sys --- System-specific parameters and functions


Ce module fournit un accès à certaines variables utilisées et maintenues par l'interpréteur, et à des fonctions interagissant fortement avec ce dernier. Ce module est toujours disponible.

sys.abiflags

Contient, sur les systèmes POSIX où Python a été compilé avec le script configure, les ABI flags tels que définis par la PEP 3149.

Added in version 3.2.

Modifié dans la version 3.8: Les options par défaut sont devenues des chaines de caractères vides (l'option m pour pymalloc a été enlevée).

Disponibilité : Unix.

sys.addaudithook(hook)

Append the callable hook to the list of active auditing hooks for the current (sub)interpreter.

Quand un événement d'audit est déclenché par la fonction sys.audit(), chaque point d'entrée est appelé dans l'ordre dans lequel il a été ajouté avec le nom de l'événement et le n-uplet des arguments. Les points d'entrées qui sont ajoutés par PySys_AddAuditHook() sont appelés les premiers, suivi par les fonctions de rappel ajoutées dans l'interpréteur en cours d'exécution. Les points d'entrées peuvent logger l'événement, lever une exception pour stopper l'opération ou terminer le processus entièrement.

Note that audit hooks are primarily for collecting information about internal or otherwise unobservable actions, whether by Python or libraries written in Python. They are not suitable for implementing a "sandbox". In particular, malicious code can trivially disable or bypass hooks added using this function. At a minimum, any security-sensitive hooks must be added using the C API PySys_AddAuditHook() before initialising the runtime, and any modules allowing arbitrary memory modification (such as ctypes) should be completely removed or closely monitored.

L'appel de sys.addaudithook() lèvera d'elle même un événement d'audit appelé sys.addaudithook sans arguments. Si n'importe quel hook lève une exception dérivée de RuntimeError, le nouveau point d'entrée ne sera pas ajouté et l'exception supprimée. Par conséquent, les appels ne peuvent pas supposer que leurs points d'entrées ont été ajoutés à moins de contrôler tous les points d'entrées existants.

Voir la table d'évenements d'audit pour tous les événements levés par CPython et PEP 578 pour la discussion originale de ce design.

Added in version 3.8.

Modifié dans la version 3.8.1: Les exceptions dérivées de Exception mais pas RuntimeError ne sont plus supprimées.

Particularité de l'implémentation CPython : Quand le traçage est activé (voir settrace()), les hooks Python ne sont tracés que si la fonction a un membre __cantrace__ dont la valeur est vraie. Autrement, les fonctions de traçage ignorent le hook.

sys.argv

La liste des arguments de la ligne de commande passés à un script Python. argv[0] est le nom du script (chemin complet, ou non, en fonction du système d'exploitation). Si la commande a été exécutée avec l'option -c de l'interpréteur, argv[0] vaut la chaîne '-c'. Si aucun nom de script n'a été donné à l'interpréteur Python, argv[0] sera une chaîne vide.

Pour boucler sur l'entrée standard, ou la liste des fichiers donnés sur la ligne de commande, utilisez le module fileinput.

See also sys.orig_argv.

Note

Sous Unix, les arguments de ligne de commande sont passés par des octets depuis le système d'exploitation. Python les décode en utilisant l’encodage du système de fichiers et le gestionnaire d’erreur surrogateescape. Quand vous avez besoin des octets originaux, vous pouvez les récupérer avec [os.fsencode(arg) for arg in sys.argv].

sys.audit(event, *args)

Déclenche un événement d'audit pour tous les points d'entrées d'audit actifs. event est une chaîne de caractères identifiant l'événement, et args peut contenir des arguments optionnels avec plus d'informations sur l'événement en question. Le nombre et types d'arguments pour un événement donné sont considérés comme une API publique et stable, et ne devraient pas être modifiés entre les versions.

Par exemple, un événement d'audit est nommé os.chdir. Cet événement à un argument appelé path qui contiendras le nouveau répertoire de travail.

sys.audit() appellera les point d'entrées (hooks en anglais) d'audits existants, en passant le nom de l'événement et ses arguments, et lèvera à nouveau la première exception de n'importe quel point d'entrée. En général, si une exception est levée, elle ne devrais pas être gérée et le processus devrait être terminé aussi rapidement que possible. Cela permet que les implémentations des points d'entrées décident comment répondre à des événements particuliers : Ils peuvent simplement logger l'événement ou arrêter l'opération en levant une exception.

Les points d'entrées sont ajoutés en utilisant les fonctions sys.addaudithook() ou PySys_AddAuditHook().

L'équivalent natif de cette fonction est PySys_Audit(). L'utilisation de la fonction native est encouragée lorsque c'est possible.

Voir le tableau d'événements d'audit pour tous les événements levés par CPython.

Added in version 3.8.

sys.base_exec_prefix

Défini au démarrage de Python, avant que site.py ne soit évalué, à la même valeur que exec_prefix. Hors d'un environnement virtuel, les valeurs restent les mêmes ; si site.py détecte qu'un environnement virtuel est utilisé, les valeurs de prefix et exec_prefix sont modifiées pour pointer vers l'environnement virtuel, alors que base_prefix et base_exec_prefix pointent toujours à la racine de l'installation de Python (celui utilisé pour créer l'environnement virtuel).

Added in version 3.3.

sys.base_prefix

Défini au démarrage de Python, avant que site.py ne soit évalué, à la même valeur que prefix. Hors d'un environnement virtuel, les valeurs restent les mêmes ; si site.py détecte qu'un environnement virtuel est utilisé, les valeurs de prefix et exec_prefix sont modifiées pour pointer vers l'environnement virtuel, alors que base_prefix et base_exec_prefix pointent toujours à la racine de l'installation de Python (celui utilisé pour créer l'environnement virtuel).

Added in version 3.3.

sys.byteorder

Un indicateur de l'ordre natif des octets. Vaudra 'big' sur les plateformes gros-boutistes (octet le plus significatif en premier), et 'little' sur les plateformes petit-boutiste (octet le moins significatif en premier).

sys.builtin_module_names

A tuple of strings containing the names of all modules that are compiled into this Python interpreter. (This information is not available in any other way --- modules.keys() only lists the imported modules.)

See also the sys.stdlib_module_names list.

sys.call_tracing(func, args)

Call func(*args), while tracing is enabled. The tracing state is saved, and restored afterwards. This is intended to be called from a debugger from a checkpoint, to recursively debug or profile some other code.

Tracing is suspended while calling a tracing function set by settrace() or setprofile() to avoid infinite recursion. call_tracing() enables explicit recursion of the tracing function.

sys.copyright

Une chaîne contenant le copyright relatif à l'interpréteur Python.

sys._clear_type_cache()

Vide le cache interne de types. Le cache de types est utilisé pour accélérer les recherches d'attributs et de méthodes. N'utilisez cette fonction que pour libérer des références inutiles durant le débogage de fuite de référence.

Cette fonction ne devrait être utilisée que pour un usage interne et spécialisé.

sys._current_frames()

Renvoie un dictionnaire faisant correspondre chaque identifiant de fil d'exécution à la stack frame actuellement active pour ces fils d'exécution au moment où la fonction est appelée. Notez que les fonctions du module traceback peuvent construire une call stack à partir d'une telle frame.

N'ayant pas besoin de la coopération des fils d'exécution bloqués, cette fonction est très utile pour déboguer un deadlock. Aussi, les call stack de ces fils d'exécution ne changeront pas tant qu'ils seront bloqués. La frame renvoyée pour un fil d'exécution non bloqué peut ne plus être liée à l'activité courante du fil d'exécution au moment où le code appelant examine la frame.

Cette fonction ne devrait être utilisée que pour un usage interne et spécialisé.

Lève un événement d'audit sys._current_frames sans arguments.

sys._current_exceptions()

Return a dictionary mapping each thread's identifier to the topmost exception currently active in that thread at the time the function is called. If a thread is not currently handling an exception, it is not included in the result dictionary.

This is most useful for statistical profiling.

Cette fonction ne devrait être utilisée que pour un usage interne et spécialisé.

