générique, Union

Les principaux types natifs pour l'annotation de types sont l'Alias générique et l'Union.

Type Alias générique

Les objets GenericAlias sont généralement créés en indiçant une classe. Ils sont le plus souvent utilisés avec des classes conteneurs, telles que list ou dict. Par exemple, list[int] est un objet GenericAlias créé en indiçant la classe list avec l'argument int. Les objets GenericAlias sont principalement destinés à être utilisés en tant qu'annotations de types.

Note

il n'est généralement possible d'indicer une classe que si la classe implémente la méthode spéciale __class_getitem__().

Un objet GenericAlias agit comme un mandataire pour un type générique, en implémentant des types génériques pouvant recevoir des paramètres.

Pour une classe conteneur, les arguments fournis comme indices de la classe indiquent les types des éléments que l'objet peut contenir. Par exemple, set[bytes] peut être utilisé dans les annotations de type pour signifier un ensemble dans lequel tous les éléments sont de type bytes.

Pour une classe qui définit __class_getitem__() mais n'est pas un conteneur, les arguments fournis comme indices de la classe indiquent souvent les types de retour d'une ou plusieurs méthodes définies sur un objet. Par exemple, re (expressions rationnelles) peut être utilisé à la fois sur le type de données str et sur le type de données bytes :

  • si x = re.search('foo', 'foo'), x est un objet re.Match où les valeurs de retour de x.group(0) et x[0] sont toutes les deux de type str. Nous pouvons représenter ce type d'objet dans des annotations de type avec le GenericAlias re.Match[str] ;

  • si y = re.search(b'bar', b'bar'), (notez le b pour bytes), y est également une instance de re.Match, mais les valeurs de retour de y.group(0) et y[0] sont toutes les deux de type bytes. Dans les annotations de type, nous représenterons cette variété d'objets re.Match par re.Match[bytes].

Les objets GenericAlias sont des instances de la classe types.GenericAlias, qui peut également être utilisée pour créer directement des objets GenericAlias.

T[X, Y, ...]

Crée un GenericAlias représentant un type T paramétré par les types X, Y et plus selon le T utilisé. Par exemple, pour une fonction attendant une list contenant des éléments float :

def average(values: list[float]) -> float:
    return sum(values) / len(values)

Un autre exemple peut être un objet tableau de correspondances, utilisant un dict, qui est un type générique attendant deux paramètres de type représentant le type clé et le type valeur. Dans cet exemple, la fonction attend un dict avec des clés de type str et des valeurs de type int :

def send_post_request(url: str, body: dict[str, int]) -> None:
    ...

Les fonctions natives isinstance() et issubclass() n'acceptent pas les types GenericAlias pour leur second argument :

>>> isinstance([1, 2], list[str])
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
TypeError: isinstance() argument 2 cannot be a parameterized generic

Lors de l'exécution, Python ne regarde pas les annotations de type. Cela vaut pour les types génériques et les types qu'on leur passe en paramètres. Lors de la création d'un objet conteneur à partir d'un GenericAlias, les types des éléments du conteneur ne sont pas vérifiés. Par exemple, le code suivant est déconseillé, mais s'exécute sans erreur :

>>> t = list[str]
>>> t([1, 2, 3])
[1, 2, 3]

De plus, les types génériques pouvant recevoir des paramètres effacent les paramètres de type lors de la création d'objet :

>>> t = list[str]
>>> type(t)
<class 'types.GenericAlias'>

>>> l = t()
>>> type(l)
<class 'list'>

Appeler repr() ou str() sur un type générique affiche le type pouvant recevoir des paramètres :

>>> repr(list[int])
'list[int]'

>>> str(list[int])
'list[int]'

La méthode __getitem__() des conteneurs génériques lève une exception pour interdire les erreurs telles que dict[str][str] :

>>> dict[str][str]
Traceback (most recent call last):
  ...
TypeError: dict[str] is not a generic class

Cependant, de telles expressions sont valides lorsque des variables de type sont utilisées. L'indice doit avoir autant d'éléments qu'il y a d'éléments variables de type dans l'objet GenericAlias __args__.

