shelve — Objet Python persistant

Code source : Lib/shelve.py


Un shelf est un objet persistant, dictionnaire-compatible. La différence avec les bases de données dbm est que les valeurs (pas les clés !) dans un shelf peuvent être des objets Python arbitraires — n’importe quoi que le module pickle peut gérer. Cela inclut la plupart des instances de classe, des types de données récursives, et les objets contenant beaucoup de sous-objets partagés. Les clés sont des chaînes de caractères ordinaires.

shelve.open(filename, flag='c', protocol=None, writeback=False)

Ouvre un dictionnaire persistant. Le nom de fichier spécifié est le nom de fichier sans (son) extension pour la base de données sous-jacente. Comme effet de bord, une extension peut être ajoutée au nom de fichier et plus d’un fichier peut être créé. Par défaut, le fichier de base de données sous-jacente est ouvert en lecture et en écriture. Le paramètre optionnel flag possède la même interprétation que le paramètre flag de dbm.open().

Par défaut, les pickles de version 3 sont utilisés pour sérialiser des valeurs. La version du protocole de pickle peut être spécifiée avec le paramètre protocol.

À cause de la sémantique Python, un shelf ne peut pas savoir lorsqu’une entrée modifiable de dictionnaire persistant est modifiée. Par défaut les objets modifiés sont écrits seulement lorsqu’ils sont assignés à une shelf (voir Exemple). Si le paramètre optionnel writeback est mis à True, toutes les entrées déjà accédées sont aussi mises en cache en mémoire, et ré-écrites sur sync() et close() ; cela peut faciliter la modification des entrées modifiables dans le dictionnaire persistant, mais, si vous accédez à beaucoup d’entrées, cela peut consommer beaucoup de mémoire cache, et cela peut rendre l’opération de fermeture très lente puisque toutes les entrées déjà accédées sont ré-écrites (il n’y a aucun moyen de savoir quelles entrées déjà accédées sont mutables, ni lesquelles ont été vraiment modifiées).

Note

Ne pas se fier à la fermeture automatique de shelf ; appelez toujours close() explicitement quand vous n’en avez plus besoin, ou utilisez shelve.open() comme un gestionnaire de contexte

with shelve.open('spam') as db:
    db['eggs'] = 'eggs'

Avertissement

Puisque le module shelve utilise en arrière plan pickle, il n’est pas sûr de charger un shelf depuis une source non fiable. Comme avec pickle, charger un shelf peut exécuter du code arbitraire.

Les objets shelf gèrent toutes les méthodes des dictionnaires. Cela facilite la transition depuis les scripts utilisant des dictionnaires à ceux nécessitant un stockage persistant.

Deux méthodes supplémentaires sont supportées :

Shelf.sync()

Réécrit toutes les entrées dans le cache si le shelf a été ouvert avec writeback passé à True. Vide le cache et synchronise le dictionnaire persistant sur le disque, si faisable. Elle est appelée automatiquement quand le shelf est fermé avec close().

Shelf.close()

Synchronise et ferme l’objet dict persistant. Les opérations sur un shelf fermé échouent avec une ValueError.

Voir aussi

Recette pour un dictionnaire persistant avec un large panel de formats de stockage et ayant la vitesse des dictionnaires natifs.

Limites

  • Le choix du paquet de base de données à utiliser (comme dbm.ndbm ou dbm.gnu) dépend de l’interface disponible. Donc c’est risqué d’ouvrir la base de données directement en utilisant dbm. La base de données est également (malheureusement) sujette à des limitations de dbm, si c’est utilisé — cela signifie que (la représentation pickled de) l’objet stocké dans la base de données doit être assez petit et, dans de rare cas des collisions de clés peuvent entraîner le refus de mises à jour de la base de données.
  • Le module shelve ne gère pas l’accès concurrent en lecture/écriture sur les objets stockés (les accès simultanés en lecture sont sûrs). Lorsqu’un programme a un shelf ouvert en écriture, aucun autre programme ne doit l’avoir ouvert en écriture ou lecture. Le verrouillage des fichier Unix peut être utilisé pour résoudre ce problème, mais cela dépend de la version Unix et nécessite des connaissances à propos de l’implémentation de la base de données utilisée.
class shelve.Shelf(dict, protocol=None, writeback=False, keyencoding='utf-8')

Sous-classe de collections.abc.MutableMapping qui stocke les valeurs sérialisées par pickle dans l’objet dict.