Raises an auditing event sys._current_exceptions with no arguments.

Modifié dans la version 3.12: Each value in the dictionary is now a single exception instance, rather than a 3-tuple as returned from sys.exc_info().

sys.breakpointhook()

Cette fonction auto-déclenchée (hook function en anglais) est appelée par la fonction native breakpoint(). Par défaut, elle vous place dans le débogueur pdb, mais elle peut être dirigée vers n'importe quelle autre fonction pour que vous puissiez choisir le débogueur utilisé.

La signature de cette fonction dépend de ce qu'elle appelle. Par exemple, l'appel par défaut (e.g. pdb.set_trace()) n'attend pas d'argument, mais vous pourriez la lier à une fonction qui attend des arguments supplémentaires (positionnels et/ou mots-clés). La fonction native breakpoint() passe ses *args et **kws directement au travers. Tout ce que renvoie breakpointhooks() est renvoyé par breakpoint().

L'implémentation par défaut consulte d'abord la variable d'environnement PYTHONBREAKPOINT. Si elle vaut "0" alors cette fonction s'achève immédiatement (elle ne fait donc rien). Si la variable d'environnement n'est pas définie, ou s'il s'agit d'une chaîne vide, pdb.set_trace() est appelée. Sinon cette variable doit nommer une fonction à appeler, en utilisant la syntaxe d'importation de Python, par exemple package.subpackage.module.function. Dans ce cas, package.subpackage.module sera importé et le module devra contenir une fonction appelable function(). Celle-ci est lancée en lui passant *args et *kws et, quoique renvoie function(), sys.breakpointhook() retourne à la fonction native breakpoint().

Notez que si un problème apparaît au moment de l'importation de la fonction nommée dans PYTHONBREAKPOINT, une alerte RuntimeWarning est indiquée et le point d'arrêt est ignoré.

Notez également que si sys.breakpointhook() est surchargé de manière programmatique, PYTHONBREAKPOINT n'est pas consulté.

Added in version 3.7.

sys._debugmallocstats()

Affiche des informations bas-niveau sur la sortie d'erreur à propos de l'état de l'allocateur de mémoire de CPython.

If Python is built in debug mode (configure --with-pydebug option), it also performs some expensive internal consistency checks.

Added in version 3.3.

Particularité de l'implémentation CPython : Cette fonction est spécifique à CPython. Le format de sa sortie n'est pas définit ici et pourrait changer.

sys.dllhandle

Nombre entier spécifiant le descripteur de la DLL Python.

Disponibilité : Windows.

sys.displayhook(value)

Si value n'est pas None, cette fonction écrit repr(value) sur sys.stdout, et sauvegarde value dans builtins._. Si repr(value) ne peut pas être encodé avec sys.stdout.encoding en utilisant le gestionnaire d'erreur sys.stdout.errors (qui est probablement 'strict'), elle sera encodée avec sys.stdout.encoding en utilisant le gestionnaire d'erreur 'backslashreplace'.

sys.displayhook est appelé avec le résultat de l'évaluation d'une expression entrée dans une session Python interactive. L'affichage de ces valeurs peut être personnalisé en assignant une autre fonction d'un argument à sys.displayhook.

Pseudo-code :

def displayhook(value):
    if value is None:
        return
    # Set '_' to None to avoid recursion
    builtins._ = None
    text = repr(value)
    try:
        sys.stdout.write(text)
    except UnicodeEncodeError:
        bytes = text.encode(sys.stdout.encoding, 'backslashreplace')
        if hasattr(sys.stdout, 'buffer'):
            sys.stdout.buffer.write(bytes)
        else:
            text = bytes.decode(sys.stdout.encoding, 'strict')
            sys.stdout.write(text)
    sys.stdout.write("\n")
    builtins._ = value

Modifié dans la version 3.2: Utiliser le gestionnaire d'erreur 'backslashreplace' en cas d'UnicodeEncodeError.

sys.dont_write_bytecode

Si vrai, Python n'essaiera pas d'écrire de fichiers .pyc à l'importation de modules source. Cette valeur est initialement définie à True ou False en fonction de l'option de la ligne de commande -B et de la variable d'environnement PYTHONDONDONTWRITEBYTECODE, mais vous pouvez aussi la modifier vous-même pour contrôler la génération des fichiers de bytecode.

sys._emscripten_info

A named tuple holding information about the environment on the wasm32-emscripten platform. The named tuple is provisional and may change in the future.

_emscripten_info.emscripten_version

Emscripten version as tuple of ints (major, minor, micro), e.g. (3, 1, 8).

_emscripten_info.runtime

Runtime string, e.g. browser user agent, 'Node.js v14.18.2', or 'UNKNOWN'.

_emscripten_info.pthreads

True if Python is compiled with Emscripten pthreads support.

_emscripten_info.shared_memory

True if Python is compiled with shared memory support.

Availability: Emscripten.

Added in version 3.11.

sys.pycache_prefix

If this is set (not None), Python will write bytecode-cache .pyc files to (and read them from) a parallel directory tree rooted at this directory, rather than from __pycache__ directories in the source code tree. Any __pycache__ directories in the source code tree will be ignored and new .pyc files written within the pycache prefix. Thus if you use compileall as a pre-build step, you must ensure you run it with the same pycache prefix (if any) that you will use at runtime.

Un chemin relatif est interprété relativement au répertoire courant.

Cette valeur est initialement définie basée sur la valeur de l'option de ligne de commande -X pycache_prefix=PATH ou la variable d'environnement PYTHONPYCACHEPREFIX (La ligne de commande est prioritaire). Si aucune des deux options n'est définie, alors la valeur est None.

Added in version 3.8.

sys.excepthook(type, value, traceback)

Cette fonction affiche la traceback et l'exception donnée sur sys.stderr.

When an exception other than SystemExit is raised and uncaught, the interpreter calls sys.excepthook with three arguments, the exception class, exception instance, and a traceback object. In an interactive session this happens just before control is returned to the prompt; in a Python program this happens just before the program exits. The handling of such top-level exceptions can be customized by assigning another three-argument function to sys.excepthook.

Lève un événement d'audit sys.excepthook avec les arguments hook, type, value, traceback.

Voir aussi

La fonction sys.unraisablehook() gère les exceptions non-levables et la fonction threading.excepthook() gère les exceptions levées par threading.Thread.run().

sys.__breakpointhook__
sys.__displayhook__
sys.__excepthook__
sys.__unraisablehook__

Ces objets contiennent les valeurs originales de breakpointhook, displayhook, excepthook et unraisablehook au début du programme.Ils sont sauvegardés de façon à ce que breakpointhook, displayhook, excepthook et unraisablehook puissent être restaurés au cas où ils seraient remplacés par des objets cassés ou alternatifs.

Added in version 3.7: __breakpointhook__

Added in version 3.8: __unraisablehook__

sys.exception()

This function, when called while an exception handler is executing (such as an except or except* clause), returns the exception instance that was caught by this handler. When exception handlers are nested within one another, only the exception handled by the innermost handler is accessible.

If no exception handler is executing, this function returns None.

Added in version 3.11.

sys.exc_info()

This function returns the old-style representation of the handled exception. If an exception e is currently handled (so exception() would return e), exc_info() returns the tuple (type(e), e, e.__traceback__). That is, a tuple containing the type of the exception (a subclass of BaseException), the exception itself, and a traceback object which typically encapsulates the call stack at the point where the exception last occurred.

If no exception is being handled anywhere on the stack, this function return a tuple containing three None values.

Modifié dans la version 3.11: The type and traceback fields are now derived from the value (the exception instance), so when an exception is modified while it is being handled, the changes are reflected in the results of subsequent calls to exc_info().

sys.exec_prefix

Une chaîne donnant le préfixe de dossier spécifique au site où les fichiers dépendant de la plateforme sont installés. Par défaut, c'est '/usr/local'. C'est configurable à la compilation avec l'option --exec-prefix du script configure. Tous les fichiers de configurations (tel que pyconfig,h) sont installés dans le dossier exec_prefix/lib/pythonX.Y/config, et les modules sous forme de bibliothèques partagées sont installés dans exec_prefix/lib/pythonX.Y/lib-dynload, où X.Y est le numéro de version de Python, par exemple 3.2.

