base64 — Encodages base16, base32, base64 et base85

Code source : Lib/base64.py


This module provides functions for encoding binary data to printable ASCII characters and decoding such encodings back to binary data. It provides encoding and decoding functions for the encodings specified in RFC 4648, which defines the Base16, Base32, and Base64 algorithms, and for the de-facto standard Ascii85 and Base85 encodings.

The RFC 4648 encodings are suitable for encoding binary data so that it can be safely sent by email, used as parts of URLs, or included as part of an HTTP POST request. The encoding algorithm is not the same as the uuencode program.

There are two interfaces provided by this module. The modern interface supports encoding bytes-like objects to ASCII bytes, and decoding bytes-like objects or strings containing ASCII to bytes. Both base-64 alphabets defined in RFC 4648 (normal, and URL- and filesystem-safe) are supported.

L'interface historique ne permet pas le décodage des chaînes de caractères mais fournit des fonctions permettant d'encoder et décoder depuis et vers des objets fichiers. Elle ne gère que l'alphabet base64 standard et ajoute une nouvelle ligne tous les 76 caractères, comme spécifié par la RFC 2045. Notez que le paquet email est probablement ce que vous cherchez si vous souhaitez une implémentation de la RFC 2045.

Modifié dans la version 3.3: Les chaînes de caractères Unicode contenant uniquement des caractères ASCII sont désormais acceptées par les fonctions de décodage de l'interface moderne.

Modifié dans la version 3.4: Tous les objets octet-compatibles sont désormais acceptés par l'ensemble des fonctions d'encodage et de décodage de ce module. La gestion de Ascii85/base85 a été ajoutée.

L'interface moderne propose :

base64.b64encode(s, altchars=None)

Encode un objet octet-compatible s en utilisant l'algorithme base64 et renvoie les bytes encodés.

L'option altchars doit être un bytes-like object de longueur au moins 2 (les caractères additionnels sont ignorés) qui spécifie un alphabet alternatif pour les délimiteurs + et /. Cela permet de générer des chaînes de caractères base64 pouvant être utilisées pour une URL ou dans un système de fichiers. La valeur par défaut est None, auquel cas l'alphabet standard base64 est utilisé.

base64.b64decode(s, altchars=None, validate=False)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s encodée en base64 et renvoie les bytes décodés.

L'option altchars doit être un bytes-like object de longueur au moins égale à 2 (les caractères additionnels sont ignorés) qui spécifie un alphabet alternatif pour les délimiteurs + et /.

Une exception binascii.Error est levée si s n'est pas remplie à une longueur attendue.

Si validate est False (par défaut), les caractères qui ne sont ni dans l'alphabet base64 normal, ni dans l'alphabet alternatif, sont ignorés avant la vérification de la longueur du remplissage. Si validate est True, les caractères hors de l'alphabet de l'entrée produisent une binascii.Error.

base64.standard_b64encode(s)

Encode un objet octet-compatible s en utilisant l'alphabet standard base64 et renvoie les bytes encodés.

base64.standard_b64decode(s)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s utilisant l'alphabet base64 standard et renvoie les bytes décodés.

base64.urlsafe_b64encode(s)

Encode un objet byte-compatible s en utilisant un alphabet sûr pour les URL et systèmes de fichiers qui substitue - et _ à + et / dans l'alphabet standard base64 et renvoie les bytes encodés.

base64.urlsafe_b64decode(s)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s utilisant un alphabet sûr pour les URL et systèmes de fichiers qui substitue - et _ à + et / dans l'alphabet standard base64 et renvoie les bytes décodés.

base64.b32encode(s)

Encode un objet byte-compatible s en utilisant l'algorithme base32 et renvoie les bytes encodés.

base64.b32decode(s, casefold=False, map01=None)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s encodé en base32 et renvoie les bytes décodés.

L'option casefold est un drapeau spécifiant si l'utilisation d'un alphabet en minuscules est acceptable comme entrée. Pour des raisons de sécurité, cette option est à False par défaut.

RFC 4648 allows for optional mapping of the digit 0 (zero) to the letter O (oh), and for optional mapping of the digit 1 (one) to either the letter I (eye) or letter L (el). The optional argument map01 when not None, specifies which letter the digit 1 should be mapped to (when map01 is not None, the digit 0 is always mapped to the letter O). For security purposes the default is None, so that 0 and 1 are not allowed in the input.

Une exception binascii.Error est levée si s n'est pas remplie à une longueur attendue ou si elle contient des caractères hors de l'alphabet.

base64.b32hexencode(s)

Similar to b32encode() but uses the Extended Hex Alphabet, as defined in RFC 4648.

Nouveau dans la version 3.10.

base64.b32hexdecode(s, casefold=False)

Similar to b32decode() but uses the Extended Hex Alphabet, as defined in RFC 4648.

This version does not allow the digit 0 (zero) to the letter O (oh) and digit 1 (one) to either the letter I (eye) or letter L (el) mappings, all these characters are included in the Extended Hex Alphabet and are not interchangeable.

