datetime — Types de base pour la date et l'heure

Code source : Lib/datetime.py


The datetime module supplies classes for manipulating dates and times.

Bien que les calculs de date et d'heure sont gérés, l'attention lors de l'implémentation s'est essentiellement portée sur l'efficacité de l'extraction des attributs en vue de leur manipulation et formatage pour l'affichage.

Astuce

Skip to the format codes.

Voir aussi

Module calendar

Fonctions génériques associées au calendrier.

Module time

Accès aux données d'horaires et aux conversions associées.

Module zoneinfo

Fuseaux horaires concrets représentant la base de données IANA.

Paquet dateutil

Bibliothèque tierce avec prise en charge complète du fuseau horaire et de l'analyse de dates sous forme textuelle.

Package DateType

Third-party library that introduces distinct static types to e.g. allow static type checkers to differentiate between naive and aware datetimes.

Objets avisés et naïfs

Les objets date et time peuvent être classés comme « avisés » ou « naïfs » selon qu'ils contiennent ou non des informations sur le fuseau horaire.

Un objet avisé possède suffisamment de connaissance des règles à appliquer et des politiques d'ajustement de l'heure comme les informations sur les fuseaux horaires et l'heure d'été pour se situer de façon relative par rapport à d'autres objets avisés. Un objet avisé est utilisé pour représenter un instant précis qui n'est pas ouvert à l'interprétation [1].

Un objet naïf ne comporte pas assez d'informations pour se situer sans ambiguïté par rapport à d'autres objets date/time. Le fait qu'un objet naïf représente un Temps universel coordonné (UTC), une heure locale ou une heure dans un autre fuseau horaire dépend complètement du programme, tout comme un nombre peut représenter une longueur, un poids ou une distance pour le programme. Les objets naïfs sont simples à comprendre et il est aisé de travailler avec, au prix de négliger certains aspects de la réalité.

Pour les applications nécessitant des objets avisés, les objets datetime et time ont un attribut facultatif renseignant le fuseau horaire, tzinfo, qui peut être une instance d'une sous-classe de la classe abstraite tzinfo. Ces objets tzinfo regroupent des informations sur le décalage par rapport à l'heure UTC, le nom du fuseau horaire, et si l'heure d'été est en vigueur.

Only one concrete tzinfo class, the timezone class, is supplied by the datetime module. The timezone class can represent simple timezones with fixed offsets from UTC, such as UTC itself or North American EST and EDT timezones. Supporting timezones at deeper levels of detail is up to the application. The rules for time adjustment across the world are more political than rational, change frequently, and there is no standard suitable for every application aside from UTC.

Constantes

The datetime module exports the following constants:

datetime.MINYEAR

Le numéro d'année le plus petit autorisé dans un objet date ou datetime. MINYEAR vaut 1.

datetime.MAXYEAR

Le numéro d'année le plus grand autorisé dans un objet date ou datetime. MAXYEAR vaut 9999.

datetime.UTC

Alias du singleton de fuseau horaire UTC datetime.timezone.utc.

Nouveau dans la version 3.11.

Types disponibles

class datetime.date

Une date naïve idéalisée, en supposant que le calendrier Grégorien actuel a toujours existé et qu'il existera toujours. Attributs : year, month et day.

class datetime.time

Un temps idéalisé, indépendant d'une date particulière, en supposant qu'une journée est composée d'exactement 24*60*60 secondes (il n'y a pas ici de notion de « seconde intercalaire »). Attributs : hour, minute, second, microsecond et tzinfo.

class datetime.datetime

Une combinaison d'une date et d'une heure. Attributs : year, month, day, hour, minute, second, microsecond, et tzinfo.

class datetime.timedelta

A duration expressing the difference between two datetime or date instances to microsecond resolution.

class datetime.tzinfo

Une classe mère abstraite pour les objets portants des informations sur les fuseaux horaires. Ceux-ci sont utilisés par les classes datetime et time pour donner une notion personnalisable d'ajustement d'horaire (par exemple la prise en compte d'un fuseau horaire et/ou de l'heure d'été).

class datetime.timezone

Une classe qui implémente la classe mère abstraite tzinfo en tant que décalage fixe par rapport au temps UTC.

Nouveau dans la version 3.2.

Les objets issus de ces types sont immuables.

Relations entre les sous-classes :

object
    timedelta
    tzinfo
        timezone
    time
    date
        datetime

Propriétés communes

Les types date, datetime, time, et timezone partagent les caractéristiques suivantes :

  • Les objets issus de ces types sont immuables.

  • Les objets de ces types sont hachable, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés comme clés de dictionnaire.

  • Les objets de ces types peuvent être sérialisés efficacement par le module pickle.

Catégorisation d'un objet en « avisé » ou « naïf »

Les objets de type date sont toujours naïfs.

Un objet du type time ou datetime peut être avisé ou naïf.

Un objet datetime d est avisé si les deux conditions suivantes vérifient :

  1. d.tzinfo ne vaut pas None

  2. d.tzinfo.utcoffset(d) ne renvoie pas None

Autrement, d est naïf.

Un objet time t est avisé si les deux conditions suivantes vérifient :

  1. t.tzinfo ne vaut pas None

  2. t.tzinfo.utcoffset(None) ne renvoie pas None.

Autrement, t est naïf.

La distinction entre avisé et naïf ne s'applique pas aux objets de type timedelta.

Objets timedelta

A timedelta object represents a duration, the difference between two datetime or date instances.

class datetime.timedelta(days=0, seconds=0, microseconds=0, milliseconds=0, minutes=0, hours=0, weeks=0)

Tous les arguments sont optionnels et ont 0 comme valeur par défaut. Les arguments peuvent être des entiers ou des flottants et ils peuvent être positifs ou négatifs.

Seuls les jours, les secondes et les microsecondes sont stockés en interne. Les arguments sont convertis dans ces unités :

  • Une milliseconde est convertie en 1000 microsecondes.

  • Une minute est convertie en 60 secondes.

  • Une heure est convertie en 3600 secondes.

  • Une semaine est convertie en 7 jours.

et ensuite les jours, secondes et microsecondes sont normalisés pour que la représentation soit unique avec

  • 0 <= microseconds < 1000000

  • 0 <= secondes < 3600*24 (le nombre de secondes dans une journée)

  • -999999999 <= days <= 999999999

L'exemple suivant illustre comment tous les arguments autres que days, seconds et microseconds sont « fusionnés » et normalisés dans ces trois attributs résultants :

>>> from datetime import timedelta
>>> delta = timedelta(
...     days=50,
...     seconds=27,
...     microseconds=10,
...     milliseconds=29000,
...     minutes=5,
...     hours=8,
...     weeks=2
... )
>>> # Only days, seconds, and microseconds remain
>>> delta
datetime.timedelta(days=64, seconds=29156, microseconds=10)

Si l'un des arguments est un flottant et qu'il y a des microsecondes décimales, les microsecondes décimales laissées par les arguments sont combinées et leur somme est arrondie à la microseconde la plus proche en arrondissant les demis vers le nombre pair. Si aucun argument n'est flottant, les processus de conversion et de normalisation seront exacts (pas d'informations perdues).

Si la valeur normalisée des jours déborde de l'intervalle indiqué, une OverflowError est levée.

Notez que la normalisation de valeurs négatives peut être surprenante au premier abord. Par exemple :

>>> from datetime import timedelta
>>> d = timedelta(microseconds=-1)
>>> (d.days, d.seconds, d.microseconds)
(-1, 86399, 999999)

Attributs de la classe :

timedelta.min

L'objet timedelta le plus négatif, timedelta(-999999999).

timedelta.max

L'objet timedelta le plus positif, timedelta(days=999999999, hours=23, minutes=59, seconds=59, microseconds=999999).

timedelta.resolution

La plus petite différence entre des objets timedelta non égaux, timedelta(microseconds=1).

Il est à noter, du fait de la normalisation, que timedelta.max > -timedelta.min. -timedelta.max n'est pas représentable sous la forme d'un objet timedelta.

Attributs de l'instance (en lecture seule) :

Attribut

Valeur

days

Entre -999999999 et 999999999 inclus

seconds

Entre 0 et 86399 inclus

microseconds

Entre 0 et 999999 inclus

Opérations gérées :

Opération

Résultat

t1 = t2 + t3

Somme de t2 et t3. Ensuite t1 - t2 == t3 et t1 - t3 == t2 sont des expressions vraies. (1)

t1 = t2 - t3

Différence entre t2 et t3. Ensuite t1 == t2 - t3 et t2 == t1 + t3 sont des expressions vraies. (1)(6)

t1 = t2 * i or t1 = i * t2

Delta multiplié par un entier. Ensuite t1 // i == t2 est vrai, en admettant que i != 0.