Note

Si un environment virtuel est actif, cette valeur sera modifiée par site.py pour pointer vers l'environnement virtuel. La valeur d'origine sera toujours disponible via base_exec_prefix.

sys.executable

Une chaîne donnant le chemin absolu vers l'interpréteur Python, un fichier binaire exécutable, sur les système sur lesquels ça à du sens. Si Python n'est pas capable de récupérer le chemin réel de son exécutable, sys.executable sera une chaîne vide ou None.

sys.exit([arg])

Raise a SystemExit exception, signaling an intention to exit the interpreter.

L'argument optionnel arg peut être un nombre entier donnant l'état de sortie (zéro par défaut), ou un autre type d'objet. Pour les shells (et autres), si c'est un entier, zéro signifie "terminé avec succès", et toutes les autres valeurs signifient "terminé anormalement". La plupart des systèmes imposent qu'il se situe dans la plage 0--127, et leur comportement n'est pas défini pour les autres cas. Certains systèmes peu communs ont pour convention d'assigner un sens particulier à des valeur spécifiques. Les programmes Unix utilisent généralement 2 pour les erreurs de syntaxe dans les arguments de la ligne de commande, et 1 pour toutes les autres erreurs. Si un autre type est passé, None est équivalent à zéro, et tout autre objet est écrit sur stderr et donne un code de sortie 1. Typiquement, sys.exit("some error message") est un moyen rapide de quitter un programme en cas d'erreur.

Since exit() ultimately "only" raises an exception, it will only exit the process when called from the main thread, and the exception is not intercepted. Cleanup actions specified by finally clauses of try statements are honored, and it is possible to intercept the exit attempt at an outer level.

Modifié dans la version 3.6: Si une erreur survient lors du nettoyage après que l'interpréteur Python ait intercepté un SystemExit (typiquement une erreur en vidant les tampons des sorties standard), le code de sortie est changé à 120.

sys.flags

La named tuple flags expose l'état des options de ligne de commande. Ces attributs sont en lecture seule.

flags.debug

-d

flags.inspect

-i

flags.interactive

-i

flags.isolated

-I

flags.optimize

-O or -OO

flags.dont_write_bytecode

-B

flags.no_user_site

-s

flags.no_site

-S

flags.ignore_environment

-E

flags.verbose

-v

flags.bytes_warning

-b

flags.quiet

-q

flags.hash_randomization

-R

flags.dev_mode

-X dev (Python en mode développement)

flags.utf8_mode

-X utf8

flags.safe_path

-P

flags.int_max_str_digits

-X int_max_str_digits (integer string conversion length limitation)

flags.warn_default_encoding

-X warn_default_encoding

Modifié dans la version 3.2: Ajout de l'attribut quiet pour la nouvelle option -q.

Added in version 3.2.3: L'attribut hash_randomization.

Modifié dans la version 3.3: Suppression de l'attribut obsolète division_warning.

Modifié dans la version 3.4: Ajout de l'attribut isolated pour l'option -I isolated.

Modifié dans la version 3.7: Ajout de l'attribut dev_mode pour le nouveau Mode Développeur Python et l'attribut utf8_mode pour la nouvelle option -X utf8.

Modifié dans la version 3.10: Added warn_default_encoding attribute for -X warn_default_encoding flag.

Modifié dans la version 3.11: Added the safe_path attribute for -P option.

Modifié dans la version 3.11: Added the int_max_str_digits attribute.

sys.float_info

Un named tuple contenant des informations à propos du type float. Il contient des informations de bas niveau à propos de la précision et de la représentation interne. Les valeurs correspondent aux différentes constantes à propos des nombres à virgule flottantes définies dans le fichier d'entête float.h pour le langage de programmation C. Voir la section 5.2.4.2.2 de 1999 ISO/IEC C standard [C99], Characteristics of floating types, pour plus de détails.

Attributes of the float_info named tuple

attribut

macro float.h

explication

float_info.epsilon

DBL_EPSILON

difference between 1.0 and the least value greater than 1.0 that is representable as a float.

Voir aussi : math.ulp().

float_info.dig

DBL_DIG

The maximum number of decimal digits that can be faithfully represented in a float; see below.

float_info.mant_dig

DBL_MANT_DIG

Float precision: the number of base-radix digits in the significand of a float.

float_info.max

DBL_MAX

The maximum representable positive finite float.

float_info.max_exp

DBL_MAX_EXP

The maximum integer e such that radix**(e-1) is a representable finite float.

float_info.max_10_exp

DBL_MAX_10_EXP

The maximum integer e such that 10**e is in the range of representable finite floats.

float_info.min

DBL_MIN

The minimum representable positive normalized float.

Utilisez math.ulp(0.0) pour obtenir le plus petit nombre a virgule positif dénormalisé représentable.

float_info.min_exp

DBL_MIN_EXP

The minimum integer e such that radix**(e-1) is a normalized float.

float_info.min_10_exp

DBL_MIN_10_EXP

The minimum integer e such that 10**e is a normalized float.

float_info.radix

FLT_RADIX

The radix of exponent representation.

float_info.rounds

FLT_ROUNDS

An integer representing the rounding mode for floating-point arithmetic. This reflects the value of the system FLT_ROUNDS macro at interpreter startup time:

  • -1: indeterminable

  • 0: toward zero

  • 1: to nearest

  • 2: toward positive infinity

  • 3: toward negative infinity

All other values for FLT_ROUNDS characterize implementation-defined rounding behavior.

The attribute sys.float_info.dig needs further explanation. If s is any string representing a decimal number with at most sys.float_info.dig significant digits, then converting s to a float and back again will recover a string representing the same decimal value:

>>> import sys
>>> sys.float_info.dig
15
>>> s = '3.14159265358979'    # decimal string with 15 significant digits
>>> format(float(s), '.15g')  # convert to float and back -> same value
'3.14159265358979'

Cependant, pour les chaînes avec plus de sys.float_info.dig chiffres significatifs, ce n'est pas toujours vrai :

>>> s = '9876543211234567'    # 16 significant digits is too many!
>>> format(float(s), '.16g')  # conversion changes value
'9876543211234568'
sys.float_repr_style

Une chaîne indiquant comment la fonction repr() se comporte avec les nombres à virgule flottante. Si la chaîne a la valeur 'short', alors pour un float finit x, repr(x) essaye de donner une courte chaîne tel que float(repr(x)) == x. C'est le comportement typique à partir de Python 3.1. Autrement, float_repr_style a la valeur 'legacy' et repr(x) se comporte comme les versions antérieures à 3.1.

Added in version 3.1.

sys.getallocatedblocks()

Renvoie le nombre de blocs mémoire actuellement alloués par l'interpréteur, peu importe leur taille. Cette fonction est principalement utile pour pister les fuites de mémoire. À cause des caches internes de l'interpréteur, le résultat peut varier d'un appel à l'autre. Appeler _clear_type_cache() et gc.collect() peut permettre d'obtenir des résultats plus prévisibles.

Si Python n'arrive pas a calculer raisonnablement cette information, getallocatedblocks() est autorisé à renvoyer 0 à la place.

Added in version 3.4.

sys.getunicodeinternedsize()

Return the number of unicode objects that have been interned.

Added in version 3.12.

sys.getandroidapilevel()

Renvoie la version de l'API Android utilisée pour compiler sous forme d'un entier.

Disponibilité : Android.

Added in version 3.7.

sys.getdefaultencoding()

Renvoie le nom du codage par défaut actuellement utilisé par l'implémentation Unicode pour coder les chaînes.

sys.getdlopenflags()

Return the current value of the flags that are used for dlopen() calls. Symbolic names for the flag values can be found in the os module (RTLD_xxx constants, e.g. os.RTLD_LAZY).

Disponibilité : Unix.

sys.getfilesystemencoding()

Get the filesystem encoding: the encoding used with the filesystem error handler to convert between Unicode filenames and bytes filenames. The filesystem error handler is returned from getfilesystemencodeerrors().