>>> from typing import TypeVar
>>> Y = TypeVar('Y')
>>> dict[str, Y][int]
dict[str, int]

Classes génériques standards

Les classes suivantes de la bibliothèque standard prennent en charge les types génériques pouvant accepter des paramètres. Cette liste est non exhaustive.

Attributs spéciaux des alias génériques

Tous les types génériques pouvant accepter des paramètres implémentent des attributs spéciaux en lecture seule.

genericalias.__origin__

Cet attribut pointe vers la classe générique sans paramètres :

>>> list[int].__origin__
<class 'list'>
genericalias.__args__

Cet attribut est un n-uplet (éventuellement de longueur 1) de types génériques passés à la __class_getitem__() d'origine de la classe générique :

>>> dict[str, list[int]].__args__
(<class 'str'>, list[int])
genericalias.__parameters__

Cet attribut est un n-uplet calculé paresseusement (éventuellement vide) de variables de type (chaque type n'est mentionné qu'une seule fois) trouvées dans __args__ :

>>> from typing import TypeVar

>>> T = TypeVar('T')
>>> list[T].__parameters__
(~T,)

Note

un objet GenericAlias avec des paramètres typing.ParamSpec peut ne pas avoir de __parameters__ corrects après substitution car typing.ParamSpec est principalement destiné à la vérification de type statique.

genericalias.__unpacked__

Booléen qui est vrai si l'alias a été décompressé à l'aide de l'opérateur * (voir TypeVarTuple).

Added in version 3.11.

Voir aussi

PEP 484 - Indications des types (page en anglais)

Présentation du cadre Python pour les annotations de type.

PEP 585 – Types génériques d'indication de type dans les conteneurs standard (page en anglais)

Présentation de la possibilité de paramétrer nativement les classes de la bibliothèque standard, à condition qu'elles implémentent la méthode de classe spéciale __class_getitem__().

Génériques, génériques personnalisés et typing.Generic

Documentation sur la façon d'implémenter des classes génériques qui peuvent être paramétrées à l'exécution et comprises par les vérificateurs de type statiques.

Added in version 3.9.

Type Union

Un objet union contient la valeur de l'opération | (OU bit à bit) sur plusieurs objets types. Ces types sont principalement destinés aux annotations de types. L'expression d'union de types permet une syntaxe plus claire pour les indications de type par rapport à typing.Union.

X | Y | ...

Définit un objet union qui contient les types X, Y, etc. X | Y signifie X ou Y. Cela équivaut à typing.Union[X, Y]. Par exemple, la fonction suivante attend un argument de type int ou float :

def square(number: int | float) -> int | float:
    return number ** 2

Note

The | operand cannot be used at runtime to define unions where one or more members is a forward reference. For example, int | "Foo", where "Foo" is a reference to a class not yet defined, will fail at runtime. For unions which include forward references, present the whole expression as a string, e.g. "int | Foo".

union_object == other

Les objets union peuvent être testés pour savoir s'ils sont égaux à d'autres objets union. Plus en détails :

  • Les unions d'unions sont aplaties :

    (int | str) | float == int | str | float
    
  • Les types redondants sont supprimés :

    int | str | int == int | str
    
  • Lors de la comparaison d'unions, l'ordre est ignoré :

    int | str == str | int
    
  • Il est compatible avec typing.Union :

    int | str == typing.Union[int, str]
    
  • Les types optionnels peuvent être orthographiés comme une union avec None :

    str | None == typing.Optional[str]
    
isinstance(obj, union_object)
issubclass(obj, union_object)

Les appels à isinstance() et issubclass() sont également pris en charge avec un objet union :

>>> isinstance("", int | str)
True

However, parameterized generics in union objects cannot be checked:

>>> isinstance(1, int | list[int])  # short-circuit evaluation
True
>>> isinstance([1], int | list[int])
Traceback (most recent call last):
  ...
TypeError: isinstance() argument 2 cannot be a parameterized generic

Le type indiqué à l'utilisateur pour l'objet union est accessible par types.UnionType et utilisé pour les vérifications isinstance(). Un objet ne peut pas être instancié à partir du type :

>>> import types
>>> isinstance(int | str, types.UnionType)
True
>>> types.UnionType()
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
TypeError: cannot create 'types.UnionType' instances

Note

The __or__() method for type objects was added to support the syntax X | Y. If a metaclass implements __or__(), the Union may override it:

>>> class M(type):
...     def __or__(self, other):
...         return "Hello"
...
>>> class C(metaclass=M):
...     pass
...
>>> C | int
'Hello'
>>> int | C
int | C

Voir aussi

PEP 604 – PEP proposant la syntaxe X | Y et le type Union.

Added in version 3.10.

Autres types natifs

L'interpréteur gère aussi d'autres types d'objets, la plupart ne gèrent cependant qu'une ou deux opérations.

Modules

La seule opération spéciale sur un module est l'accès à ses attributs : m.name, où m est un module et name donne accès un nom défini dans la table des symboles de m. Il est possible d'assigner un attribut de module. (Notez que l'instruction import n'est pas strictement une opération sur un objet module. import foo ne nécessite pas qu'un objet module nommé foo existe, il nécessite cependant une définition (externe) d'un module nommé foo quelque part.)

Un attribut spécial à chaque module est __dict__. C'est le dictionnaire contenant la table des symboles du module. Modifier ce dictionnaire change la table des symboles du module, mais assigner directement __dict__ n'est pas possible (vous pouvez écrire m.__dict__['a'] = 1, qui donne 1 comme valeur pour m.a, mais vous ne pouvez pas écrire m.__dict__ = {}). Modifier __dict__ directement n'est pas recommandé.

Les modules natifs de l'interpréteur sont affichés comme <module 'sys' (built-in)>. S'ils sont chargés depuis un fichier, ils sont affichés sous la forme <module 'os' from '/usr/local/lib/pythonX.Y/os.pyc'>.

Les classes et instances de classes

Voir Objets, valeurs et types et Définition de classes.

Fonctions

Les objets fonctions sont créés par les définitions de fonctions. La seule opération applicable à un objet fonction est de l'appeler : func(argument-list).

Il existe en fait deux catégories d'objets fonctions : les fonctions natives et les fonctions définies par l'utilisateur. Les deux gèrent les mêmes opérations (l'appel à la fonction), mais leur implémentation est différente, d'où les deux types distincts.

Voir Définition de fonctions pour plus d'information.

Méthodes

Methods are functions that are called using the attribute notation. There are two flavors: built-in methods (such as append() on lists) and class instance method. Built-in methods are described with the types that support them.

If you access a method (a function defined in a class namespace) through an instance, you get a special object: a bound method (also called instance method) object. When called, it will add the self argument to the argument list. Bound methods have two special read-only attributes: m.__self__ is the object on which the method operates, and m.__func__ is the function implementing the method. Calling m(arg-1, arg-2, ..., arg-n) is completely equivalent to calling m.__func__(m.__self__, arg-1, arg-2, ..., arg-n).

Like function objects, bound method objects support getting arbitrary attributes. However, since method attributes are actually stored on the underlying function object (method.__func__), setting method attributes on bound methods is disallowed. Attempting to set an attribute on a method results in an AttributeError being raised. In order to set a method attribute, you need to explicitly set it on the underlying function object:

>>> class C:
...     def method(self):
...         pass
...
>>> c = C()
>>> c.method.whoami = 'my name is method'  # can't set on the method
Traceback (most recent call last):
  File "<stdin>", line 1, in <module>
AttributeError: 'method' object has no attribute 'whoami'
>>> c.method.__func__.whoami = 'my name is method'
>>> c.method.whoami
'my name is method'

See Méthodes d'instances for more information.