De manière générale, t1 \ i == t1 \ (i-1) + t1 est vrai. (1)

t1 = t2 * f or t1 = f * t2

Delta multiplié par un flottant. Le résultat est arrondi au multiple le plus proche de timedelta.resolution en utilisant la règle de l'arrondi au pair le plus proche.

f = t2 / t3

Division (3) de la durée totale t2 par l'unité d'intervalle t3. Renvoie un objet float.

t1 = t2 / f or t1 = t2 / i

Delta divisé par un flottant ou un entier. Le résultat est arrondi au multiple le plus proche de timedelta.resolution en utilisant la règle de l'arrondi au pair le plus proche.

t1 = t2 // i or t1 = t2 // t3

Le quotient est calculé et le reste (s'il y en a un) est ignoré. Dans le second cas, un entier est renvoyé. (3)

t1 = t2 % t3

Le reste est calculé comme un objet de type timedelta. (3)

q, r = divmod(t1, t2)

Calcule le quotient et le reste : q = t1 // t2 (3) et r = t1 % t2. q est un entier et r est un objet timedelta.

+t1

Renvoie un objet timedelta avec la même valeur. (2)

-t1

équivalent à timedelta(-t1.days, -t1.seconds, -t1.microseconds), et à t1 * -1. (1)(4)

abs(t)

équivalent à +t quand t.days >= 0, et à -t quand t.days < 0. (2)

str(t)

Renvoie une chaîne de la forme [D day[s], ][H]H:MM:SS[.UUUUUU], où D est négatif pour t négatif. (5)

repr(t)

Renvoie une chaîne de la forme objet timedelta comme un appel construit avec des valeurs d'attributs canoniques.

Notes :

  1. Ceci est exact, mais peut provoquer un débordement.

  2. Ceci est exact, et ne peut pas provoquer un débordement.

  3. Une division par 0 lève une ZeroDivisionError.

  4. -timedelta.max n'est pas représentable avec un objet timedelta.

  5. La représentation en chaîne des objets timedelta est normalisée similairement à leur représentation interne. Cela amène à des résultats inhabituels pour des timedeltas négatifs. Par exemple :

    >>> timedelta(hours=-5)
    datetime.timedelta(days=-1, seconds=68400)
    >>> print(_)
    -1 day, 19:00:00
    
  6. L'expression t2 - t3 est toujours égale à l'expression t2 + (-t3) sauf si t3 vaut timedelta.max ; dans ce cas, la première expression produit une valeur alors que la seconde produit un débordement.

En plus des opérations listées ci-dessus, les objets timedelta implémentent certaines additions et soustractions avec des objets date et datetime (voir ci-dessous).

Modifié dans la version 3.2: La division entière et la vraie division d'un objet timedelta par un autre timedelta sont maintenant gérées, comme le sont les opérations de reste euclidien et la fonction divmod(). La vraie division et la multiplication d'un objet timedelta par un float sont maintenant implémentées.

timedelta objects support equality and order comparisons.

Dans les contextes booléens, un objet timedelta est considéré comme vrai si et seulement s'il n'est pas égal à timedelta(0).

Méthodes de l'instance :

timedelta.total_seconds()

Renvoie le nombre total de secondes contenues dans la durée. Équivalent à td / timedelta(seconds=1). Pour un intervalle dont l'unité n'est pas la seconde, utilisez directement la division (par exemple, td / timedelta(microseconds=1)).

Notez que pour des intervalles de temps très larges (supérieurs à 270 ans sur la plupart des plateformes), cette méthode perdra la précision des microsecondes.

Nouveau dans la version 3.2.

Exemples d'utilisation de la classe timedelta :

Un exemple supplémentaire de normalisation :

>>> # Components of another_year add up to exactly 365 days
>>> from datetime import timedelta
>>> year = timedelta(days=365)
>>> another_year = timedelta(weeks=40, days=84, hours=23,
...                          minutes=50, seconds=600)
>>> year == another_year
True
>>> year.total_seconds()
31536000.0

Exemples d'arithmétique avec la classe timedelta :

>>> from datetime import timedelta
>>> year = timedelta(days=365)
>>> ten_years = 10 * year
>>> ten_years
datetime.timedelta(days=3650)
>>> ten_years.days // 365
10
>>> nine_years = ten_years - year
>>> nine_years
datetime.timedelta(days=3285)
>>> three_years = nine_years // 3
>>> three_years, three_years.days // 365
(datetime.timedelta(days=1095), 3)

Objets date

Un objet date représente une date (année, mois et jour) dans un calendrier idéal, le calendrier grégorien actuel étant indéfiniment étendu dans les deux sens.

Le 1 er janvier de l'année 1 est appelé jour numéro 1, le 2 janvier de l'année 1 est appelé jour numéro 2, et ainsi de suite. [2]

class datetime.date(year, month, day)

Tous les arguments sont requis. Les arguments peuvent être des entiers, dans les intervalles suivants :

  • MINYEAR <= year <= MAXYEAR

  • 1 <= month <= 12

  • 1 <= day <= nombre de jours dans le mois et l'année donnés

Si un argument est donné en dehors de ces intervalles, une ValueError est levée.

Autres constructeurs, méthodes de classe :

classmethod date.today()

Renvoie la date locale courante.

Cela est équivalent à date.fromtimestamp(time.time()).

classmethod date.fromtimestamp(timestamp)

Renvoie la date locale correspondant à l'horodatage POSIX, telle que renvoyée par time.time().

Elle peut lever une OverflowError, si l'horodatage est en dehors des bornes gérées par la fonction C localtime() de la plateforme, et une exception OSError en cas d'échec de localtime(). Il est commun d'être restreint aux années entre 1970 et 2038. Notez que sur les systèmes non POSIX qui incluent les secondes intercalaires dans leur notion d'horodatage, ces secondes sont ignorées par fromtimestamp().

Modifié dans la version 3.3: Lève une OverflowError plutôt qu'une ValueError si l'horodatage (timestamp en anglais) est en dehors des bornes gérées par la fonction C localtime() de la plateforme. Lève une OSError plutôt qu'une ValueError en cas d'échec de localtime().

classmethod date.fromordinal(ordinal)

Renvoie la date correspondant à l'ordinal grégorien proleptique, où le 1er janvier de l'an 1 a l'ordinal 1.

ValueError est levée à moins que 1 <= ordinal <= date.max.toordinal(). Pour toute date d, date.fromordinal(d.toordinal()) == d.

classmethod date.fromisoformat(date_string)

Return a date corresponding to a date_string given in any valid ISO 8601 format, with the following exceptions:

  1. Reduced precision dates are not currently supported (YYYY-MM, YYYY).

  2. Extended date representations are not currently supported (±YYYYYY-MM-DD).

  3. Ordinal dates are not currently supported (YYYY-OOO).

Exemples :

>>> from datetime import date
>>> date.fromisoformat('2019-12-04')
datetime.date(2019, 12, 4)
>>> date.fromisoformat('20191204')
datetime.date(2019, 12, 4)
>>> date.fromisoformat('2021-W01-1')
datetime.date(2021, 1, 4)

Nouveau dans la version 3.7.

Modifié dans la version 3.11: Auparavant, cette méthode prenait en charge seulement le format YYYY-MM-DD.

classmethod date.fromisocalendar(year, week, day)

Renvoie une date correspondant à la date du calendrier ISO définie par l'année, la semaine et le jour. C'est la réciproque de la fonction date.isocalendar().

Nouveau dans la version 3.8.

Attributs de la classe :

date.min

La plus vieille date représentable, date(MINYEAR, 1, 1).

date.max

La dernière date représentable, date(MAXYEAR, 12, 31).

date.resolution

La plus petite différence possible entre deux objets dates non-égaux, timedelta(days=1).

Attributs de l'instance (en lecture seule) :

date.year

Entre MINYEAR et MAXYEAR inclus.

date.month

Entre 1 et 12 inclus.

date.day

Entre 1 et le nombre de jours du mois donné de l'année donnée.

Opérations gérées :

Opération

Résultat

date2 = date1 + timedelta

date2 est décalée de timedelta.days jours par rapport à date1. (1)

date2 = date1 - timedelta

Calcule date2 de façon à avoir date2 + timedelta == date1. (2)

timedelta = date1 - date2

(3)

date1 == date2
date1 != date2

Equality comparison. (4)

date1 < date2
date1 > date2
date1 <= date2
date1 >= date2

Order comparison. (5)

Notes :

  1. date2 est déplacée en avant dans le temps si timedelta.days > 0, ou en arrière si timedelta.days < 0. Après quoi date2 - date1 == timedelta.days. timedelta.seconds et timedelta.microseconds sont ignorés. Une OverflowError est levée si date2.year devait être inférieure à MINYEAR ou supérieure à MAXYEAR.