For best compatibility, str should be used for filenames in all cases, although representing filenames as bytes is also supported. Functions accepting or returning filenames should support either str or bytes and internally convert to the system's preferred representation.

Les fonctions os.fsencode() et os.fsdecode() devraient être utilisées pour s'assurer qu'un encodage et un gestionnaire d'erreurs correct sont utilisés.

The filesystem encoding and error handler are configured at Python startup by the PyConfig_Read() function: see filesystem_encoding and filesystem_errors members of PyConfig.

Modifié dans la version 3.2: getfilesystemencoding() ne peut plus renvoyer None.

Modifié dans la version 3.6: Sur Windows, on est plus assurés d'obtenir 'mbcs'. Voir la PEP 529 et _enablelegacywindowsfsencoding() pour plus d'informations.

Modifié dans la version 3.7: Return 'utf-8' if the Python UTF-8 Mode is enabled.

sys.getfilesystemencodeerrors()

Get the filesystem error handler: the error handler used with the filesystem encoding to convert between Unicode filenames and bytes filenames. The filesystem encoding is returned from getfilesystemencoding().

Les fonctions os.fsencode() et os.fsdecode() devraient être utilisées pour s'assurer qu'un encodage et un gestionnaire d'erreurs correct sont utilisés.

The filesystem encoding and error handler are configured at Python startup by the PyConfig_Read() function: see filesystem_encoding and filesystem_errors members of PyConfig.

Added in version 3.6.

sys.get_int_max_str_digits()

Returns the current value for the integer string conversion length limitation. See also set_int_max_str_digits().

Added in version 3.11.

sys.getrefcount(object)

Donne le nombre de référence de l'objet object. Le nombre renvoyé est généralement d'une référence de plus qu'attendu, puisqu'il compte la référence (temporaire) de l'argument à getrefcount().

Note that the returned value may not actually reflect how many references to the object are actually held. For example, some objects are "immortal" and have a very high refcount that does not reflect the actual number of references. Consequently, do not rely on the returned value to be accurate, other than a value of 0 or 1.

Modifié dans la version 3.12: Immortal objects have very large refcounts that do not match the actual number of references to the object.

sys.getrecursionlimit()

Donne la limite actuelle de la limite de récursion, la profondeur maximum de la pile de l'interpréteur. Cette limite empêche Python de planter lors d'une récursion infinie à cause d'un débordement de la pile. Elle peut être modifiée par setrecursionlimit().

sys.getsizeof(object[, default])

Donne la taille d'un objet en octets. L'objet peut être de n'importe quel type. Le résultat sera correct pour tous les objets natifs, mais le résultat peut ne pas être toujours vrai pour les extensions, la valeur étant dépendante de l'implémentation.

Seule la mémoire directement attribuée à l'objet est prise en compte, pas la mémoire consommée par les objets vers lesquels il a des références.

S'il est fourni, default sera renvoyé si l'objet ne fournit aucun moyen de récupérer sa taille. Sinon, une exception TypeError sera levée.

getsizeof() appelle la méthode __sizeof__ de l'objet, et s'il est géré par lui, ajoute le surcoût du ramasse-miettes.

See recursive sizeof recipe for an example of using getsizeof() recursively to find the size of containers and all their contents.

sys.getswitchinterval()

Renvoie la valeur du thread switch interval de l'interpréteur, voir setswitchinterval().

Added in version 3.2.

sys._getframe([depth])

Renvoie une frame de la pile d'appels. Si le nombre entier optionnel depth est donné, la frame donnée sera de depth appels depuis le haut de la pile. Si c'est plus profond que la hauteur de la pile, une exception ValueError est levée. La profondeur par défaut est zéro, donnant ainsi la frame du dessus de la pile.

Raises an auditing event sys._getframe with argument frame.

Particularité de l'implémentation CPython : Cette fonction ne devrait être utilisée que pour une utilisation interne et spécifique. Il n'est pas garanti qu'elle existe dans toutes les implémentations de Python.

sys._getframemodulename([depth])

Return the name of a module from the call stack. If optional integer depth is given, return the module that many calls below the top of the stack. If that is deeper than the call stack, or if the module is unidentifiable, None is returned. The default for depth is zero, returning the module at the top of the call stack.

Raises an auditing event sys._getframemodulename with argument depth.

Particularité de l'implémentation CPython : Cette fonction ne devrait être utilisée que pour une utilisation interne et spécifique. Il n'est pas garanti qu'elle existe dans toutes les implémentations de Python.

sys.getprofile()

Renvoie la fonction de profilage tel que défini par setprofile().

sys.gettrace()

Renvoie la fonction de traçage tel que définie par settrace().

Particularité de l'implémentation CPython : La fonction gettrace() ne sert que pour implémenter des débogueurs, des profilers, outils d'analyse de couverture, etc…. Son comportement dépend de l'implémentation et non du langage, elle n'est donc pas forcément disponible dans toutes les implémentations de Python.

sys.getwindowsversion()

Renvoie un n-uplet nommé décrivant la version de Windows en cours d'exécution. Les attributs nommés sont major, minor, build, platform, service_pack, service_pack_minor, service_pack_major, suite_mask, product_type et platform_version. service_pack contient une string, platform_version un triplet, et tous les autres sont des nombres entiers. Ces attributs sont également accessibles par leur nom, donc sys.getwindowsversion()[0] est équivalent à sys.getwindowsversion().major. Pour des raisons de compatibilité avec les versions antérieures, seuls les 5 premiers éléments sont accessibles par leur indice.

platform will be 2 (VER_PLATFORM_WIN32_NT).

product_type peut être une des valeurs suivantes :

Constante

Signification

1 (VER_NT_WORKSTATION)

Le système une station de travail.

2 (VER_NT_DOMAIN_CONTROLLER)

Le système est un contrôleur de domaine.

3 (VER_NT_SERVER)

Le système est un serveur, mais pas un contrôleur de domaine.

This function wraps the Win32 GetVersionEx() function; see the Microsoft documentation on OSVERSIONINFOEX() for more information about these fields.

platform_version returns the major version, minor version and build number of the current operating system, rather than the version that is being emulated for the process. It is intended for use in logging rather than for feature detection.

Note

platform_version derives the version from kernel32.dll which can be of a different version than the OS version. Please use platform module for achieving accurate OS version.

Disponibilité : Windows.

Modifié dans la version 3.2: Changé en un n-uplet nommé, et ajout de service_pack_minor, service_pack_major, suite_mask, et product_type.

Modifié dans la version 3.6: Ajout de platform_version

sys.get_asyncgen_hooks()

Renvoie un objet asyncgen_hooks, qui est semblable à un namedtuple de la forme (firstiter, finalizer), où firstiter et finalizer sont soit None ou des fonctions qui prennent un asynchronous generator iterator comme argument, et sont utilisées pour planifier la finalisation d'un générateur asynchrone par un event loop.

Added in version 3.6: Voir la PEP 525 pour plus d'informations.

Note

Cette fonction à été ajoutée à titre provisoire (voir la PEP 411 pour plus d'informations.)

sys.get_coroutine_origin_tracking_depth()

Récupère le nombre de cadres d'exécution conservés par les coroutines pour le suivi de leur création, telle que défini par set_coroutine_origin_tracking_depth().

Added in version 3.7.

Note

Cette fonction à été ajoutée à titre provisoire (Voir la PEP 411 pour plus d'informations.) Utilisez la uniquement à des fins de débogage.

sys.hash_info

Un named tuple donnant les paramètres de l'implémentation de la fonction de hachage de nombres. Pour plus d'informations sur le hachage des types numériques, consultez Hachage des types numériques.

hash_info.width

The width in bits used for hash values

hash_info.modulus

The prime modulus P used for numeric hash scheme

hash_info.inf

The hash value returned for a positive infinity

hash_info.nan

(This attribute is no longer used)

hash_info.imag

The multiplier used for the imaginary part of a complex number

hash_info.algorithm

The name of the algorithm for hashing of str, bytes, and memoryview

hash_info.hash_bits

The internal output size of the hash algorithm

hash_info.seed_bits

The size of the seed key of the hash algorithm

Added in version 3.2.

