zlib — Compression compatible avec gzip


Pour des applications nécessitant de compresser des données, les fonctions de ce module permettent la compression et la décompression via la bibliothèque zlib. La bibliothèque zlib a sa propre page web sur http://www.zlib.net. Il existe des incompatibilités connues entre le module Python et les versions de la bibliothèque zlib plus anciennes que la 1.1.3 ; 1.1.3 contient des failles de sécurité et nous recommandons d’utiliser plutôt la version 1.14 ou plus récente.

les fonctions zlib recèlent de nombreuses options et il est nécessaire de suivre un ordre précis. Cette documentation n’a pas pour but de couvrir la globalité des possibilités. Aussi, veuillez consulter le manuel zlib en ligne sur http://www.zlib.net/manual.html pour compléter davantage son utilisation.

Pour lire ou écrire des fichiers .gz veuillez consulter le module gzip.

Les exceptions et fonctions disponibles dans ce module sont :

exception zlib.error

Exception levée lors d’erreurs de compression et de décompression.

zlib.adler32(data[, value])

Calcule une somme de contrôle Adler-32 de data (une somme de contrôle Adler-32 est aussi fiable qu’un CRC32 mais peut être calculée bien plus rapidement). Le résultat produit est un entier non signé de 32-bit. Si value est défini, il devient la valeur initiale de la somme de contrôle ; sinon une valeur par défaut de 1 est utilisée. Définir value permet de calculer une somme de contrôle continue pendant la concaténation de plusieurs entrées. Cet algorithme n’a aucune garantie cryptographique puissante, et ne doit pas être utilisé ni pour l’authentification, ni pour des signatures numériques. Conçu comme un algorithme de somme de contrôle, il n’est pas adapté pour une utilisation sous forme de clé de hachage générique.

Modifié dans la version 3.0: Renvoie une valeur non-signée. Pour produire la même valeur avec toutes les versions de Python sur différentes plateformes, utilisez adler32(data) & 0xffffffff.

zlib.compress(data, level=-1)

Compresse les octets contenus dans data, renvoie un objet bytes contenant les données compressées. level permet d’ajuster le niveau de compression, ce doit être un nombre entier compris entre 0 et 9 ou -1 ; 1 étant plus rapide et procède à une compression légère, 9 est plus lent mais compresse plus fortement. 0 n’effectue aucune compression. La valeur par défaut est -1 (Z_DEFAULT_COMPRESSION). Z_DEFAULT_COMPRESSION donne une valeur par défaut proposant un équilibre entre vitesse et taux de compression (actuellement équivalente à 6). Si une erreur surgit, l’exception error est levée.

Modifié dans la version 3.6: level peut maintenant être passé par son nom.

zlib.compressobj(level=-1, method=DEFLATED, wbits=MAX_WBITS, memLevel=DEF_MEM_LEVEL, strategy=Z_DEFAULT_STRATEGY[, zdict])

Renvoie un objet « compresseur », à utiliser pour compresser des flux de données qui ne peuvent pas être stockés entièrement en mémoire.

level est le taux de compression – un entier compris entre 0 et 9 ou -1. La valeur 1 est la plus rapide avec taux de compression minimal, tandis que la valeur 9 est la plus lente mais produit une compression maximale. 0 ne produit aucune compression. La valeur par défaut est -1 (Z_DEFAULT_COMPRESSION). La constante Z_DEFAULT_COMPRESSION équivaut à un bon compromis par défaut entre rapidité et bonne compression (valeur équivalente au niveau 6).

method définit l’algorithme de compression. Pour le moment, la seule valeur acceptée est DEFLATED.

L’argument wbits contrôle la taille du tampon d’historique (« window size ») utilisé lors de la compression, et si un en-tête et un bloc final seront inclus. Il accepte plusieurs intervalles de valeurs, et vaut 15 (MAX_WBITS) par défaut :

  • De +9 à +15 : le logarithme binaire de la taille du tampon, par conséquent compris entre 512 et 32768. Des valeurs plus grandes produisent de meilleures compressions au dépens d’une utilisation mémoire plus grande. Le résultat final inclus des en-tête et des blocs spécifiques à zlib.
  • De -9 à -15 : utilise la valeur absolue de wbits comme logarithme binaire de la taille du tampon, et ne produit pas d’entêtes ni de bloc final.
  • De +25 à +31 = 16 + (9 à 15) : utilise les 4 bits de poids faible comme logarithme binaire de la taille du tampon, tout en incluant une entête gzip et une somme de contrôle finale.

