1. Mise en bouche

Lorsqu’on travaille beaucoup sur ordinateur, on finit souvent par vouloir automatiser certaines tâches : par exemple, effectuer une recherche et un remplacement sur un grand nombre de fichiers de texte ; ou renommer et réorganiser des photos d’une manière un peu compliquée. Pour vous, ce peut être créer une petite base de données, une application graphique ou un simple jeu.

Quand on est un développeur professionnel, le besoin peut se faire sentir de travailler avec des bibliothèques C/C++/Java, mais on trouve que le cycle habituel écriture/compilation/test/recompilation est trop lourd. Vous écrivez peut-être une suite de tests pour une telle bibliothèque et vous trouvez que l’écriture du code de test est pénible. Ou bien vous avez écrit un logiciel qui a besoin d’être extensible grâce à un langage de script, mais vous ne voulez pas concevoir ni implémenter un nouveau langage pour votre application.

Python est le langage parfait pour vous.

Vous pouvez écrire un script shell Unix ou des fichiers batch Windows pour certaines de ces tâches. Les scripts shell sont appropriés pour déplacer des fichiers et modifier des données textuelles, mais pas pour une application ayant une interface graphique ni pour des jeux. Vous pouvez écrire un programme en C/C++/Java, mais cela peut prendre beaucoup de temps, ne serait-ce que pour avoir une première maquette. Python est plus facile à utiliser et il vous aidera à terminer plus rapidement votre travail, que ce soit sous Windows, Mac OS X ou Unix.

Python reste facile à utiliser, mais c’est un vrai langage de programmation : il offre une bien meilleure structure et prise en charge des grands programmes que les scripts shell ou les fichiers batch. Par ailleurs, Python permet de beaucoup mieux vérifier les erreurs que le langage C et, en tant que langage de très haut niveau, il possède nativement des types de données très évolués tels que les tableaux de taille variable ou les dictionnaires. Grâce à ses types de données plus universels, Python est utilisable pour des domaines beaucoup plus variés que ne peuvent l’être Awk ou même Perl. Pourtant, vous pouvez faire de nombreuses choses au moins aussi facilement en Python que dans ces langages.

Python vous permet de découper votre programme en modules qui peuvent être réutilisés dans d’autres programmes Python. Il est fourni avec une grande variété de modules standards que vous pouvez utiliser comme base de vos programmes, ou comme exemples pour apprendre à programmer. Certains de ces modules donnent accès aux entrées/sorties, aux appels système, aux sockets réseaux et même aux outils comme Tk pour créer des interfaces graphiques.

Python est un langage interprété, ce qui peut vous faire gagner un temps considérable pendant le développement de vos programmes car aucune compilation ni édition de liens n’est nécessaire. L’interpréteur peut être utilisé de manière interactive, pour vous permettre d’expérimenter les fonctionnalités du langage, d’écrire des programmes jetables ou de tester des fonctions lors d’un développement incrémental. C’est aussi une calculatrice de bureau bien pratique.

Python permet d’écrire des programmes compacts et lisibles. Les programmes écrits en Python sont généralement beaucoup plus courts que leurs équivalents en C, C++ ou Java. Et ceci pour plusieurs raisons :

  • les types de données de haut niveau vous permettent d’exprimer des opérations complexes en une seule instruction ;
  • les instructions sont regroupées entre elles grâce à l’indentation, plutôt que par l’utilisation d’accolades ;
  • aucune déclaration de variable ou d’argument n’est nécessaire.

Python est extensible : si vous savez écrire un programme en C, une nouvelle fonction ou module peut être facilement ajouté à l’interpréteur afin de l’étendre, que ce soit pour effectuer des opérations critiques à vitesse maximale ou pour lier des programmes en Python à des bibliothèques disponibles uniquement sous forme binaire (par exemple des bibliothèques graphiques dédiées à un matériel). Une fois que vous êtes à l’aise avec ces principes, vous pouvez relier l’interpréteur Python à une application écrite en C et l’utiliser comme un langage d’extensions ou de commandes pour cette application.

Au fait, le nom du langage provient de l’émission de la BBC « Monty Python’s Flying Circus » et n’a rien à voir avec les reptiles. Faire référence aux sketchs des Monty Python dans la documentation n’est pas seulement permis, c’est encouragé !

Maintenant que vos papilles ont été chatouillées, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet Python. Et comme la meilleure façon d’apprendre un langage est de l’utiliser, ce tutoriel vous invite à jouer avec l’interpréteur au fur et à mesure de votre lecture.

Dans le prochain chapitre, nous expliquons l’utilisation de l’interpréteur. Ce n’est pas la section la plus passionnante, mais c’est un passage obligé pour que vous puissiez mettre en pratique les exemples donnés plus loin.

Le reste du tutoriel présente diverses fonctionnalités du langage et du système Python au travers d’exemples, en commençant par les expressions simples, les instructions et les types de données, jusqu’à aborder des concepts avancés comme les exceptions et les classes, en passant par les fonctions et modules.