Modifié dans la version 3.4: Ajout de algorithm, hash_bits et seed_bits

sys.hexversion

Le numéro de version codé sous forme d'un seul nombre entier. Ce numéro augmente avec chaque version, y compris pour les versions hors production. Par exemple, pour vérifier que l'interpréteur Python est au moins la version 1.5, utilisez :

if sys.hexversion >= 0x010502F0:
    # use some advanced feature
    ...
else:
    # use an alternative implementation or warn the user
    ...

Cet attribut s'appelle hexversion dans le sens où il ne semble avoir du sens que s'il est regardé après avoir été passé à la fonction native hex(). Le named tuple sys.version_info représente la même information d'une manière plus humaine.

Consultez Version des API et ABI pour plus d'informations sur hexversion.

sys.implementation

Un objet contenant des informations sur l'implémentation de la version actuelle de l'interpréteur Python. Les attributs suivants existent obligatoirement sur toutes les implémentations Python.

name est l'identifiant de l'implémentation, e.g. 'cpython'. Cette chaîne est définie par l'implémentation de Python, mais sera toujours en minuscule.

version est un n-uplet nommé, du même format que sys.version_info. Il représente la version de l'implementation de Python. C'est une information différente de la version du langage auquel l'interpréteur actuel se conforme (donnée par sys.version_info). Par exemple, pour PyPy 1.8 sys.implementation.version peut valoir sys.version_info(1, 8, 0, 'final', 0), alors que sys.version_info peut valoir sys.version_info(2, 7, 2, 'final', 0). Pour CPython ces deux valeurs sont identiques puisque c'est l'implémentation de référence.

hexversion est la version de l'implémentation sous forme hexadécimale, comme sys.hexversion.

cache_tag est la balise utilisée par le mécanisme d'importation dans les noms de fichiers des modules mis en cache. Par convention, il devrait se composer du nom et de la version de l'implémentation, comme 'cpython-33'. Cependant, une implémentation Python peut utiliser une autre valeur si nécessaire. cache_tag à None signifie que la mise en cache des modules doit être désactivée.

sys.implementation peut contenir d'autres attributs spécifiques à l'implémentation de Python. Ces attributs spécifiques doivent commencer par un underscore, et ne sont pas documentés ici. Indépendamment de son contenu, sys.implementation ne change jamais durant l'exécution de l'interpréteur, ni entre les versions d'une même implémentation. (Il peut cependant changer entre les versions du langage Python.) Voir la PEP 421 pour plus d'informations.

Added in version 3.3.

Note

L'addition de nouveaux attributs requis doivent passer par le processus de PEP classique. Voir PEP 421 pour plus d'informations.

sys.int_info

Un named tuple qui contient des informations sur la représentation interne des entiers de Python. Les attributs sont en lecture seule.

int_info.bits_per_digit

The number of bits held in each digit. Python integers are stored internally in base 2**int_info.bits_per_digit.

int_info.sizeof_digit

The size in bytes of the C type used to represent a digit.

int_info.default_max_str_digits

The default value for sys.get_int_max_str_digits() when it is not otherwise explicitly configured.

int_info.str_digits_check_threshold

The minimum non-zero value for sys.set_int_max_str_digits(), PYTHONINTMAXSTRDIGITS, or -X int_max_str_digits.

Added in version 3.1.

Modifié dans la version 3.11: Added default_max_str_digits and str_digits_check_threshold.

sys.__interactivehook__

Lorsque cet attribut existe, sa valeur est automatiquement appelée (sans argument) par l'interpréteur lors de son démarrage en mode interactif. L'appel se fait après que le fichier PYTHONSTARTUP soit lu, afin que vous puissiez y configurer votre fonction. Configuré par le module site.

Lève un évènement d'audit cpython.run_interactivehook avec comme argument hook.

Added in version 3.4.

sys.intern(string)

Ajoute string dans le tableau des chaînes "internées" et renvoie la chaîne internée -- qui peut être string elle-même ou une copie. Interner une chaîne de caractères permet de gagner un peu de performance lors de l'accès aux dictionnaires -- si les clés du dictionnaire et la clé recherchée sont internées, les comparaisons de clés (après le hachage) pourront se faire en comparant les pointeurs plutôt que caractère par caractère. Normalement, les noms utilisés dans les programmes Python sont automatiquement internés, et les dictionnaires utilisés pour stocker les attributs de modules, de classes, ou d'instances ont aussi leurs clés internées.

Les chaînes internées ne sont pas immortelles ; vous devez garder une référence à la valeur renvoyée par intern() pour en bénéficier.

sys.is_finalizing()

Donne True si l'interpréteur Python est en train de s'arrêter, et False dans le cas contraire.

Added in version 3.5.

sys.last_exc

This variable is not always defined; it is set to the exception instance when an exception is not handled and the interpreter prints an error message and a stack traceback. Its intended use is to allow an interactive user to import a debugger module and engage in post-mortem debugging without having to re-execute the command that caused the error. (Typical use is import pdb; pdb.pm() to enter the post-mortem debugger; see pdb module for more information.)

Added in version 3.12.

sys.last_type
sys.last_value
sys.last_traceback

These three variables are deprecated; use sys.last_exc instead. They hold the legacy representation of sys.last_exc, as returned from exc_info() above.

sys.maxsize

Un entier donnant à la valeur maximale qu'une variable de type Py_ssize_t peut prendre. C'est typiquement 2**31 - 1 sur une plateforme 32 bits et 2**63 - 1 sur une plateforme 64 bits.

sys.maxunicode

Un entier donnant la valeur du plus grand point de code Unicode, c'est-à-dire 1114111 (0x10FFFF en hexadécimal).

Modifié dans la version 3.3: Avant la PEP 393, sys.maxunicode valait soit 0xFFFF soit 0x10FFFF, en fonction l'option de configuration qui spécifiait si les caractères Unicode étaient stockés en UCS-2 ou UCS-4.

sys.meta_path

A list of meta path finder objects that have their find_spec() methods called to see if one of the objects can find the module to be imported. By default, it holds entries that implement Python's default import semantics. The find_spec() method is called with at least the absolute name of the module being imported. If the module to be imported is contained in a package, then the parent package's __path__ attribute is passed in as a second argument. The method returns a module spec, or None if the module cannot be found.

Voir aussi

importlib.abc.MetaPathFinder

La classe de base abstraite définissant l'interface des objets finder de meta_path.

importlib.machinery.ModuleSpec

La classe concrète dont find_spec() devrait renvoyer des instances.

Modifié dans la version 3.4: Module specs were introduced in Python 3.4, by PEP 451.

Modifié dans la version 3.12: Removed the fallback that looked for a find_module() method if a meta_path entry didn't have a find_spec() method.

sys.modules

This is a dictionary that maps module names to modules which have already been loaded. This can be manipulated to force reloading of modules and other tricks. However, replacing the dictionary will not necessarily work as expected and deleting essential items from the dictionary may cause Python to fail. If you want to iterate over this global dictionary always use sys.modules.copy() or tuple(sys.modules) to avoid exceptions as its size may change during iteration as a side effect of code or activity in other threads.

sys.orig_argv

The list of the original command line arguments passed to the Python executable.

The elements of sys.orig_argv are the arguments to the Python interpreter, while the elements of sys.argv are the arguments to the user's program. Arguments consumed by the interpreter itself will be present in sys.orig_argv and missing from sys.argv.

Added in version 3.10.

sys.path

Une liste de chaînes de caractères spécifiant les chemins de recherche des modules, initialisée à partir de la variable d'environnement PYTHONPATH et d'une valeur par défaut dépendante de l'installation.

By default, as initialized upon program startup, a potentially unsafe path is prepended to sys.path (before the entries inserted as a result of PYTHONPATH):

  • python -m module command line: prepend the current working directory.

  • python script.py command line: prepend the script's directory. If it's a symbolic link, resolve symbolic links.

  • python -c code and python (REPL) command lines: prepend an empty string, which means the current working directory.