  2. timedelta.seconds et timedelta.microseconds sont ignorés.

  3. Cela est exact, et ne peut pas provoquer de débordement. timedelta.seconds et timedelta.microseconds valent 0, et date2 + timedelta == date1 après cela.

  4. date objects are equal if they represent the same date.

  5. date1 is considered less than date2 when date1 precedes date2 in time. In other words, date1 < date2 if and only if date1.toordinal() < date2.toordinal().

Dans des contextes booléens, tous les objets date sont considérés comme vrai.

Méthodes de l'instance :

date.replace(year=self.year, month=self.month, day=self.day)

Renvoie une date avec la même valeur, à l'exception des paramètres nommés pour lesquels une nouvelle valeur est donnée en argument.

Exemple :

>>> from datetime import date
>>> d = date(2002, 12, 31)
>>> d.replace(day=26)
datetime.date(2002, 12, 26)
date.timetuple()

Renvoie une time.struct_time telle que renvoyée par time.localtime().

Les heures, minutes et secondes sont égales à 0 et le drapeau DST vaut -1.

d.timetuple() est équivalent à :

time.struct_time((d.year, d.month, d.day, 0, 0, 0, d.weekday(), yday, -1))

yday = d.toordinal() - date(d.year, 1, 1).toordinal() + 1 est le numéro du jour dans l'année courante commençant par 1 pour le 1er janvier.

date.toordinal()

Renvoie l'ordinal grégorien proleptique de la date, où le 1er janvier de l'an 1 a l'ordinal 1. Pour tout objet date d, date.fromordinal(d.toordinal()) == d.

date.weekday()

Renvoie le jour de la semaine sous forme de nombre, où lundi vaut 0 et dimanche vaut 6. Par exemple, date(2002, 12, 4).weekday() == 2, un mercredi. Voir aussi isoweekday().

date.isoweekday()

Renvoie le jour de la semaine sous forme de nombre, où lundi vaut 1 et dimanche vaut 7. Par exemple, date(2002, 12, 4).isoweekday() == 3, un mercredi. Voir aussi weekday(), isocalendar().

date.isocalendar()

Renvoie un objet named tuple avec trois composants : year, week et weekday.

Le calendrier ISO est une variante largement utilisée du calendrier grégorien. [3]

Une année ISO est composée de 52 ou 53 semaines pleines, où chaque semaine débute un lundi et se termine un dimanche. La première semaine d'une année ISO est la première semaine calendaire (grégorienne) de l'année comportant un jeudi. Elle est appelée la semaine numéro 1, et l'année ISO de ce jeudi est la même que son année Grégorienne.

Par exemple, l'année 2004 débute un jeudi, donc la première semaine de l'année ISO 2004 débute le lundi 29 décembre 2003 et se termine le dimanche 4 janvier 2004 :

>>> from datetime import date
>>> date(2003, 12, 29).isocalendar()
datetime.IsoCalendarDate(year=2004, week=1, weekday=1)
>>> date(2004, 1, 4).isocalendar()
datetime.IsoCalendarDate(year=2004, week=1, weekday=7)

Modifié dans la version 3.9: Le résultat a changé d'un n-uplet à un named tuple.

date.isoformat()

Renvoie une chaîne représentant la date au format ISO 8601, YYYY-MM-DD :

>>> from datetime import date
>>> date(2002, 12, 4).isoformat()
'2002-12-04'
date.__str__()

Pour une date d, str(d) est équivalent à d.isoformat().

date.ctime()

Renvoie une chaîne représentant la date :

>>> from datetime import date
>>> date(2002, 12, 4).ctime()
'Wed Dec  4 00:00:00 2002'

d.ctime() est équivalent à :

time.ctime(time.mktime(d.timetuple()))

sur les plateformes où la fonction C native ctime() (que time.ctime() invoque, mais pas date.ctime()) est conforme au standard C.

date.strftime(format)

Renvoie une chaîne représentant la date, contrôlée par une chaîne de formatage explicite. Les codes de formatage se référant aux heures, minutes ou secondes auront pour valeur 0. Voir strftime() and strptime() Behavior et date.isoformat().

date.__format__(format)

Identique à date.strftime(). Cela permet de spécifier une chaîne de formatage pour un objet date dans une chaîne de formatage littérale et à l'utilisation de str.format(). Voir strftime() and strptime() Behavior et date.isoformat().

Exemple d'utilisation de la classe date :

Exemple de décompte des jours avant un évènement :

>>> import time
>>> from datetime import date
>>> today = date.today()
>>> today
datetime.date(2007, 12, 5)
>>> today == date.fromtimestamp(time.time())
True
>>> my_birthday = date(today.year, 6, 24)
>>> if my_birthday < today:
...     my_birthday = my_birthday.replace(year=today.year + 1)
>>> my_birthday
datetime.date(2008, 6, 24)
>>> time_to_birthday = abs(my_birthday - today)
>>> time_to_birthday.days
202

Plus d'exemples avec la classe date :

>>> from datetime import date
>>> d = date.fromordinal(730920) # 730920th day after 1. 1. 0001
>>> d
datetime.date(2002, 3, 11)

>>> # Methods related to formatting string output
>>> d.isoformat()
'2002-03-11'
>>> d.strftime("%d/%m/%y")
'11/03/02'
>>> d.strftime("%A %d. %B %Y")
'Monday 11. March 2002'
>>> d.ctime()
'Mon Mar 11 00:00:00 2002'
>>> 'The {1} is {0:%d}, the {2} is {0:%B}.'.format(d, "day", "month")
'The day is 11, the month is March.'

>>> # Methods for to extracting 'components' under different calendars
>>> t = d.timetuple()
>>> for i in t:     
...     print(i)
2002                # year
3                   # month
11                  # day
0
0
0
0                   # weekday (0 = Monday)
70                  # 70th day in the year
-1
>>> ic = d.isocalendar()
>>> for i in ic:    
...     print(i)
2002                # ISO year
11                  # ISO week number
1                   # ISO day number ( 1 = Monday )

>>> # A date object is immutable; all operations produce a new object
>>> d.replace(year=2005)
datetime.date(2005, 3, 11)

Objets datetime

Un objet datetime est un seul et même objet contenant toute l'information d'un objet date et d'un objet time.

Comme un objet date, un objet datetime utilise le calendrier Grégorien actuel étendu vers le passé et le futur ; comme un objet time, un objet datetime suppose qu'il y a exactement 3600*24 secondes chaque jour.

Constructeur :

class datetime.datetime(year, month, day, hour=0, minute=0, second=0, microsecond=0, tzinfo=None, *, fold=0)

Les arguments year, month et day sont requis. tzinfo peut être None ou une instance d'une sous-classe de tzinfo. Les arguments restant doivent être des nombres, dans les intervalles suivants :

  • MINYEAR <= year <= MAXYEAR,

  • 1 <= month <= 12,

  • 1 <= day <= nombre de jours dans le mois donné de l'année donnée,

  • 0 <= hour < 24,

  • 0 <= minute < 60,

  • 0 <= second < 60,

  • 0 <= microsecond < 1000000,

  • fold in [0, 1].

Si un argument est donné en dehors de ces intervalles, une ValueError est levée.

Modifié dans la version 3.6: Added the fold parameter.

Autres constructeurs, méthodes de classe :

classmethod datetime.today()

Renvoie la date locale actuelle, avec tzinfo None.

Équivalent à :

datetime.fromtimestamp(time.time())

Voir aussi now(), fromtimestamp().

Cette méthode est fonctionnellement équivalente à now(), mais sans le paramètre tz.

classmethod datetime.now(tz=None)

Renvoie la date et l'heure locale actuelle.

Si l'argument optionnel tz est None ou n'est pas spécifié, la méthode est similaire à today(), mais, si possible, apporte plus de précisions que ce qui peut être trouvé à travers un horodatage time.time() (par exemple, cela peut être possible sur des plateformes fournissant la fonction C gettimeofday()).

Si tz n'est pas None, il doit être une instance d'une sous-classe tzinfo, et la date et l'heure courantes sont converties vers le fuseau horaire tz.

Cette fonction est préférée à today() et utcnow().

classmethod datetime.utcnow()

Renvoie la date et l'heure UTC actuelle, avec tzinfo None.