L’argument memLevel permet d’ajuster la quantité de mémoire utilisée pour stocker l’état interne de la compression. Les valeurs valides sont comprises entre 1 et 9. Des valeurs plus élevées occupent davantage de mémoire, mais sont plus rapides et produisent des sorties plus compressées.

strategy permet d’ajuster l’algorithme de compression. Les valeurs possibles sont Z_DEFAULT_STRATEGY, Z_FILTERED, et Z_HUFFMAN_ONLY, Z_RLE (zlib 1.2.0.1) et Z_FIXED (zlib 1.2.2.2).

zdict est un dictionnaire de compression prédéfini. C’est une séquence d’octets (tel qu’un objet bytes) contenant des sous-séquences attendues régulièrement dans les données à compresser. Les sous-séquences les plus fréquentes sont à placer à la fin du dictionnaire.

Modifié dans la version 3.3: Ajout du paramètre zdict.

zlib.crc32(data[, value])

Calcule la somme de contrôle CRC (Cyclic Redundancy Check en anglais) de l’argument data. Il renvoie un entier non signé de 32 bits. Si l’argument value est présent, il permet de définir la valeur de départ de la somme de contrôle. Sinon, la valeur par défaut est 0. L’argument value permet de calculer la somme de contrôle glissante d’une concaténation de données. L’algorithme n’est pas fort d’un point de vue cryptographique, et ne doit pas être utilisé pour l’authentification ou des signatures numériques. Cet algorithme a été conçu pour être exploité comme un algorithme de somme de contrôle, ce n’est pas un algorithme de hachage générique.

Modifié dans la version 3.0: Renvoie une valeur non-signée. Pour obtenir la même valeur sur n’importe quelle version de Python et n’importe quelle plateforme, utilisez crc32(data) & 0xffffffff.

zlib.decompress(data, wbits=MAX_WBITS, bufsize=DEF_BUF_SIZE)

Décompresse les octets de data, renvoyant un objet bytes contenant les données décompressées. Le paramètre wbits dépend du format des données compressées, et est abordé plus loin. Si l’argument bufsize est défini, il est utilisé comme taille initiale du tampon de sortie. En cas d’erreur, l’exception error est levée.

L’argument wbits contrôle la taille du tampon d’historique (« window size ») utilisé lors de la compression, et si un en-tête et un bloc final sont attendus. Similaire au paramètre de compressobj(), mais accepte une gamme plus large de valeurs :

  • De +8 à +15 : logarithme binaire pour la taille du tampon. L’entrée doit contenir un en-tête et un bloc zlib.
  • 0 : détermine automatiquement la taille du tampon à partir de l’en-tête zlib. Géré uniquement depuis zlib 1.2.3.5.
  • De -8 à -15 : utilise la valeur absolue de wbits comme logarithme binaire pour la taille du tampon. L’entrée doit être un flux brut, sans en-tête ni bloc final.
  • De +24 à +31 = 16 + (8 à 15) : utilise les 4 de poids faible comme logarithme binaire pour la taille du tampon. L’entrée doit contenir un en-tête gzip et son bloc final.
  • De +40 à +47 = 32 + (8 à 15) : utilise les 4 bits de poids faible comme logarithme binaire pour la taille du tampon, et accepte automatiquement les formats zlib ou gzip.

Lors de la décompression d’un flux, la taille du tampon ne doit pas être inférieure à la taille initialement utilisée pour compresser le flux. L’utilisation d’une valeur trop petite peut déclencher une exception error. La valeur par défaut wbits correspond à une taille élevée du tampon et nécessite d’y adjoindre un en-tête zlib et son bloc final.

L’argument bufsize correspond à la taille initiale du tampon utilisé pour contenir les données décompressées. Si plus d’espace est nécessaire, la taille du tampon sera augmentée au besoin, donc vous n’avez pas besoin de deviner la valeur exacte. Un réglage précis n’économisera que quelques appels à malloc().

Modifié dans la version 3.6: wbits et bufsize peuvent être utilisés comme arguments nommés.

zlib.decompressobj(wbits=MAX_WBITS[, zdict])

Renvoie un objet « décompresseur », à utiliser pour décompresser des flux de données qui ne rentrent pas entièrement en mémoire.

Le paramètre wbits contrôle la taille du tampon, et détermine quel format d’en-tête et de bloc sont prévus. Il a la même signification que décrit pour decompress().

Le paramètre zdict définit un dictionnaire de compression prédéfini. S’il est fourni, il doit être identique au dictionnaire utilisé par le compresseur, à l’origine des données à décompresser.

Note

Si zdict est un objet modifiable (tel qu’un bytearray, par exemple), vous ne devez pas modifier son contenu entre l’appel à la fonction decompressobj() et le premier appel à la méthode decompress() du décompresseur.