To not prepend this potentially unsafe path, use the -P command line option or the PYTHONSAFEPATH environment variable.

A program is free to modify this list for its own purposes. Only strings should be added to sys.path; all other data types are ignored during import.

Voir aussi

  • Le module site décrit comment utiliser les fichiers .pth pour étendre sys.path.

sys.path_hooks

Une liste d'appelables d'un argument, path, pour essayer de créer un finder pour ce chemin. Si un finder peut être créé, il doit être renvoyé par l'appelable, sinon une ImportError doit être levée.

Précisé à l'origine dans la PEP 302.

sys.path_importer_cache

Un dictionnaire faisant office de cache pour les objets finder. Les clés sont les chemins qui ont été passés à sys.path_hooks et les valeurs sont les finders trouvés. Si un chemin est valide selon le système de fichiers mais qu'aucun finder n'est trouvé dans sys.path_hooks, None est stocké.

Précisé à l'origine dans la PEP 302.

sys.platform

Cette chaîne contient un identificateur de plateforme qui peut être typiquement utilisé pour ajouter des composants spécifiques à sys.path.

Pour les systèmes Unix, sauf sur Linux et AIX, c'est le nom de l'OS en minuscules comme renvoyé par uname -s suivi de la première partie de la version comme renvoyée par uname -r, e.g. 'sunos5' ou 'freebsd8', au moment où Python a été compilé. A moins que vous ne souhaitiez tester pour une version spécifique du système, vous pouvez faire comme suit :

if sys.platform.startswith('freebsd'):
    # FreeBSD-specific code here...
elif sys.platform.startswith('linux'):
    # Linux-specific code here...
elif sys.platform.startswith('aix'):
    # AIX-specific code here...

Pour les autres systèmes, les valeurs sont :

Système

Valeur pour plateforme

AIX

'aix'

Emscripten

'emscripten'

Linux

'linux'

WASI

'wasi'

Windows

'win32'

Windows/Cygwin

'cygwin'

macOS

'darwin'

Modifié dans la version 3.3: On Linux, sys.platform doesn't contain the major version anymore. It is always 'linux', instead of 'linux2' or 'linux3'. Since older Python versions include the version number, it is recommended to always use the startswith idiom presented above.

Modifié dans la version 3.8: On AIX, sys.platform doesn't contain the major version anymore. It is always 'aix', instead of 'aix5' or 'aix7'. Since older Python versions include the version number, it is recommended to always use the startswith idiom presented above.

Voir aussi

os.name has a coarser granularity. os.uname() gives system-dependent version information.

Le module platform fournit des vérifications détaillées pour l'identité du système.

sys.platlibdir

Nom du dossier de la bibliothèque spécifique à la plateforme. Il est utilisé pour construire le chemin de vers la bibliothèque standard et les chemins vers les modules d'extensions installés.

C'est égal à "lib" sur la plupart des plateformes. Sur Fedora et SuSE, c'est égal à "lib64" sur les plateformes 64-bits qui renvoient les chemins sys.path suivants (où X.Y et la version majeure.mineur de Python) :

  • /usr/lib64/pythonX.Y/ : Bibliothèque standard (comme os.py du module os)

  • /usr/lib64/pythonX.Y/lib-dynload/ : Modules d'extension C de la bibliothèque standard (comme le module errno, le nom du fichier exact est spécifique à la plateforme)

  • /usr/lib/pythonX.Y/site-packages/ (toujours utiliser lib, et non sys.platlibdir) : modules tiers

  • /usr/lib64/pythonX.Y/site-packages/ : Modules d'extension C de paquets tiers

Added in version 3.9.

sys.prefix

A string giving the site-specific directory prefix where the platform independent Python files are installed; on Unix, the default is /usr/local. This can be set at build time with the --prefix argument to the configure script. See Installation paths for derived paths.

Note

Si a environnement virtuel est activé, cette valeur sera changée par site py pour pointer vers l'environnement virtuel. La valeur donnée au moment de la compilation de Python sera toujours disponible, dans base_prefix.

sys.ps1
sys.ps2

Chaînes spécifiant l'invite primaire et secondaire de l'interpréteur. Celles-ci ne sont définies que si l'interpréteur est en mode interactif. Dans ce cas, leurs valeurs initiales sont '>>>' et '...'. Si un objet qui n'est pas une chaîne est assigné à l'une ou l'autre variable, sa méthode str() sera appelée à chaque fois que l'interpréteur se prépare à lire une nouvelle commande interactive, c'est donc utilisable pour implémenter une invite dynamique.

sys.setdlopenflags(n)

Set the flags used by the interpreter for dlopen() calls, such as when the interpreter loads extension modules. Among other things, this will enable a lazy resolving of symbols when importing a module, if called as sys.setdlopenflags(0). To share symbols across extension modules, call as sys.setdlopenflags(os.RTLD_GLOBAL). Symbolic names for the flag values can be found in the os module (RTLD_xxx constants, e.g. os.RTLD_LAZY).

Disponibilité : Unix.

sys.set_int_max_str_digits(maxdigits)

Set the integer string conversion length limitation used by this interpreter. See also get_int_max_str_digits().

Added in version 3.11.

sys.setprofile(profilefunc)

Définit la fonction de profilage du système, qui vous permet d'implémenter un profileur de code source Python en Python. Voir le chapitre The Python Profilers pour plus d'informations sur le profileur Python. La fonction de profilage du système est appelée de la même façon que la fonction trace du système (voir settrace()), mais elle est appelée pour des évènements différents, par exemple elle n'est pas appelée à chaque ligne de code exécutée (seulement sur appel et retours, mais l'événement pour les retours est appelé même en cas d'exception). Cette fonction est locale au fil d'exécution, et il n'existe aucun moyen, du point de vue du profileur, de prendre conscience des changements de contextes entre fils d'exécution, ça n'a donc aucun sens d'utiliser cette fonction dans un contexte multithread. Sa valeur de retour n'est pas utilisée, elle peut simplement renvoyer None.

Note

The same tracing mechanism is used for setprofile() as settrace(). To trace calls with setprofile() inside a tracing function (e.g. in a debugger breakpoint), see call_tracing().

Les fonctions de traçage doivent avoir trois arguments : frame, event, et arg. frame est la stack frame actuelle. event est une chaîne de caractères pouvant valoir : 'call', 'return', 'c_call', 'c_return' ou 'c_exception'. arg dépend du type de l'évènement.

Les événements ont la signification suivante :

'call'

Une fonction est appelée (ou Python entre dans un autre bloc de code). La fonction de traçage est appelée, arg est None.

'return'

La fonction (ou un autre type de bloc) est sur le point de se terminer. La fonction de traçage est appelée, arg est la valeur qui sera renvoyée, ou None si l'événement est causé par la levée d'une exception.

'c_call'

Une fonction C est sur le point d'être appelée. C'est soit une fonction d'extension ou une fonction native. arg représente la fonction C.

'c_return'

Une fonction C a renvoyé une valeur. arg représente la fonction C.

'c_exception'

Une fonction C a levé une exception. arg représente la fonction C.

Lève un évènement d'audit sys.setprofile sans arguments.

sys.setrecursionlimit(limit)

Définit la profondeur maximale de la pile de l'interpréteur Python à limit. Cette limite empêche une récursion infinie de provoquer un débordement de la pile C et ainsi un crash de Python.

La limite haute dépend de la plate-forme. Un utilisateur pourrait avoir besoin de remonter la limite, lorsque son programme nécessite une récursion profonde, si sa plate-forme le permet. Cela doit être fait avec précaution, car une limite trop élevée peut conduire à un crash.

Si la nouvelle limite est plus basse que la profondeur actuelle, une RecursionError est levée.

