platform — Accès aux données sous-jacentes de la plateforme

Code source : Lib/platform.py


Note

Les spécificités des plateformes sont regroupées dans des sections triées par ordre alphabétique. Linux est inclus dans la section Unix.

Multi-plateforme

platform.architecture(executable=sys.executable, bits='', linkage='')

Interroge l'exécutable fourni (par défaut l'interpréteur Python) sur les informations de l'architecture.

Renvoie un n-uplet de (bits, linkage) qui contient de l'information sur l'architecture binaire et le format de lien. Les deux valeurs sont des chaînes de caractères.

Lorsqu'une valeur ne peut être déterminée, la valeur passée en paramètre est utilisée. Si la valeur passée à bits est '', la valeur de sizeof(pointer) (ou sizeof(long) sur les versions Python antérieures à 1.5.2) est utilisée comme indicateur de la taille de pointeur prise en charge.

La fonction dépend de la commande file du système pour accomplir la tâche. file est disponible sur quasiment toutes les plateformes Unix ainsi que sur certaines plateformes hors de la famille Unix et l'exécutable doit pointer vers l'interpréteur Python. Des valeurs par défaut raisonnables sont utilisées lorsque les conditions précédentes ne sont pas atteintes.

Note

On macOS (and perhaps other platforms), executable files may be universal files containing multiple architectures.

Afin de déterminer si l'interpréteur courant est 64-bit, une méthode plus fiable est d'interroger l'attribut sys.maxsize :

is_64bits = sys.maxsize > 2**32
platform.machine()

Renvoie le type de machine. Par exemple, 'i386'. Une chaîne de caractères vide est renvoyée si la valeur ne peut être déterminée.

platform.node()

Renvoie le nom de l'ordinateur sur le réseau (pas forcément pleinement qualifié). Une chaîne de caractères vide est renvoyée s'il ne peut pas être déterminé.

platform.platform(aliased=0, terse=0)

Renvoie une chaîne de caractère identifiant la plateforme avec le plus d'informations possible.

La valeur renvoyée est destinée à la lecture humaine plutôt que l'interprétation machine. Il est possible qu'elle soit différente selon la plateforme et c'est voulu.

Si aliased est vrai, la fonction utilisera des alias pour certaines plateformes qui utilisent des noms de système qui diffèrent de leurs noms communs. Par exemple, SunOS sera reconnu comme Solaris. La fonction system_alias() est utilisée pour l'implémentation.

Si terse est vrai, la fonction ne renverra que l'information nécessaire à l'identification de la plateforme.

Modifié dans la version 3.8: Sur MacOS, la fonction essaie maintenant d'utiliser la fonction mac_ver() pour obtenir la version de MacOS plutôt que la version de Darwin : le résultat de mac_ver est utilisé si ce n'est pas une chaîne vide.

platform.processor()

Renvoie le (vrai) nom du processeur. Par exemple : 'amdk6'.

Une chaîne de caractères vide est renvoyée si la valeur ne peut être déterminée. Prenez note que plusieurs plateformes ne fournissent pas cette information ou renvoient la même valeur que la fonction machine(). NetBSD agit ainsi.

platform.python_build()

Renvoie une paire (buildno, builddate) de chaîne de caractères identifiant la version et la date de compilation de Python.

platform.python_compiler()

Renvoie une chaîne de caractères identifiant le compilateur utilisé pour compiler Python.

platform.python_branch()

Renvoie la chaîne de caractères identifiant la branche du gestionnaire de versions de l'implémentation Python.

platform.python_implementation()

Renvoie une chaîne de caractères identifiant l'implémentation de Python. Des valeurs possibles sont : CPython, IronPython, Jython, Pypy.

platform.python_revision()

Renvoie la chaîne de caractères identifiant la révision du gestionnaire de versions de l'implémentation Python.

platform.python_version()

Renvoie la version de Python comme une chaîne de caractères 'major.minor.patchlevel'.

Prenez note que la valeur renvoyée inclut toujours le patchlevel (valeur par défaut de 0) à la différence de sys.version.

platform.python_version_tuple()

Renvoie la version de Python comme un triplet de chaînes de caractères (major, minor, patchlevel).