C'est semblable à now(), mais renvoie la date et l'heure UTC courantes, comme un objet datetime naïf. Un datetime UTC courant avisé peut être obtenu en appelant datetime.now(timezone.utc). Voir aussi now().

Avertissement

Parce que les objets naïfs datetime sont traités par de nombreuses méthodes datetime comme des heures locales, il est préférable d'utiliser les dates connues pour représenter les heures en UTC. En tant que tel, le moyen recommandé pour créer un objet représentant l'heure actuelle en UTC est d'appeler datetime.now(timezone.utc).

classmethod datetime.fromtimestamp(timestamp, tz=None)

Renvoie la date et l'heure locales correspondant à l'horodatage (timestamp en anglais) POSIX, comme renvoyé par time.time(). Si l'argument optionnel tz est None ou n'est pas spécifié, l'horodatage est converti vers la date et l'heure locales de la plateforme, et l'objet datetime renvoyé est naïf.

Si tz n'est pas None, il doit être une instance d'une sous-classe tzinfo, et l'horodatage (timestamp en anglais) est converti vers le fuseau horaire tz.

fromtimestamp() peut lever une OverflowError, si l'horodatage est en dehors de l'intervalle de valeurs gérées par les fonctions C localtime() ou gmtime() de la plateforme, et une OSError en cas d'échec de localtime() ou gmtime(). Il est courant d'être restreint aux années de 1970 à 2038. Notez que sur les systèmes non POSIX qui incluent les secondes intercalaires dans leur notion d'horodatage, les secondes intercalaires sont ignorées par fromtimestamp(), et il est alors possible d'avoir deux horodatages différant d'une seconde produisant un objet datetime identique. Cette méthode est préférée à utcfromtimestamp().

Modifié dans la version 3.3: Lève une OverflowError plutôt qu'une ValueError si l'horodatage est en dehors de l'intervalle de valeurs gérées par les fonctions C localtime() ou gmtime() de la plateforme. Lève une OSError plutôt qu'une ValueError en cas d'échec de localtime() ou gmtime().

Modifié dans la version 3.6: fromtimestamp() peut renvoyer des instances avec l'attribut fold à 1.

classmethod datetime.utcfromtimestamp(timestamp)

Renvoie la classe UTC datetime correspondant à l'horodatage POSIX, avec tzinfo None (l'objet résultant est naïf).

Cela peut lever une OverflowError, si l'horodatage est en dehors de l'intervalle de valeurs gérées par la fonction C gmtime() de la plateforme, et une OSError en cas d'échec de gmtime(). Il est courant d'être restreint aux années de 1970 à 2038.

Pour obtenir un objet datetime avisé, appelez fromtimestamp() :

datetime.fromtimestamp(timestamp, timezone.utc)

Sur les plateformes respectant POSIX, cela est équivalent à l'expression suivante :

datetime(1970, 1, 1, tzinfo=timezone.utc) + timedelta(seconds=timestamp)

excepté que la dernière formule gère l'intervalle complet des années entre MINYEAR et MAXYEAR incluses.

Avertissement

Parce que les objets naïfs datetime sont traités par de nombreuses méthodes datetime comme des heures locales, il est préférable d'utiliser les dates connues pour représenter les heures en UTC. En tant que tel, le moyen recommandé pour créer un objet représentant un horodatage spécifique en UTC est d'appeler datetime.fromtimestamp(timestamp, tz=timezone.utc).

Modifié dans la version 3.3: Lève une OverflowError plutôt qu'une ValueError si l'horodatage est en dehors de l'intervalle de valeurs gérées par la fonction C gmtime() de la plateforme. Lève une OSError plutôt qu'une ValueError en cas d'échec de gmtime().

classmethod datetime.fromordinal(ordinal)

Renvoie le datetime correspondant à l'ordinal du calendrier grégorien proleptique, où le 1er janvier de l'an 1 a l'ordinal 1. Une ValueError est levée à moins que 1 <= ordinal <= datetime.max.toordinal(). Les heures, minutes, secondes et microsecondes du résultat valent toutes 0, et tzinfo est None.

classmethod datetime.combine(date, time, tzinfo=self.tzinfo)

Renvoie un nouvel objet datetime dont les composants de date sont égaux à ceux de l'objet date donné, et dont les composants de temps sont égaux à ceux de l'objet time donné. Si l'argument tzinfo est fourni, sa valeur est utilisée pour initialiser l'attribut tzinfo du résultat, autrement l'attribut tzinfo de l'argument time est utilisé.

Pour tout objet datetime d*`, ``d == datetime.combine(d.date(), d.time(), d.tzinfo)``. Si *date est un objet datetime, ses composants de temps et attributs tzinfo sont ignorés.

Modifié dans la version 3.6: Ajout de l'argument tzinfo.

classmethod datetime.fromisoformat(date_string)

Renvoie une classe datetime correspondant à date_string dans un format ISO 8601 valide, avec les exceptions suivantes :

  1. Les décalages de fuseaux horaires peuvent comporter des fractions de secondes.

  2. Le séparateur T peut être remplacé par n'importe quel caractère Unicode.

  3. Les fractions d'heures et de minutes ne sont pas gérées.

  4. Reduced precision dates are not currently supported (YYYY-MM, YYYY).

  5. Extended date representations are not currently supported (±YYYYYY-MM-DD).

  6. Ordinal dates are not currently supported (YYYY-OOO).

Exemples :

>>> from datetime import datetime
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 0)
>>> datetime.fromisoformat('20111104')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 0)
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04T00:05:23')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23)
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04T00:05:23Z')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23, tzinfo=datetime.timezone.utc)
>>> datetime.fromisoformat('20111104T000523')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23)
>>> datetime.fromisoformat('2011-W01-2T00:05:23.283')
datetime.datetime(2011, 1, 4, 0, 5, 23, 283000)
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04 00:05:23.283')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23, 283000)
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04 00:05:23.283+00:00')
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23, 283000, tzinfo=datetime.timezone.utc)
>>> datetime.fromisoformat('2011-11-04T00:05:23+04:00')   
datetime.datetime(2011, 11, 4, 0, 5, 23,
    tzinfo=datetime.timezone(datetime.timedelta(seconds=14400)))

Nouveau dans la version 3.7.

Modifié dans la version 3.11: Auparavant, cette méthode prenait en charge seulement les formats émis par date.isoformat() et datetime.isoformat().

classmethod datetime.fromisocalendar(year, week, day)

Renvoie une classe datetime correspondant à la date du calendrier ISO spécifiée par année, semaine et jour. Les composantes ne relevant pas de la date de datetime sont renseignées avec leurs valeurs par défaut normales. C'est la réciproque de la fonction datetime.isocalendar().

Nouveau dans la version 3.8.

classmethod datetime.strptime(date_string, format)

Renvoie une classe datetime correspondant à date_string, analysée selon format.

Si format ne contient pas de microsecondes ou d'informations sur le fuseau horaire, cela équivaut à :

datetime(*(time.strptime(date_string, format)[0:6]))

Une ValueError est levée si date_string et format ne peuvent être analysés par time.strptime() ou si elle renvoie une valeur qui n'est pas un n-uplet de temps. Voir strftime() and strptime() Behavior et datetime.fromisoformat().

Attributs de la classe :

datetime.min

Le plus ancien datetime représentable, datetime(MINYEAR, 1, 1, tzinfo=None).

datetime.max

Le dernier datetime représentable, datetime(MAXYEAR, 12, 31, 23, 59, 59, 999999, tzinfo=None).

datetime.resolution

La plus petite différence possible entre deux objets datetime non-égaux, timedelta(microseconds=1).

Attributs de l'instance (en lecture seule) :

datetime.year

Entre MINYEAR et MAXYEAR inclus.

datetime.month

Entre 1 et 12 inclus.

datetime.day

Entre 1 et le nombre de jours du mois donné de l'année donnée.

datetime.hour

Dans range(24).

datetime.minute

Dans range(60).

datetime.second

Dans range(60).

datetime.microsecond

Dans range(1000000).

datetime.tzinfo

L'objet passé en tant que paramètre tzinfo du constructeur de la classe datetime ou None si aucun n'a été donné.

datetime.fold

Dans [0, 1]. Utilisé pour désambiguïser les heures dans un intervalle répété. (Un intervalle répété apparaît quand l'horloge est retardée à la fin de l'heure d'été ou quand le décalage horaire UTC du fuseau courant est décrémenté pour des raisons politiques.) La valeur 0 (1) représente le plus ancien (récent) des deux moments représentés par la même heure.

Nouveau dans la version 3.6.

