glob — Recherche de chemins de style Unix selon certains motifs

Code source : Lib/glob.py


Le module glob recherche tous les chemins correspondant à un motif particulier selon les règles utilisées par le shell Unix, les résultats sont renvoyés dans un ordre arbitraire. Aucun remplacement du tilde n’est réalisé, mais les caractères *, ?, et les caractères [] exprimant un intervalle sont correctement renvoyés. Cette opération est réalisée en utilisant les fonctions os.scandir() et fnmatch.fnmatch() de concert, et sans invoquer une sous-commande. Notons qu’à la différence de fnmatch.fnmatch(), glob traite les noms de fichiers commençant par un point (.) comme des cas spéciaux. (Pour remplacer le tilde et les variables shell, nous vous conseillons d’utiliser les fonctions os.path.expanduser() et os.path.expandvars().)

Pour une correspondance littérale, il faut entourer le métacaractère par des crochets. Par exemple, '[?]' reconnaît le caractère '?'.

Voir aussi

Le module pathlib offre une représentation objet de haut niveau des chemins.

glob.glob(pathname, *, recursive=False)

Renvoie une liste, potentiellement vide, de chemins correspondant au motif pathname, qui doit être une chaîne de caractères contenant la spécification du chemin. pathname peut être soit absolu (comme /usr/src/Python-1.5/Makefile) soit relatif (comme ../../Tools/*/*.gif), et contenir un caractère de remplacement de style shell. Les liens symboliques cassés sont aussi inclus dans les résultats (comme pour le shell).

Si recursive est vrai, le motif « ** » reconnaît tous les fichiers et, zéro ou plus répertoires et sous-répertoires. Si le motif est suivi par un caractère de séparation os.sep, seuls les répertoires et sous-répertoires sont reconnus.

Note

Utiliser le motif « ** » dans de grandes arborescences de dossier peut consommer une quantité de temps démesurée.

Modifié dans la version 3.5: Gestion des chemins récursifs utilisant le motif « ** ».

glob.iglob(pathname, *, recursive=False)

Renvoie un iterator qui produit les mêmes valeurs que glob(), sans toutes les charger en mémoire simultanément.

glob.escape(pathname)

Échappe tous les caractères spéciaux ('?', '*' et '['). Cela est utile pour reconnaître une chaîne de caractère littérale arbitraire qui contiendrait ce type de caractères. Les caractères spéciaux dans les disques et répertoires partagés (chemins UNC) ne sont pas échappés, e.g. sous Windows escape('//?/c:/Quo vadis?.txt') renvoie '//?/c:/Quo vadis[?].txt'.

Nouveau dans la version 3.4.

Par exemple, considérons un répertoire contenant les fichiers suivants : 1.gif, 2.txt, card.gif et un sous-répertoire sub contenant seulement le fichier 3.txt. glob() produit les résultats suivants. Notons que les composantes principales des chemins sont préservées.

>>> import glob
>>> glob.glob('./[0-9].*')
['./1.gif', './2.txt']
>>> glob.glob('*.gif')
['1.gif', 'card.gif']
>>> glob.glob('?.gif')
['1.gif']
>>> glob.glob('**/*.txt', recursive=True)
['2.txt', 'sub/3.txt']
>>> glob.glob('./**/', recursive=True)
['./', './sub/']

Si le répertoire contient des fichiers commençant par ., ils ne sont pas reconnus par défaut. Par exemple, considérons un répertoire contenant card.gif et .card.gif :

>>> import glob
>>> glob.glob('*.gif')
['card.gif']
>>> glob.glob('.c*')
['.card.gif']

Voir aussi

Module fnmatch
Recherche de noms de fichiers de style shell (ne concerne pas les chemins)