Objets code

Code objects are used by the implementation to represent "pseudo-compiled" executable Python code such as a function body. They differ from function objects because they don't contain a reference to their global execution environment. Code objects are returned by the built-in compile() function and can be extracted from function objects through their __code__ attribute. See also the code module.

Accessing __code__ raises an auditing event object.__getattr__ with arguments obj and "__code__".

Les objets code peuvent être exécutés ou évalués en les passant (au lieu d'une chaîne contenant du code) aux fonctions natives exec() ou eval().

Voir Hiérarchie des types standards pour plus d'information.

Objets type

Les objets types représentent les différents types d'objets. Le type d'un objet est obtenu via la fonction native type(). Il n'existe aucune opération spéciale sur les types. Le module standard types définit les noms de tous les types natifs.

Les types sont affichés comme suit : <class 'int'>.

L'objet Null

Cet objet est renvoyé par les fonctions ne renvoyant pas explicitement une valeur. Il ne gère aucune opération spéciale. Il existe exactement un seul objet null nommé None (c'est un nom natif). type(None)() produit ce singleton.

Il s'écrit None.

L'objet points de suspension (ou ellipse)

Cet objet est utilisé classiquement lors des découpes (voir Tranches). Il ne gère aucune opération spéciale. Il n'y a qu'un seul objet points de suspension, nommé Ellipsis (un nom natif). type(Ellipsis)() produit le singleton Ellipsis.

Il s'écrit Ellipsis ou ....

L'objet NotImplemented

This object is returned from comparisons and binary operations when they are asked to operate on types they don't support. See Comparaisons for more information. There is exactly one NotImplemented object. type(NotImplemented)() produces the singleton instance.

It is written as NotImplemented.

Objets internes

See Hiérarchie des types standards for this information. It describes stack frame objects, traceback objects, and slice objects.

Attributs spéciaux

L'implémentation ajoute quelques attributs spéciaux en lecture seule à certains types, lorsque ça a du sens. Certains ne sont pas listés par la fonction native dir().

object.__dict__

Dictionnaire ou autre objet tableau de correspondances utilisé pour stocker les attributs (modifiables) de l'objet.

instance.__class__

Classe de l'instance de classe.

class.__bases__

n-uplet des classes parentes d'un objet classe.

definition.__name__

Nom de la classe, fonction, méthode, descripteur ou instance du générateur.

definition.__qualname__

Nom qualifié de la classe, fonction, méthode, descripteur ou instance du générateur.

Added in version 3.3.

definition.__type_params__

The type parameters of generic classes, functions, and type aliases.

Added in version 3.12.

class.__mro__

Cet attribut est un n-uplet contenant les classes mères prises en compte lors de la résolution de méthode.

class.mro()

Cette méthode peut être surchargée par une méta-classe pour personnaliser l'ordre de la recherche de méthode pour ses instances. Elle est appelée à l'initialisation de la classe et son résultat est stocké dans l'attribut __mro__.

class.__subclasses__()

Chaque classe garde une liste de références faibles à ses classes filles immédiates. Cette méthode renvoie la liste de toutes ces références encore valables. La liste est classée par ordre de définition. Par exemple :

>>> int.__subclasses__()
[<class 'bool'>, <enum 'IntEnum'>, <flag 'IntFlag'>, <class 're._constants._NamedIntConstant'>]

Limitation de longueur de conversion de chaîne vers un entier

CPython a une limite globale pour la conversion entre int et str pour atténuer les attaques par déni de service. Cette limite s'applique uniquement aux décimaux ou autres bases de nombres qui ne sont pas des puissances de deux. Les conversions hexadécimales, octales et binaires sont illimitées. La limite peut être configurée.