Opérations gérées :

Opération

Résultat

datetime2 = datetime1 + timedelta

(1)

datetime2 = datetime1 - timedelta

(2)

timedelta = datetime1 - datetime2

(3)

datetime1 == datetime2
datetime1 != datetime2

Equality comparison. (4)

datetime1 < datetime2
datetime1 > datetime2
datetime1 <= datetime2
datetime1 >= datetime2

Order comparison. (5)

  1. datetime2 est décalé d'une durée timedelta par rapport à datetime1, en avant dans le temps si timedelta.days > 0, ou en arrière si timedelta.days < 0. Le résultat a le même attribut tzinfo que le datetime d'entrée, et datetime2 - datetime1 == timedelta après l'opération. Une OverflowError est levée si datetime2.year devait être inférieure à MINYEAR ou supérieure à MAXYEAR. Notez qu'aucun ajustement de fuseau horaire n'est réalisé même si l'entrée est avisée.

  2. Calcule datetime2 tel que datetime2 + timedelta == datetime1. Comme pour l'addition, le résultat a le même attribut tzinfo que le datetime d'entrée, et aucun ajustement de fuseau horaire n'est réalisé même si l'entrée est avisée.

  3. La soustraction d'un datetime à un autre datetime n'est définie que si les deux opérandes sont naïfs, ou s'ils sont les deux avisés. Si l'un est avisé et que l'autre est naïf, une TypeError est levée.

    Si les deux sont naïfs, ou que les deux sont avisés et ont le même attribut tzinfo, les attributs tzinfo sont ignorés, et le résultat est un objet timedelta t tel que datetime2 + t == datetime1. Aucun ajustement de fuseau horaire n'a lieu dans ce cas.

    If both are aware and have different tzinfo attributes, a-b acts as if a and b were first converted to naive UTC datetimes. The result is (a.replace(tzinfo=None) - a.utcoffset()) - (b.replace(tzinfo=None) - b.utcoffset()) except that the implementation never overflows.

  4. datetime objects are equal if they represent the same date and time, taking into account the time zone.

    Naive and aware datetime objects are never equal. datetime objects are never equal to date objects that are not also datetime instances, even if they represent the same date.

    If both comparands are aware and have different tzinfo attributes, the comparison acts as comparands were first converted to UTC datetimes except that the implementation never overflows. datetime instances in a repeated interval are never equal to datetime instances in other time zone.

  5. datetime1 is considered less than datetime2 when datetime1 precedes datetime2 in time, taking into account the time zone.

    Order comparison between naive and aware datetime objects, as well as a datetime object and a date object that is not also a datetime instance, raises TypeError.

    If both comparands are aware and have different tzinfo attributes, the comparison acts as comparands were first converted to UTC datetimes except that the implementation never overflows.

Modifié dans la version 3.3: Les comparaisons d'égalité entre des instances datetime naïves et avisées ne lèvent pas d'exception TypeError.

Méthodes de l'instance :

datetime.date()

Renvoie un objet date avec les mêmes année, mois et jour.

datetime.time()

Renvoie un objet time avec les mêmes heures, minutes, secondes, microsecondes et fold. tzinfo est None. Voir aussi la méthode timetz().

Modifié dans la version 3.6: La valeur fold est copiée vers l'objet time renvoyé.

datetime.timetz()

Renvoie un objet time avec les mêmes attributs heure, minute, seconde, microseconde, fold et tzinfo. Voir aussi la méthode time().

Modifié dans la version 3.6: La valeur fold est copiée vers l'objet time renvoyé.

datetime.replace(year=self.year, month=self.month, day=self.day, hour=self.hour, minute=self.minute, second=self.second, microsecond=self.microsecond, tzinfo=self.tzinfo, *, fold=0)

Renvoie un datetime avec les mêmes attributs, exceptés ceux dont de nouvelles valeurs sont données par les arguments nommés correspondant. Notez que tzinfo=None peut être spécifié pour créer un datetime naïf depuis un datetime avisé sans conversion de la date ou de l'heure.

Modifié dans la version 3.6: Added the fold parameter.

datetime.astimezone(tz=None)

Renvoie un objet datetime avec un nouvel attribut tzinfo valant tz, ajustant la date et l'heure pour que le résultat soit le même temps UTC que self, mais dans le temps local au fuseau tz.

S'il est fourni, tz doit être une instance d'une sous-classe de tzinfo, et ses méthodes utcoffset() et dst() ne doivent pas renvoyer None. Si self est naïf, Python considère que le temps est exprimé dans le fuseau horaire du système.

Si appelé sans arguments (ou si tz=None) le fuseau horaire local du système est utilisé comme fuseau horaire cible. L'attribut .tzinfo de l'instance datetime convertie aura pour valeur une instance de timezone avec le nom de fuseau et le décalage obtenus depuis l'OS.

Si self.tzinfo est tz, self.astimezone(tz) est égal à self : aucun ajustement de date ou d'heure n'est réalisé. Sinon le résultat est le temps local dans le fuseau tz représentant le même temps UTC que self : après astz = dt.astimezone(tz), astz - astz.utcoffset() aura les mêmes données de date et d'heure que dt - dt.utcoffset().

Si vous voulez seulement associer un fuseau horaire tz à un datetime dt sans ajustement des données de date et d'heure, utilisez dt.replace(tzinfo=tz). Si vous voulez seulement supprimer le fuseau horaire d'un datetime dt avisé sans conversion des données de date et d'heure, utilisez dt.replace(tzinfo=None).

Notez que la méthode par défaut tzinfo.fromutc() peut être redéfinie dans une sous-classe tzinfo pour affecter le résultat renvoyé par astimezone(). En ignorant les cas d'erreurs, astimezone() se comporte comme :

def astimezone(self, tz):
    if self.tzinfo is tz:
        return self
    # Convert self to UTC, and attach the new time zone object.
    utc = (self - self.utcoffset()).replace(tzinfo=tz)
    # Convert from UTC to tz's local time.
    return tz.fromutc(utc)

Modifié dans la version 3.3: tz peut maintenant être omis.

Modifié dans la version 3.6: La méthode astimezone() peut maintenant être appelée sur des instances naïves qui sont supposées représenter un temps local au système.

datetime.utcoffset()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.utcoffset(self), et lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou un objet timedelta d'une magnitude inférieure à un jour.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

datetime.dst()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.dst(self), et lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou un objet timedelta d'une magnitude inférieure à un jour.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage DST n'est pas restreint à des minutes entières.

datetime.tzname()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.tzname(self), lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou une chaîne de caractères,

datetime.timetuple()

Renvoie une time.struct_time telle que renvoyée par time.localtime().

d.timetuple() est équivalent à :

time.struct_time((d.year, d.month, d.day,
                  d.hour, d.minute, d.second,
                  d.weekday(), yday, dst))

where yday = d.toordinal() - date(d.year, 1, 1).toordinal() + 1 is the day number within the current year starting with 1 for January 1st. The tm_isdst flag of the result is set according to the dst() method: tzinfo is None or dst() returns None, tm_isdst is set to -1; else if dst() returns a non-zero value, tm_isdst is set to 1; else tm_isdst is set to 0.

datetime.utctimetuple()

If datetime instance d is naive, this is the same as d.timetuple() except that tm_isdst is forced to 0 regardless of what d.dst() returns. DST is never in effect for a UTC time.

If d is aware, d is normalized to UTC time, by subtracting d.utcoffset(), and a time.struct_time for the normalized time is returned. tm_isdst is forced to 0. Note that an OverflowError may be raised if d.year was MINYEAR or MAXYEAR and UTC adjustment spills over a year boundary.

Avertissement

Comme les objets datetime naïfs sont traités par de nombreuses méthodes datetime comme des heures locales, il est préférable d'utiliser les datetime avisés pour représenter les heures en UTC ; par conséquent, l'utilisation de datetime.utcfromtimetuple() peut donner des résultats trompeurs. Si vous disposez d'une datetime naïve représentant l'heure UTC, utilisez datetime.replace(tzinfo=timezone.utc) pour la rendre avisée, puis vous pouvez utiliser datetime.timetuple().

datetime.toordinal()

Renvoie l'ordinal du calendrier grégorien proleptique de cette date. Identique à self.date().toordinal().

datetime.timestamp()

Renvoie l'horodatage POSIX correspondant à l'instance datetime. La valeur renvoyée est un float similaire à ceux renvoyés par time.time().

Les instances naïves de datetime sont supposées représenter un temps local et cette méthode se base sur la fonction C mktime() de la plateforme pour opérer la conversion. Comme datetime gère un intervalle de valeurs plus large que mktime() sur beaucoup de plateformes, cette méthode peut lever une OverflowError pour les temps trop éloignés dans le passé ou le futur.