Nouveau dans la version 3.10.

base64.b16encode(s)

Encode un objet byte-compatible s en utilisant l'algorithme base16 et renvoie les bytes encodés.

base64.b16decode(s, casefold=False)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s encodé en base16 et renvoie les bytes décodés.

L'option casefold est un drapeau spécifiant si l'utilisation d'un alphabet en minuscules est acceptable comme entrée. Pour des raisons de sécurité, cette option est à False par défaut.

Une exception binascii.Error est levée si s n'est pas remplie à une longueur attendue ou si elle contient des caractères hors de l'alphabet.

base64.a85encode(b, *, foldspaces=False, wrapcol=0, pad=False, adobe=False)

Encode un objet byte-compatible s en utilisant l'algorithme Ascii85 et renvoie les bytes encodés.

L'option foldspaces permet d'utiliser la séquence spéciale 'y' à la place de quatre espaces consécutives (ASCII 0x20) comme pris en charge par btoa. Cette fonctionnalité n'est pas gérée par l'encodage « standard » Ascii85.

wrapcol contrôle l'ajout de caractères de saut de ligne (b'\n') à la sortie. Chaque ligne de sortie contient au maximum wrapcol caractères si cette option diffère de zéro.

pad spécifie l'ajout de caractères de remplissage (padding en anglais) à l'entrée jusqu'à ce que sa longueur soit un multiple de 4 avant encodage. Notez que l'implémentation btoa effectue systématiquement ce remplissage.

adobe contrôle si oui ou non la séquence encodée d'octets est encadrée par <~ et ~> comme utilisé dans l'implémentation Adobe.

Nouveau dans la version 3.4.

base64.a85decode(b, *, foldspaces=False, adobe=False, ignorechars=b' \t\n\r\x0b')

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII s encodé en Ascii85 et renvoie les bytes décodés.

L'option foldspaces permet d'utiliser la séquence spéciale 'y' à la place de quatre espaces consécutives (ASCII 0x20) comme pris en charge par btoa. Cette fonctionnalité n'est pas gérée par l'encodage « standard » Ascii85.

adobe indique si la séquence d'entrée utilise le format Adobe Ascii85 (c'est-à-dire utilise l'encadrement par <~ et ~>).

ignorechars doit être un bytes-like object ou une chaîne ASCII contenant des caractères à ignorer dans l'entrée. Il ne doit contenir que des caractères d'espacement et contient par défaut l'ensemble des caractères d'espacement de l'alphabet ASCII.

Nouveau dans la version 3.4.

base64.b85encode(b, pad=False)

Encode un objet byte-compatible s en utilisant l'algorithme base85 (tel qu'utilisé par exemple par le programme git-diff sur des données binaires) et renvoie les bytes encodés.

Si pad est vrai, des caractères de remplissage b'``0' (padding en anglais) sont ajoutés à l'entrée jusqu'à ce que sa longueur soit un multiple de 4 octets avant encodage.

Nouveau dans la version 3.4.

base64.b85decode(b)

Décode un objet octet-compatible ou une chaîne de caractères ASCII b encodé en base85 et renvoie les bytes décodés. Les caractères de remplissage sont implicitement retirés si nécessaire.

Nouveau dans la version 3.4.

L'interface historique :

base64.decode(input, output)

Décode le contenu d'un fichier binaire input et écrit les données binaires résultantes dans le fichier output. input et output doivent être des objets fichiers. input est lu jusqu'à ce que input.readline() renvoie un objet bytes vide.

base64.decodebytes(s)

Décode un objet octet-compatible s devant contenir une ou plusieurs lignes de données encodées en base64 et renvoie les bytes décodés.

Nouveau dans la version 3.1.

base64.encode(input, output)

Encode le contenu du fichier binaire input et écrit les données encodées en base64 résultantes dans le fichier output. *input et output doivent être des objets fichiers. input est lu jusqu'à ce que input.readline() renvoie un objet bytes vide. encode() insère un caractère de saut de ligne (b'\n') tous les 76 octets de sortie et assure que celle-ci se termine par une nouvelle ligne, comme spécifié par la RFC 2045 (MIME).

base64.encodebytes(s)

Encode un objet octet-compatible s pouvant contenir des données binaires arbitraires et renvoie les bytes contenant les données encodées en base64. Un caractère de saut de ligne (b'\n') est inséré tous les 76 octets de sortie et celle-ci se termine par une nouvelle ligne, comme spécifié par la RFC 2045 (MIME).

Nouveau dans la version 3.1.

Un exemple d'utilisation du module :

>>> import base64
>>> encoded = base64.b64encode(b'data to be encoded')
>>> encoded
b'ZGF0YSB0byBiZSBlbmNvZGVk'
>>> data = base64.b64decode(encoded)
>>> data
b'data to be encoded'

Security Considerations

A new security considerations section was added to RFC 4648 (section 12); it's recommended to review the security section for any code deployed to production.

Voir aussi

Module binascii

Module secondaire contenant les conversions ASCII vers binaire et binaire vers ASCII.

RFC 1521 — MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions) Part One: Mechanisms for Specifying and Describing the Format of Internet Message Bodies

La Section 5.2, "Base64 Content-Transfer-Encoding", donne la définition de l'encodage base64.