Modifié dans la version 3.5.1: Une RecursionError est maintenant levée si la nouvelle limite est plus basse que la profondeur de récursion actuelle.

sys.setswitchinterval(interval)

Configure l'intervalle de bascule des fils d'exécution de l'interpréteur (en secondes). Ce nombre à virgule flottante détermine la durée idéale allouée aux fils d'exécution en cour d'exécution (durée appelée timeslices). Notez que la durée observée peut être plus grande, typiquement si des fonctions ou méthodes prenant beaucoup de temps sont utilisées. Aussi, le choix du fil d'exécution prenant la main à la fin de l'intervalle revient au système d'exploitation. L'interpréteur n'a pas son propre ordonnanceur.

Added in version 3.2.

sys.settrace(tracefunc)

Définit la fonction de traçage du système, qui vous permet d'implémenter un débogueur de code source Python en Python. Cette fonction est locale au fil d'exécution courant. Pour qu'un débogueur puisse gérer plusieurs fils d'exécution, il doit enregistrer sa fonction en appelant settrace() pour chaque fil d'exécution qu'il souhaite surveiller ou utilisez threading.settrace().

Les fonctions de traçage doivent avoir trois arguments : frame, event, et arg. frame est la stack frame actuelle. event est une chaîne de caractères pouvant valoir : 'call', 'line', 'return', 'exception' ou 'opcode'. arg dépend du type de l'évènement.

La fonction de traçage est appelée (avec event à 'call') à chaque fois que l'interpréteur entre dans un nouveau scope. Elle doit renvoyer une référence à une fonction de traçage locale à utiliser pour ce scope, ou None si le Scope ne doit pas être tracé.

The local trace function should return a reference to itself, or to another function which would then be used as the local trace function for the scope.

Si une erreur se produit dans la fonction de trace, elle sera désactivée, tout comme si settrace(None) avait été appelée.

Note

Tracing is disabled while calling the trace function (e.g. a function set by settrace()). For recursive tracing see call_tracing().

Les événements ont la signification suivante :

'call'

Une fonction est appelée (un un bloc de code). La fonction de traçage globale est appelée, arg est None, la valeur renvoyée donne la fonction de traçage locale.

'line'

The interpreter is about to execute a new line of code or re-execute the condition of a loop. The local trace function is called; arg is None; the return value specifies the new local trace function. See Objects/lnotab_notes.txt for a detailed explanation of how this works. Per-line events may be disabled for a frame by setting f_trace_lines to False on that frame.

'return'

La fonction (ou un autre type de bloc) est sur le point de se terminer. La fonction de traçage locale est appelée, arg est la valeur qui sera renvoyée, ou None si l'événement est causé par la levée d'une exception. La valeur renvoyée par la fonction de traçage est ignorée.

'exception'

Une exception est survenue. La fonction de traçage locale est appelée, arg est le triplet (exception, valeur, traceback), la valeur renvoyée spécifie la nouvelle fonction de traçage locale.

'opcode'

The interpreter is about to execute a new opcode (see dis for opcode details). The local trace function is called; arg is None; the return value specifies the new local trace function. Per-opcode events are not emitted by default: they must be explicitly requested by setting f_trace_opcodes to True on the frame.

Remarquez que, comme une exception se propage au travers de toute chaîne d'appelants, un événement 'exception' est généré à chaque niveau.

Pour une utilisation plus fine, il est possible de définir une fonction de traçage en assignant frame.f_trace = tracefunc explicitement, plutôt que de s'appuyer sur le fait qu'elle soit définie indirectement par la valeur de retour d'une fonction trace déjà installée. Cela est aussi demandé pour l'activation de la fonction de traçage dans le cadre, ce que settrace() ne fait pas. Notez que pour que cela fonctionne, une fonction globale de traçage doit avoir été installée avec settrace() afin d'activer le mécanisme de traçage au moment de l'exécution, mais il n'est pas nécessaire que ce soit la même fonction de traçage (Par exemple, cela pourrait être une fonction de traçage avec peu de surcharge qui retourne simplement None pour se désactiver immédiatement à chaque cadre).

Pour plus d'informations sur les objets code et objets représentant une frame de la pile, consultez Hiérarchie des types standards.

Lève un évènement d'audit sys.settrace sans arguments.

Particularité de l'implémentation CPython : La fonction settrace() est destinée uniquement à l'implémentation de débogueurs, de profileurs, d'outils d'analyse de couverture et d'autres outils similaires. Son comportement fait partie de l'implémentation, plutôt que de la définition du langage, et peut donc ne pas être disponible dans toutes les implémentations de Python.

Modifié dans la version 3.7: 'opcode' event type added; f_trace_lines and f_trace_opcodes attributes added to frames

Modifié dans la version 3.12: 'opcode' event will only be emitted if f_trace_opcodes of at least one frame has been set to True before settrace() is called. This behavior will be changed back in 3.13 to be consistent with previous versions.

sys.set_asyncgen_hooks([firstiter] [, finalizer])

Accepte deux arguments optionnels nommés, qui sont appelables qui acceptent un asynchronous generator iterator comme argument. L'appelable firsttiter sera appelé lorsqu'un générateur asynchrone sera itéré pour la première fois, et l'appelable finalizer sera appelé lorsqu'un générateur asynchrone est sur le point d'être détruit.

Lève un évènement d'audit sys.set_asyncgen_hooks_firstiter sans arguments.

Lève un événement d'audit sys.set_asyncgen_hooks_finalizer sans arguments.

Deux événements d'audit sont levés car l'API sous-jacente consiste de deux appels, dont chacun doit lever son propre événement.

Added in version 3.6: Voir la PEP 525 pour plus de détails. Pour un exemple de finalizer, voir l'implémentation de asyncio.Loop.shutdown_asyncgens dans Lib/asyncio/base_events.py

Note

Cette fonction à été ajoutée à titre provisoire (voir la PEP 411 pour plus d'informations.)

sys.set_coroutine_origin_tracking_depth(depth)

Allows enabling or disabling coroutine origin tracking. When enabled, the cr_origin attribute on coroutine objects will contain a tuple of (filename, line number, function name) tuples describing the traceback where the coroutine object was created, with the most recent call first. When disabled, cr_origin will be None.

Pour l'activer, passez une valeur depth supérieure à zéro ; cela définit le nombre de cadres d'exécution dont les informations sont capturées. Pour le désactiver, mettez depth à zéro.

Ce paramètre est spécifique au fil d'exécution courant.

Added in version 3.7.

Note

Cette fonction à été ajoutée à titre provisoire (Voir la PEP 411 pour plus d'informations.) Utilisez la uniquement à des fins de débogage.

sys.activate_stack_trampoline(backend, /)

Activate the stack profiler trampoline backend. The only supported backend is "perf".

Availability: Linux.

Added in version 3.12.

sys.deactivate_stack_trampoline()

Deactivate the current stack profiler trampoline backend.

If no stack profiler is activated, this function has no effect.

Availability: Linux.

Added in version 3.12.

sys.is_stack_trampoline_active()

Return True if a stack profiler trampoline is active.

Availability: Linux.

Added in version 3.12.

sys._enablelegacywindowsfsencoding()

Changes the filesystem encoding and error handler to 'mbcs' and 'replace' respectively, for consistency with versions of Python prior to 3.6.

Équivaut à définir la variable d'environnement PYTHONLEGACYWINDOWSFSENCODING avant de lancer Python.

See also sys.getfilesystemencoding() and sys.getfilesystemencodeerrors().

Disponibilité : Windows.

Added in version 3.6: Voir la PEP 529 pour plus d'informations.

sys.stdin
sys.stdout
sys.stderr

objets fichiers utilisés par l'interpréteur pour l'entrée standard, la sortie standard et la sortie d'erreurs :

  • stdin est utilisé pour toutes les entrées interactives (y compris les appels à input())

  • stdout est utilisé pour la sortie de print(), des expression et pour les invites de input() ;

  • Les invites de l'interpréteur et ses messages d'erreur sont écrits sur stderr.

Ces flux sont de classiques fichiers texte comme ceux renvoyés par la fonction open(). Leurs paramètres sont choisis comme suit :

  • The encoding and error handling are is initialized from PyConfig.stdio_encoding and PyConfig.stdio_errors.