Pour les instances datetime avisées, la valeur renvoyée est calculée comme suit :

(dt - datetime(1970, 1, 1, tzinfo=timezone.utc)).total_seconds()

Nouveau dans la version 3.3.

Modifié dans la version 3.6: La méthode timestamp() utilise l'attribut fold pour désambiguïser le temps dans un intervalle répété.

Note

Il n'y a pas de méthode pour obtenir l'horodatage (timestamp en anglais) POSIX directement depuis une instance datetime naïve représentant un temps UTC. Si votre application utilise cette convention et que le fuseau horaire de votre système n'est pas réglé sur UTC, vous pouvez obtenir l'horodatage POSIX en fournissant tzinfo=timezone.utc :

timestamp = dt.replace(tzinfo=timezone.utc).timestamp()

ou en calculant l'horodatage (timestamp en anglais) directement :

timestamp = (dt - datetime(1970, 1, 1)) / timedelta(seconds=1)
datetime.weekday()

Renvoie le jour de la semaine sous forme de nombre, où lundi vaut 0 et dimanche vaut 6. Identique à self.date().weekday(). Voir aussi isoweekday().

datetime.isoweekday()

Renvoie le jour de la semaine sous forme de nombre, où lundi vaut 1 et dimanche vaut 7. Identique à self.date().isoweekday(). Voir aussi weekday(), isocalendar().

datetime.isocalendar()

Renvoie un n-uplet nommé de 3 éléments : year, week et weekday. Identique à self.date().isocalendar().

datetime.isoformat(sep='T', timespec='auto')

Renvoie une chaîne représentant la date et l'heure au format ISO 8601 :

Si utcoffset() ne renvoie pas None, une chaîne est ajoutée, donnant le décalage UTC :

  • YYYY-MM-DDTHH:MM:SS.ffffff+HH:MM[:SS[.ffffff]], si microsecond ne vaut pas 0

  • YYYY-MM-DDTHH:MM:SS+HH:MM[:SS[.ffffff]], si microsecond vaut 0

Exemples :

>>> from datetime import datetime, timezone
>>> datetime(2019, 5, 18, 15, 17, 8, 132263).isoformat()
'2019-05-18T15:17:08.132263'
>>> datetime(2019, 5, 18, 15, 17, tzinfo=timezone.utc).isoformat()
'2019-05-18T15:17:00+00:00'

L'argument optionnel sep (par défaut 'T') est un séparateur d'un caractère, placé entre les portions du résultat correspondant à la date et à l'heure. Par exemple :

>>> from datetime import tzinfo, timedelta, datetime
>>> class TZ(tzinfo):
...     """A time zone with an arbitrary, constant -06:39 offset."""
...     def utcoffset(self, dt):
...         return timedelta(hours=-6, minutes=-39)
...
>>> datetime(2002, 12, 25, tzinfo=TZ()).isoformat(' ')
'2002-12-25 00:00:00-06:39'
>>> datetime(2009, 11, 27, microsecond=100, tzinfo=TZ()).isoformat()
'2009-11-27T00:00:00.000100-06:39'

L'argument optionnel timespec spécifie le nombre de composants additionnels de temps à inclure (par défaut 'auto'). Il peut valoir l'une des valeurs suivantes :

  • 'auto' : Identique à 'seconds' si microsecond vaut 0, à 'microseconds' sinon.

  • 'hours' : Inclut hour au format à deux chiffres HH.

  • 'minutes' : Inclut hour et minute au format HH:MM.

  • 'seconds' : Inclut hour, minute et second au format HH:MM:SS.

  • 'milliseconds' : Inclut le temps complet, mais tronque la partie fractionnaire des millisecondes, au format HH:MM:SS.sss.

  • 'microseconds' : Inclut le temps complet, au format HH:MM:SS.ffffff.

Note

Les composants de temps exclus sont tronqués et non arrondis.

Une ValueError est levée en cas d'argument timespec invalide :

>>> from datetime import datetime
>>> datetime.now().isoformat(timespec='minutes')   
'2002-12-25T00:00'
>>> dt = datetime(2015, 1, 1, 12, 30, 59, 0)
>>> dt.isoformat(timespec='microseconds')
'2015-01-01T12:30:59.000000'

Modifié dans la version 3.6: Added the timespec parameter.

datetime.__str__()

Pour une instance d de datetime, str(d) est équivalent à d.isoformat(' ').

datetime.ctime()

Renvoie une chaîne représentant la date et l'heure :

>>> from datetime import datetime
>>> datetime(2002, 12, 4, 20, 30, 40).ctime()
'Wed Dec  4 20:30:40 2002'

La chaîne de caractères en sortie n'inclura pas d'informations sur le fuseau horaire, que l'entrée soit avisée ou naïve.

d.ctime() est équivalent à :

time.ctime(time.mktime(d.timetuple()))

sur les plateformes où la fonction C native ctime() (que time.ctime() invoque, mais pas datetime.ctime()) est conforme au standard C.

datetime.strftime(format)

Renvoie une chaîne représentant la date et l'heure, contrôlée par une chaîne de format explicite. Voir strftime() and strptime() Behavior et datetime.isoformat().

datetime.__format__(format)

Identique à datetime.strftime(). Cela permet de spécifier une chaîne de format pour un objet datetime dans une chaîne de formatage littérale et en utilisant str.format(). Voir strftime() and strptime() Behavior et datetime.isoformat().

Exemple d'utilisation de la classe datetime :

Examples of working with datetime objects:

>>> from datetime import datetime, date, time, timezone

>>> # Using datetime.combine()
>>> d = date(2005, 7, 14)
>>> t = time(12, 30)
>>> datetime.combine(d, t)
datetime.datetime(2005, 7, 14, 12, 30)

>>> # Using datetime.now()
>>> datetime.now()   
datetime.datetime(2007, 12, 6, 16, 29, 43, 79043)   # GMT +1
>>> datetime.now(timezone.utc)   
datetime.datetime(2007, 12, 6, 15, 29, 43, 79060, tzinfo=datetime.timezone.utc)

>>> # Using datetime.strptime()
>>> dt = datetime.strptime("21/11/06 16:30", "%d/%m/%y %H:%M")
>>> dt
datetime.datetime(2006, 11, 21, 16, 30)

>>> # Using datetime.timetuple() to get tuple of all attributes
>>> tt = dt.timetuple()
>>> for it in tt:   
...     print(it)
...
2006    # year
11      # month
21      # day
16      # hour
30      # minute
0       # second
1       # weekday (0 = Monday)
325     # number of days since 1st January
-1      # dst - method tzinfo.dst() returned None

>>> # Date in ISO format
>>> ic = dt.isocalendar()
>>> for it in ic:   
...     print(it)
...
2006    # ISO year
47      # ISO week
2       # ISO weekday

>>> # Formatting a datetime
>>> dt.strftime("%A, %d. %B %Y %I:%M%p")
'Tuesday, 21. November 2006 04:30PM'
>>> 'The {1} is {0:%d}, the {2} is {0:%B}, the {3} is {0:%I:%M%p}.'.format(dt, "day", "month", "time")
'The day is 21, the month is November, the time is 04:30PM.'

L'exemple ci-dessous définit une sous-classe tzinfo qui regroupe des informations sur les fuseaux horaires pour Kaboul, en Afghanistan, qui a utilisé +4 UTC jusqu'en 1945, puis +4:30 UTC par la suite :

from datetime import timedelta, datetime, tzinfo, timezone

class KabulTz(tzinfo):
    # Kabul used +4 until 1945, when they moved to +4:30
    UTC_MOVE_DATE = datetime(1944, 12, 31, 20, tzinfo=timezone.utc)

    def utcoffset(self, dt):
        if dt.year < 1945:
            return timedelta(hours=4)
        elif (1945, 1, 1, 0, 0) <= dt.timetuple()[:5] < (1945, 1, 1, 0, 30):
            # An ambiguous ("imaginary") half-hour range representing
            # a 'fold' in time due to the shift from +4 to +4:30.
            # If dt falls in the imaginary range, use fold to decide how
            # to resolve. See PEP495.
            return timedelta(hours=4, minutes=(30 if dt.fold else 0))
        else:
            return timedelta(hours=4, minutes=30)

    def fromutc(self, dt):
        # Follow same validations as in datetime.tzinfo
        if not isinstance(dt, datetime):
            raise TypeError("fromutc() requires a datetime argument")
        if dt.tzinfo is not self:
            raise ValueError("dt.tzinfo is not self")