Par défaut, les pickles de version 3 sont utilisés pour sérialiser les valeurs. La version du protocole pickle peut être spécifiée avec le paramètre protocol. Voir la documentation de pickle pour plus d’informations sur les protocoles pickle.

Si le paramètre writeback est True, l’objet garde en cache toutes les entrées accédées et les écrit dans le dict aux moments de synchronisation et de fermeture. Cela permet des opérations naturelles sur les entrées modifiables, mais peut consommer beaucoup plus de mémoire et rendre les temps de synchronisation et de fermeture très longs.

Le paramètre keyencoding est l’encodage utilisé pour encoder les clés avant qu’elles soient utilisées avec le dictionnaire sous-jacent.

Un objet Shelf peut également être utilisé comme un gestionnaire de contexte ; il est automatiquement fermé lorsque le bloc with est terminé.

Modifié dans la version 3.2: Ajout du paramètre keyencoding ; précédemment, les clés étaient toujours encodées en UTF-8.

Modifié dans la version 3.4: Ajout de la gestion des gestionnaires de contexte.

class shelve.BsdDbShelf(dict, protocol=None, writeback=False, keyencoding='utf-8')

Sous-classe de Shelf qui propose first(), next(), previous(), last() et set_location() qui sont disponibles dans le module tiers bsddb de pybsddb mais non dans les autres modules de base de données. L’objet dict passé au constructeur doit savoir gérer ces méthodes. Cela est généralement fait en appelant une des fonctions suivantes : bsddb.hashopen(), bsddb.btopen() ou bsddb.rnopen(). Les paramètres optionnels protocol, writeback, et keyencoding ont la même signification que pour la classe Shelf.

class shelve.DbfilenameShelf(filename, flag='c', protocol=None, writeback=False)

Sous-classe de Shelf qui accepte un filename au lieu d’un objet dictionnaire-compatible. Le fichier sous-jacent est ouvert avec dbm.open(). Par défaut le fichier est créé en lecture et en écriture. Le paramètre optionnel flag peut être interprété de la même manière que pour la fonction open(). Les paramètres optionnels protocol et writeback s’interprètent de la même manière que pour la classe Shelf.

Exemple

Pour résumer l’interface (key est une chaîne de caractère, data est un objet arbitraire)

import shelve

d = shelve.open(filename)  # open -- file may get suffix added by low-level
                           # library

d[key] = data              # store data at key (overwrites old data if
                           # using an existing key)
data = d[key]              # retrieve a COPY of data at key (raise KeyError
                           # if no such key)
del d[key]                 # delete data stored at key (raises KeyError
                           # if no such key)

flag = key in d            # true if the key exists
klist = list(d.keys())     # a list of all existing keys (slow!)

# as d was opened WITHOUT writeback=True, beware:
d['xx'] = [0, 1, 2]        # this works as expected, but...
d['xx'].append(3)          # *this doesn't!* -- d['xx'] is STILL [0, 1, 2]!

# having opened d without writeback=True, you need to code carefully:
temp = d['xx']             # extracts the copy
temp.append(5)             # mutates the copy
d['xx'] = temp             # stores the copy right back, to persist it

# or, d=shelve.open(filename,writeback=True) would let you just code
# d['xx'].append(5) and have it work as expected, BUT it would also
# consume more memory and make the d.close() operation slower.

d.close()                  # close it

Voir aussi

Module dbm
Interface générique de base de données style dbm.
Module pickle
Sérialisation d’objet utilisé par shelve.