Modifié dans la version 3.3: Ajout du paramètre zdict.

Les objets de compression gèrent les méthodes suivantes :

Compress.compress(data)

Compresse data et renvoie au moins une partie des données compressées sous forme d’objet bytes. Ces données doivent être concaténées à la suite des appels précédant à compress(). Certaines entrées peuvent être conservées dans des tampons internes pour un traitement ultérieur.

Compress.flush([mode])

Toutes les entrées mises en attente sont traitées et un objet bytes contenant la sortie des données compressées restantes est renvoyé. L’argument mode accepte l’une des constantes suivantes : Z_NO_FLUSH, Z_PARTIAL_FLUSH, Z_SYNC_FLUSH, Z_FULL_FLUSH, Z_BLOCK (zlib 1.2.3.4), et Z_FINISH, par défaut Z_FINISH. Sauf Z_FINISH, toutes les constantes permettent de compresser d’autres chaînes d’octets, tandis que Z_FINISH finalise le flux compressé et bloque toute autre tentative de compression. Suite à l’appel de la méthode flush() avec l’argument mode défini à Z_FINISH, la méthode compress() ne peut plus être rappelée. Il ne reste plus qu’à supprimer l’objet.

Compress.copy()

Renvoie une copie de l’objet « compresseur ». Utile pour compresser efficacement un ensemble de données qui partagent un préfixe initial commun.

Les objets décompresseurs prennent en charge les méthodes et attributs suivants :

Decompress.unused_data

Un objet bytes contenant tous les octets restants après les données compressées. Il vaut donc b"" tant que des données compressées sont disponibles. Si toute la chaîne d’octets ne contient que des données compressées, il vaut toujours b"", un objet bytes vide.

Decompress.unconsumed_tail

Un objet bytes contenant toutes les données non-traitées par le dernier appel à la méthode decompress(), à cause d’un dépassement de la limite du tampon de données décompressées. Ces données n’ont pas encore été traitées par la bibliothèque zlib, vous devez donc les envoyer (potentiellement en y concaténant encore des données) par un appel à la méthode decompress() pour obtenir une sortie correcte.

Decompress.eof

Booléen qui signale si la fin du flux compressé est atteint.

Ceci rend possible la distinction entre un flux correctement compressé et un flux incomplet.

Nouveau dans la version 3.3.

Decompress.decompress(data, max_length=0)

Décompresse data, renvoie un objet bytes, contenant au moins une partie des données décompressées. Ce résultat doit être concaténé aux résultats des appels précédents à decompress(). Des données d’entrée peuvent être conservées dans les tampons internes pour un traitement ultérieur.

Si le paramètre optionnel max_length est différent de zéro alors la valeur renvoyée n’est pas plus grande que max_length. Cela peut amener à une décompression partielle. Les données non-encore décompressées sont stockées dans l’attribut unconsumed_tail. Cette chaîne d’octets doit être transmise à un appel ultérieur à decompress(). Si max_length vaut zéro, la totalité de l’entrée est décompressée, et l’attribut unconsumed_tail reste vide.

Modifié dans la version 3.6: max_length peut être utilisé comme un argument nommé.

Decompress.flush([length])

Toutes les entrées en attente sont traitées, et un objet bytes est renvoyé, contenant le reste des données à décompresser. Après l’appel à flush(), la méthode decompress() ne peut pas être rappelée. Il ne reste qu’a détruire l’objet.

Le paramètre optionnel length définit la taille initiale du tampon de sortie.

Decompress.copy()

Renvoie une copie du décompresseur. Vous pouvez l’utiliser pour sauvegarder l’état de la décompression en cours, afin de pouvoir revenir rapidement à cet endroit plus tard.

Des informations relatives à la version de la bibliothèque zlib utilisée sont disponibles via les constantes suivantes :

zlib.ZLIB_VERSION

Version de la bibliothèque zlib utilisée lors de la compilation du module. Elle peut être différente de la bibliothèque zlib actuellement utilisée par le système, qui est consultable par ZLIB_RUNTIME_VERSION.

zlib.ZLIB_RUNTIME_VERSION

Chaîne contenant la version de la bibliothèque zlib actuellement utilisée par l’interpréteur.

Nouveau dans la version 3.3.

Voir aussi

Module gzip
Lire et écrire des fichiers au format gzip.
http://www.zlib.net
Page officielle de la bibliothèque zlib.
http://www.zlib.net/manual.html
La documentation de zlib explique le sens et l’utilisation des nombreuses fonctions fournies par la bibliothèque.