        # A custom implementation is required for fromutc as
        # the input to this function is a datetime with utc values
        # but with a tzinfo set to self.
        # See datetime.astimezone or fromtimestamp.
        if dt.replace(tzinfo=timezone.utc) >= self.UTC_MOVE_DATE:
            return dt + timedelta(hours=4, minutes=30)
        else:
            return dt + timedelta(hours=4)

    def dst(self, dt):
        # Kabul does not observe daylight saving time.
        return timedelta(0)

    def tzname(self, dt):
        if dt >= self.UTC_MOVE_DATE:
            return "+04:30"
        return "+04"

Utilisation de KabulTz cité plus haut :

>>> tz1 = KabulTz()

>>> # Datetime before the change
>>> dt1 = datetime(1900, 11, 21, 16, 30, tzinfo=tz1)
>>> print(dt1.utcoffset())
4:00:00

>>> # Datetime after the change
>>> dt2 = datetime(2006, 6, 14, 13, 0, tzinfo=tz1)
>>> print(dt2.utcoffset())
4:30:00

>>> # Convert datetime to another time zone
>>> dt3 = dt2.astimezone(timezone.utc)
>>> dt3
datetime.datetime(2006, 6, 14, 8, 30, tzinfo=datetime.timezone.utc)
>>> dt2
datetime.datetime(2006, 6, 14, 13, 0, tzinfo=KabulTz())
>>> dt2 == dt3
True

Objets time

A time object represents a (local) time of day, independent of any particular day, and subject to adjustment via a tzinfo object.

class datetime.time(hour=0, minute=0, second=0, microsecond=0, tzinfo=None, *, fold=0)

Tous les arguments sont optionnels. tzinfo peut être None ou une instance d'une sous-classe tzinfo. Les autres arguments doivent être des nombres entiers, dans les intervalles suivants :

  • 0 <= hour < 24,

  • 0 <= minute < 60,

  • 0 <= second < 60,

  • 0 <= microsecond < 1000000,

  • fold in [0, 1].

Si un argument est fourni en dehors de ces bornes, une ValueError est levée. Ils valent tous 0 par défaut, à l'exception de tzinfo qui vaut None.

Attributs de la classe :

time.min

Le plus petit objet time représentable, time(0, 0, 0, 0).

time.max

Le plus grand objet time représentable, time(23, 59, 59, 999999).

time.resolution

La plus petite différence possible entre deux objets time non-égaux, timedelta(microseconds=1), notez cependant que les objets time n'implémentent pas d'opérations arithmétiques.

Attributs de l'instance (en lecture seule) :

time.hour

Dans range(24).

time.minute

Dans range(60).

time.second

Dans range(60).

time.microsecond

Dans range(1000000).

time.tzinfo

L'objet passé comme argument tzinfo au constructeur de time, ou None si aucune valeur n'a été passée.

time.fold

Dans [0, 1]. Utilisé pour désambiguïser les heures dans un intervalle répété. (Un intervalle répété apparaît quand l'horloge est retardée à la fin de l'heure d'été ou quand le décalage horaire UTC du fuseau courant est décrémenté pour des raisons politiques.) La valeur 0 (1) représente le plus ancien (récent) des deux moments représentés par la même heure.

Nouveau dans la version 3.6.

time objects support equality and order comparisons, where a is considered less than b when a precedes b in time.

Naive and aware time objects are never equal. Order comparison between naive and aware time objects raises TypeError.

If both comparands are aware, and have the same tzinfo attribute, the common tzinfo attribute is ignored and the base times are compared. If both comparands are aware and have different tzinfo attributes, the comparands are first adjusted by subtracting their UTC offsets (obtained from self.utcoffset()).

Modifié dans la version 3.3: Equality comparisons between aware and naive time instances don't raise TypeError.

Dans un contexte booléen, un objet time est toujours considéré comme vrai.

Modifié dans la version 3.5: Avant Python 3.5, un objet time était considéré comme faux s'il représentait minuit en UTC. Ce comportement était considéré comme obscur et propice aux erreurs, il a été supprimé en Python 3.5. Voir bpo-13936 pour les détails complets.

Autre constructeur :

classmethod time.fromisoformat(time_string)

Renvoie une time correspondant à time_string dans un format ISO 8601 valide, avec les exceptions suivantes :

  1. Les décalages de fuseaux horaires peuvent comporter des fractions de secondes.

  2. Le T initial, normalement requis dans les cas où il peut y avoir une ambiguïté entre une date et une heure, n'est pas nécessaire.

  3. Les fractions de secondes peuvent avoir un nombre quelconque de décimales (tout ce qui dépasse 6 décimales sera tronqué).

  4. Les fractions d'heures et de minutes ne sont pas gérées.

Examples:

>>> from datetime import time
>>> time.fromisoformat('04:23:01')
datetime.time(4, 23, 1)
>>> time.fromisoformat('T04:23:01')
datetime.time(4, 23, 1)
>>> time.fromisoformat('T042301')
datetime.time(4, 23, 1)
>>> time.fromisoformat('04:23:01.000384')
datetime.time(4, 23, 1, 384)
>>> time.fromisoformat('04:23:01,000384')
datetime.time(4, 23, 1, 384)
>>> time.fromisoformat('04:23:01+04:00')
datetime.time(4, 23, 1, tzinfo=datetime.timezone(datetime.timedelta(seconds=14400)))
>>> time.fromisoformat('04:23:01Z')
datetime.time(4, 23, 1, tzinfo=datetime.timezone.utc)
>>> time.fromisoformat('04:23:01+00:00')
datetime.time(4, 23, 1, tzinfo=datetime.timezone.utc)

Nouveau dans la version 3.7.

Modifié dans la version 3.11: Auparavant, cette méthode ne prenait en charge que les formats émis par time.isoformat().

Méthodes de l'instance :

time.replace(hour=self.hour, minute=self.minute, second=self.second, microsecond=self.microsecond, tzinfo=self.tzinfo, *, fold=0)

Renvoie un objet time avec la même valeur, à l'exception des attributs dont les nouvelles valeurs sont spécifiées par les arguments nommés. Notez que tzinfo=None peut être spécifié pour créer une instance time naïve à partir d'une instance time avisée, sans conversion des données de temps.

Modifié dans la version 3.6: Added the fold parameter.

time.isoformat(timespec='auto')

Renvoie une chaîne représentant la date au format ISO 8601 :

L'argument optionnel timespec spécifie le nombre de composants additionnels de temps à inclure (par défaut 'auto'). Il peut valoir l'une des valeurs suivantes :

  • 'auto' : Identique à 'seconds' si microsecond vaut 0, à 'microseconds' sinon.

  • 'hours' : Inclut hour au format à deux chiffres HH.

  • 'minutes' : Inclut hour et minute au format HH:MM.

  • 'seconds' : Inclut hour, minute et second au format HH:MM:SS.

  • 'milliseconds' : Inclut le temps complet, mais tronque la partie fractionnaire des millisecondes, au format HH:MM:SS.sss.

  • 'microseconds' : Inclut le temps complet, au format HH:MM:SS.ffffff.

Note

Les composants de temps exclus sont tronqués et non arrondis.

Une ValueError sera levée en cas d'argument timespec invalide.

Exemple :

>>> from datetime import time
>>> time(hour=12, minute=34, second=56, microsecond=123456).isoformat(timespec='minutes')
'12:34'
>>> dt = time(hour=12, minute=34, second=56, microsecond=0)
>>> dt.isoformat(timespec='microseconds')
'12:34:56.000000'
>>> dt.isoformat(timespec='auto')
'12:34:56'

Modifié dans la version 3.6: Added the timespec parameter.

time.__str__()

Pour un temps t, str(t) est équivalent à t.isoformat().

time.strftime(format)

Renvoie une chaîne représentant l'heure, contrôlée par une chaîne de formatage explicite. Voir strftime() and strptime() Behavior et time.isoformat().

time.__format__(format)

Identique à time.strftime(). Cela permet de spécifier une chaîne de formatage pour un objet time dans une chaîne de formatage littérale et à l'utilisation de str.format(). Voir strftime() and strptime() Behavior et time.isoformat().

time.utcoffset()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.utcoffset(None), et lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou un objet timedelta d'une magnitude inférieure à un jour.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

time.dst()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.dst(None), et lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou un objet timedelta d'une magnitude inférieure à un jour.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage DST n'est pas restreint à des minutes entières.

time.tzname()

Si tzinfo est None, renvoie None, sinon renvoie self.tzinfo.tzname(None), et lève une exception si l'expression précédente ne renvoie pas None ou une chaîne de caractères.