Le type int dans CPython stocke un nombre de longueur arbitraire sous forme binaire (communément appelé « bignum »). Il n'existe aucun algorithme capable de convertir une chaîne en un entier binaire ou un entier binaire en une chaîne en temps linéaire, sauf si la base est une puissance de 2. Même les meilleurs algorithmes connus pour la base 10 ont une complexité sous-quadratique. La conversion d'une grande valeur telle que int('1' * 500_000) peut prendre plus d'une seconde sur un CPU rapide.

Limiting conversion size offers a practical way to avoid CVE-2020-10735.

La limite est appliquée au nombre de caractères numériques dans la chaîne d'entrée ou de sortie lorsqu'un algorithme de conversion non linéaire doit être appliqué. Les traits de soulignement et le signe ne sont pas comptés dans la limite.

Si une opération va dépasser la limite, une ValueError est levée :

>>> import sys
>>> sys.set_int_max_str_digits(4300)  # Illustrative, this is the default.
>>> _ = int('2' * 5432)
Traceback (most recent call last):
...
ValueError: Exceeds the limit (4300 digits) for integer string conversion: value has 5432 digits; use sys.set_int_max_str_digits() to increase the limit
>>> i = int('2' * 4300)
>>> len(str(i))
4300
>>> i_squared = i*i
>>> len(str(i_squared))
Traceback (most recent call last):
...
ValueError: Exceeds the limit (4300 digits) for integer string conversion; use sys.set_int_max_str_digits() to increase the limit
>>> len(hex(i_squared))
7144
>>> assert int(hex(i_squared), base=16) == i*i  # Hexadecimal is unlimited.

La limite par défaut est de 4 300 chiffres comme indiqué dans sys.int_info.default_max_str_digits. La limite la plus basse pouvant être configurée est de 640 chiffres, comme indiqué dans sys.int_info.str_digits_check_threshold.

Vérification :

>>> import sys
>>> assert sys.int_info.default_max_str_digits == 4300, sys.int_info
>>> assert sys.int_info.str_digits_check_threshold == 640, sys.int_info
>>> msg = int('578966293710682886880994035146873798396722250538762761564'
...           '9252925514383915483333812743580549779436104706260696366600'
...           '571186405732').to_bytes(53, 'big')
...

Added in version 3.11.

API concernées

La limitation s'applique uniquement aux conversions potentiellement lentes entre int et str ou bytes :

  • int(string) en base 10 (par défaut).

  • int(string, base) pour toutes les bases qui ne sont pas des puissances de 2.

  • str(integer).

  • repr(integer).

  • toute autre conversion de chaîne en base 10, par exemple f"{integer}", "{}".format(integer) ou b"%d" % integer.

Les limitations ne s'appliquent pas aux fonctions avec un algorithme linéaire :

Configuration de la limite

Avant le démarrage de Python, vous pouvez utiliser une variable d'environnement ou une option de ligne de commande d'interpréteur pour configurer la limite :

Depuis le code, vous pouvez inspecter la limite actuelle et en définir une nouvelle à l'aide de ces API sys :

Information about the default and minimum can be found in sys.int_info:

Added in version 3.11.

Prudence

fixer une limite basse peut entraîner des problèmes. Bien que rare, du code contenant des constantes entières en décimal dans la source qui dépasse le seuil minimum peut exister. Une conséquence de la définition de la limite est que le code source Python contenant des littéraux entiers décimaux plus longs que la limite lèvera une erreur lors de l'analyse, généralement au démarrage ou à l'importation ou même au moment de l'installation – dès qu'un .pyc à jour n'existe pas déjà pour le code. Une solution de contournement pour les sources qui contiennent de si grandes constantes consiste à les convertir au format hexadécimal 0x car il n'y a pas de limite.

Testez soigneusement votre application si vous utilisez une limite basse. Assurez-vous que vos tests s'exécutent avec la limite définie au début via l'environnement ou l'option de ligne de commande afin qu'elle s'applique au démarrage et même lors de toute étape d'installation pouvant invoquer Python pour compiler les sources .py en fichiers .pyc.