    On Windows, UTF-8 is used for the console device. Non-character devices such as disk files and pipes use the system locale encoding (i.e. the ANSI codepage). Non-console character devices such as NUL (i.e. where isatty() returns True) use the value of the console input and output codepages at startup, respectively for stdin and stdout/stderr. This defaults to the system locale encoding if the process is not initially attached to a console.

    Le comportement spécial de la console peut être redéfini en assignant la variable d'environnement PYTHONLEGACYWINDOWSSTDIO avant de démarrer Python. Dans ce cas, les pages de code de la console sont utilisées comme pour tout autre périphérique de caractères.

    Sous toutes les plateformes, vous pouvez redéfinir le codage de caractères en assignant la variable d'environnement PYTHONIOENCODING avant de démarrer Python ou en utilisant la nouvelle option de ligne de commande -X utf8 et la variable d'environnement PYTHONUTF8. Toutefois, pour la console Windows, cela s'applique uniquement lorsque PYTHONLEGACYWINDOWSSTDIO est également défini.

  • When interactive, the stdout stream is line-buffered. Otherwise, it is block-buffered like regular text files. The stderr stream is line-buffered in both cases. You can make both streams unbuffered by passing the -u command-line option or setting the PYTHONUNBUFFERED environment variable.

Modifié dans la version 3.9: Le stderr non interactif est maintenant mis en mémoire-tampon ligne par ligne plutôt qu'entièrement.

Note

Pour écrire ou lire des données binaires depuis ou vers les flux standards, utilisez l'objet sous-jacent buffer. Par exemple, pour écrire des octets sur stdout, utilisez sys.stdout.buffer.write(b'abc').

However, if you are writing a library (and do not control in which context its code will be executed), be aware that the standard streams may be replaced with file-like objects like io.StringIO which do not support the buffer attribute.

sys.__stdin__
sys.__stdout__
sys.__stderr__

Ces objets contiennent les valeurs d'origine de stdin, stderr et stdout tel que présentes au début du programme. Ils sont utilisés pendant la finalisation, et peuvent être utiles pour écrire dans le vrai flux standard, peu importe si l'objet sys.std* a été redirigé.

Ils peuvent également être utilisés pour restaurer les entrées / sorties d'origine, au cas où ils auraient été écrasés par des objets cassé, cependant la bonne façon de faire serait de sauvegarder explicitement les flux avant de les remplacer et ainsi pouvoir les restaurer.

Note

Dans certaines cas, stdin, stdout et stderr ainsi que les valeurs initiales __stdin__, __stdout__ et __stderr__ peuvent être None. C'est typiquement le cas pour les applications graphiques sur Windows qui ne sont pas connectées à une console, ou les applications Python démarrées avec pythonw.

sys.stdlib_module_names

A frozenset of strings containing the names of standard library modules.

It is the same on all platforms. Modules which are not available on some platforms and modules disabled at Python build are also listed. All module kinds are listed: pure Python, built-in, frozen and extension modules. Test modules are excluded.

For packages, only the main package is listed: sub-packages and sub-modules are not listed. For example, the email package is listed, but the email.mime sub-package and the email.message sub-module are not listed.

See also the sys.builtin_module_names list.

Added in version 3.10.

sys.thread_info

Un named tuple contenant des informations sur l'implémentation des fils d'exécution.

thread_info.name

The name of the thread implementation:

  • "nt": Windows threads

  • "pthread": POSIX threads

  • "pthread-stubs": stub POSIX threads (on WebAssembly platforms without threading support)

  • "solaris": Solaris threads

thread_info.lock

The name of the lock implementation:

  • "semaphore": a lock uses a semaphore

  • "mutex+cond": a lock uses a mutex and a condition variable

  • None si cette information n'est pas connue

thread_info.version

The name and version of the thread library. It is a string, or None if this information is unknown.

Added in version 3.3.

sys.tracebacklimit

Lorsque cette variable contient un nombre entier, elle détermine la profondeur maximum de la pile d'appels affichée lorsqu'une exception non gérée se produit. La valeur par défaut est 1000, lorsque cette valeur est égale ou inférieure à 0, la pile d'appels n'est pas affichée, seul seuls le type et la valeur de l'exception sont le sont.

sys.unraisablehook(unraisable, /)

Gère une exception non levable (unraisable en anglais)

Appelé lorsqu'une exception s'est produite mais qu'il n'y a aucun moyen pour Python de la gérer. Par exemple, lorsqu'un destructeur lève une exception ou durant le passage du ramasse-miettes (gc.collect()).

Les arguments unraisable ont la signification suivante :

  • exc_type: Exception type.

  • exc_value: Exception value, can be None.

  • exc_traceback: Exception traceback, can be None.

  • err_msg: Error message, can be None.

  • object: Object causing the exception, can be None.

The default hook formats err_msg and object as: f'{err_msg}: {object!r}'; use "Exception ignored in" error message if err_msg is None.

sys.unraisablehook() peut être remplacé pour contrôler comment les exceptions non levables (unraisable en anglais) sont gérées.

Voir aussi

excepthook() which handles uncaught exceptions.

Avertissement

Storing exc_value using a custom hook can create a reference cycle. It should be cleared explicitly to break the reference cycle when the exception is no longer needed.

Storing object using a custom hook can resurrect it if it is set to an object which is being finalized. Avoid storing object after the custom hook completes to avoid resurrecting objects.

Raise an auditing event sys.unraisablehook with arguments hook, unraisable when an exception that cannot be handled occurs. The unraisable object is the same as what will be passed to the hook. If no hook has been set, hook may be None.

Added in version 3.8.

sys.version

Une chaîne contenant le numéro de version de l'interpréteur Python, ainsi que d'autres informations comme le numéro de compilation et le compilateur utilisé. Cette chaîne est affichée lorsque l'interpréteur est démarré en mode interactif. N'essayez pas d'en extraire des informations de version, utilisez plutôt version_info et les fonctions fournies par le module platform.

sys.api_version

La version de l'API C pour cet interpréteur. Les développeurs peuvent trouver cette information utile en déboguant des conflits de versions entre Python et des modules d'extension.

sys.version_info

Un quintuplet contenant les composants du numéro de version : major, minor, micro, releaselevel et serial. Toutes les valeurs sauf releaselevel sont des nombres entiers. releaselevel peut valoir 'alpha', 'beta', 'candidate', ou 'final'. La valeur de version_info pour Python 2.0 est (2, 0, 0, 'final', 0). Ces attributs sont aussi accessibles par leur nom, ainsi sys.version_info[0] est équivalent à sys.version_info.major, et ainsi de suite.

Modifié dans la version 3.1: Ajout des attributs nommés.

sys.warnoptions

C'est une spécificité de l'implémentation de la gestion des avertissements. Ne modifiez pas cette valeur. Reportez-vous au module warnings pour plus d'informations sur le gestionnaire d'avertissements.

sys.winver

The version number used to form registry keys on Windows platforms. This is stored as string resource 1000 in the Python DLL. The value is normally the major and minor versions of the running Python interpreter. It is provided in the sys module for informational purposes; modifying this value has no effect on the registry keys used by Python.

Disponibilité : Windows.

sys.monitoring

Namespace containing functions and constants for register callbacks and controlling monitoring events. See sys.monitoring for details.

sys._xoptions

Un dictionnaire des différentes options spécifiques à l'implémentation passés en ligne de commande via l'option -X. Aux noms des options correspondent soit leur valeur, si elle est donnée explicitement, soit à True. Exemple :

$ ./python -Xa=b -Xc
Python 3.2a3+ (py3k, Oct 16 2010, 20:14:50)
[GCC 4.4.3] on linux2
Type "help", "copyright", "credits" or "license" for more information.
>>> import sys
>>> sys._xoptions
{'a': 'b', 'c': True}

Particularité de l'implémentation CPython : C'est un moyen spécifique à CPython pour accéder aux options passées via l'option -X. D'autres implémentations pourraient les exposer par d'autres moyens, ou pas du tout.

Added in version 3.2.

Citations

[C99]

ISO/IEC 9899:1999. "Programming languages -- C." A public draft of this standard is available at https://www.open-std.org/jtc1/sc22/wg14/www/docs/n1256.pdf.