Prenez note que la valeur renvoyée inclut toujours le patchlevel (valeur par défaut de '0') à la différence de sys.version.

platform.release()

Renvoie la version de déploiement du système, par exemple, '2.2.0' ou 'NT'. Une chaîne de caractères vide signifie qu'aucune valeur ne peut être déterminée.

platform.system()

Renvoie le nom du système d'exploitation, tel que 'Linux', 'Darwin', 'Java', 'Windows'. Une chaîne de caractères vide est renvoyée si le nom ne peut être déterminé.

platform.system_alias(system, release, version)

Renvoie (system, release, version) avec des alias pour les noms communs de certains systèmes. Modifie aussi l'ordre de l'information pour éviter la confusion.

platform.version()

Renvoie la version de déploiement du système. Par exemple, '#3 on degas'. Une chaîne de caractères vide est renvoyée si aucune valeur ne peut être déterminée.

platform.uname()

Interface de uname relativement portable. Renvoie un namedtuple() contenant six attributs : system, node, release, version, machine et processor.

Prenez note qu'il y a un attribut supplémentaire (processor) par rapport à la valeur de retour de os.uname(). De plus, les deux premiers attributs changent de nom ; ils s'appellent sysname et nodename pour la fonction os.uname().

Les entrées qui ne peuvent pas être identifiées ont la valeur ''.

Modifié dans la version 3.3: Le type renvoyé passe d'un sextuplet à un namedtuple.

Plateforme Java

platform.java_ver(release='', vendor='', vminfo=('', '', ''), osinfo=('', '', ''))

Version de l'interface pour Jython.

Renvoie un n-uplet (release, vendor, vminfo, osinfo). vminfo est un triplet de valeur (vm_name, vm_release, vm_vendor) et osinfo est un triplet de valeur (os_name, os_version, os_arch). Les valeurs indéterminables ont la valeur des paramètres par défaut (valeur de '' par défaut).

Plateforme Windows

platform.win32_ver(release='', version='', csd='', ptype='')

Interroge le registre Windows pour de l'information supplémentaire et renvoie un triplet de (release, version, csd, ptype) faisant référence au numéro de version du SE, le numéro de version, le niveau de CSD (Service Pack) et le type de SE (monoprocesseur ou multiprocesseur).

Astuce : ptype est 'Uniprocessor Free' sur des machines NT ayant qu'un seul processeur et 'Multiprocessor Free' sur des machines ayant plusieurs processeurs. La composante 'Free' fait référence à l'absence de code de débogage dans le SE. Au contraire, 'Checked' indique que le SE utilise du code de débogage pour valider les paramètres, etc.

platform.win32_edition()

Renvoie une chaîne de caractères représentant l'édition courante de Windows. Des exemples de valeurs possibles sont : 'Enterprise', 'IoTUAP', 'ServerStandard' et 'nanoserver'.

Nouveau dans la version 3.8.

platform.win32_is_iot()

Renvoie True si l'édition de Windows renvoyée par la fonction win32_edition() est reconnue comme une édition IoT.

Nouveau dans la version 3.8.

macOS Platform

platform.mac_ver(release='', versioninfo=('', '', ''), machine='')

Get macOS version information and return it as tuple (release, versioninfo, machine) with versioninfo being a tuple (version, dev_stage, non_release_version).

Les entrées qui ne peuvent pas être identifiées auront la valeur ''. Les membres du n-uplet sont tous des chaînes de caractères.

Plateformes Unix

platform.libc_ver(executable=sys.executable, lib='', version='', chunksize=16384)

Tente d'identifier la version de la bibliothèque standard C à laquelle le fichier exécutable (par défaut l'interpréteur Python) est lié. Renvoie une paire de chaînes de caractères (lib, version). Les valeurs passées en paramètre seront retournées si la recherche échoue.

Prenez note que cette fonction a une connaissance profonde des méthodes utilisées par les versions de la bibliothèque standard C pour ajouter des symboles au fichier exécutable. Elle n'est probablement utilisable qu'avec des exécutables compilés avec gcc.

Le fichier est lu en blocs de chunksize octets.