Exemples d'utilisation de time

Exemples d'utilisation de l'objet time :

>>> from datetime import time, tzinfo, timedelta
>>> class TZ1(tzinfo):
...     def utcoffset(self, dt):
...         return timedelta(hours=1)
...     def dst(self, dt):
...         return timedelta(0)
...     def tzname(self,dt):
...         return "+01:00"
...     def  __repr__(self):
...         return f"{self.__class__.__name__}()"
...
>>> t = time(12, 10, 30, tzinfo=TZ1())
>>> t
datetime.time(12, 10, 30, tzinfo=TZ1())
>>> t.isoformat()
'12:10:30+01:00'
>>> t.dst()
datetime.timedelta(0)
>>> t.tzname()
'+01:00'
>>> t.strftime("%H:%M:%S %Z")
'12:10:30 +01:00'
>>> 'The {} is {:%H:%M}.'.format("time", t)
'The time is 12:10.'

Objets tzinfo

class datetime.tzinfo

Il s'agit d'une classe mère abstraite, ce qui signifie que cette classe ne doit pas être instanciée directement. Définissez une sous-classe de tzinfo pour capturer des informations sur un fuseau horaire particulier.

Une instance (d'une sous-classe concrète) de tzinfo peut être passée aux constructeurs des objets datetime et time. Les objets en question voient leurs attributs comme étant en temps local, et l'objet tzinfo contient des méthodes pour obtenir le décalage du temps local par rapport à UTC, le nom du fuseau horaire, le décalage d'heure d'été, tous relatifs à un objet de date ou d'heure qui leur est passé.

You need to derive a concrete subclass, and (at least) supply implementations of the standard tzinfo methods needed by the datetime methods you use. The datetime module provides timezone, a simple concrete subclass of tzinfo which can represent timezones with fixed offset from UTC such as UTC itself or North American EST and EDT.

Special requirement for pickling: A tzinfo subclass must have an __init__() method that can be called with no arguments, otherwise it can be pickled but possibly not unpickled again. This is a technical requirement that may be relaxed in the future.

A concrete subclass of tzinfo may need to implement the following methods. Exactly which methods are needed depends on the uses made of aware datetime objects. If in doubt, simply implement all of them.

tzinfo.utcoffset(dt)

Renvoie le décalage de l'heure locale par rapport à UTC, sous la forme d'un objet timedelta qui est positif à l'est de UTC. Si l'heure locale est à l'ouest de UTC, il doit être négatif.

Cela représente le décalage total par rapport à UTC ; par exemple, si un objet tzinfo représente à la fois un fuseau horaire et son ajustement à l'heure d'été, utcoffset() devrait renvoyer leur somme. Si le décalage UTC n'est pas connu, elle renvoie None. Sinon, la valeur renvoyée doit être un objet timedelta compris strictement entre -timedelta(hours=24) et timedelta(hours=24) (l'amplitude du décalage doit être inférieure à un jour). La plupart des implémentations de utcoffset() ressembleront probablement à l'une des deux suivantes :

return CONSTANT                 # fixed-offset class
return CONSTANT + self.dst(dt)  # daylight-aware class

Si utcoffset() ne renvoie pas None, dst() ne doit pas non plus renvoyer None.

L'implémentation par défaut de utcoffset() lève une NotImplementedError.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

tzinfo.dst(dt)

Renvoie le réglage de l'heure d'été (DST), sous la forme d'un objet timedelta ou None si l'information DST n'est pas connue.

Return timedelta(0) if DST is not in effect. If DST is in effect, return the offset as a timedelta object (see utcoffset() for details). Note that DST offset, if applicable, has already been added to the UTC offset returned by utcoffset(), so there's no need to consult dst() unless you're interested in obtaining DST info separately. For example, datetime.timetuple() calls its tzinfo attribute's dst() method to determine how the tm_isdst flag should be set, and tzinfo.fromutc() calls dst() to account for DST changes when crossing time zones.

Une instance tz d'une sous-classe tzinfo convenant à la fois pour une heure standard et une heure d'été doit être cohérente :

tz.utcoffset(dt) - tz.dst(dt)

must return the same result for every datetime dt with dt.tzinfo == tz For sane tzinfo subclasses, this expression yields the time zone's "standard offset", which should not depend on the date or the time, but only on geographic location. The implementation of datetime.astimezone() relies on this, but cannot detect violations; it's the programmer's responsibility to ensure it. If a tzinfo subclass cannot guarantee this, it may be able to override the default implementation of tzinfo.fromutc() to work correctly with astimezone() regardless.

La plupart des implémentations de dst() ressembleront probablement à l'une des deux suivantes :

def dst(self, dt):
    # a fixed-offset class:  doesn't account for DST
    return timedelta(0)

ou :

def dst(self, dt):
    # Code to set dston and dstoff to the time zone's DST
    # transition times based on the input dt.year, and expressed
    # in standard local time.

    if dston <= dt.replace(tzinfo=None) < dstoff:
        return timedelta(hours=1)
    else:
        return timedelta(0)

L'implémentation par défaut de dst() lève une NotImplementedError.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage DST n'est pas restreint à des minutes entières.

tzinfo.tzname(dt)

Return the time zone name corresponding to the datetime object dt, as a string. Nothing about string names is defined by the datetime module, and there's no requirement that it mean anything in particular. For example, "GMT", "UTC", "-500", "-5:00", "EDT", "US/Eastern", "America/New York" are all valid replies. Return None if a string name isn't known. Note that this is a method rather than a fixed string primarily because some tzinfo subclasses will wish to return different names depending on the specific value of dt passed, especially if the tzinfo class is accounting for daylight time.

L'implémentation par défaut de tzname() lève une NotImplementedError.

Ces méthodes sont appelées par les objets datetime et time, en réponse à leurs méthodes de mêmes noms. Un objet datetime se passe lui-même en tant qu'argument, et un objet time passe None. Les méthodes des sous-classes tzinfo doivent alors être prêtes à recevoir un argument None pour dt, ou une instance de datetime.

Quand None est passé, il est de la responsabilité du designer de la classe de choisir la meilleure réponse. Par exemple, renvoyer None est approprié si la classe souhaite signaler que les objets de temps ne participent pas au protocole tzinfo. Il peut être plus utile pour utcoffset(None) de renvoyer le décalage UTC standard, comme il n'existe aucune autre convention pour obtenir ce décalage.

Quand un objet datetime est passé en réponse à une méthode de datetime, dt.tzinfo est le même objet que self. Les méthodes de tzinfo peuvent se baser là-dessus, à moins que le code utilisateur appelle directement des méthodes de tzinfo. L'intention est que les méthodes de tzinfo interprètent dt comme étant le temps local, et n'aient pas à se soucier des objets dans d'autres fuseaux horaires.

Il y a une dernière méthode de tzinfo que les sous-classes peuvent vouloir redéfinir :

tzinfo.fromutc(dt)

Elle est appelée par l'implémentation par défaut de datetime.astimezone(). Lors d'un appel depuis cette méthode, dt.tzinfo vaut self et les données de date et d'heure de dt sont vues comme exprimant un horodatage UTC. Le rôle de fromutc() est d'ajuster les données de date et d'heure, renvoyant un objet datetime équivalent à self, dans le temps local.

Most tzinfo subclasses should be able to inherit the default fromutc() implementation without problems. It's strong enough to handle fixed-offset time zones, and time zones accounting for both standard and daylight time, and the latter even if the DST transition times differ in different years. An example of a time zone the default fromutc() implementation may not handle correctly in all cases is one where the standard offset (from UTC) depends on the specific date and time passed, which can happen for political reasons. The default implementations of astimezone() and fromutc() may not produce the result you want if the result is one of the hours straddling the moment the standard offset changes.

En omettant le code des cas d'erreurs, l'implémentation par défaut de fromutc() se comporte comme suit :

def fromutc(self, dt):
    # raise ValueError error if dt.tzinfo is not self
    dtoff = dt.utcoffset()
    dtdst = dt.dst()
    # raise ValueError if dtoff is None or dtdst is None
    delta = dtoff - dtdst  # this is self's standard offset
    if delta:
        dt += delta   # convert to standard local time
        dtdst = dt.dst()
        # raise ValueError if dtdst is None
    if dtdst:
        return dt + dtdst
    else:
        return dt

Dans le fichier tzinfo_examples.py il y a des exemples de tzinfo classes :

from datetime import tzinfo, timedelta, datetime

ZERO = timedelta(0)
HOUR = timedelta(hours=1)
SECOND = timedelta(seconds=1)

# A class capturing the platform's idea of local time.
# (May result in wrong values on historical times in
#  timezones where UTC offset and/or the DST rules had
#  changed in the past.)
import time as _time

STDOFFSET = timedelta(seconds = -_time.timezone)
if _time.daylight:
    DSTOFFSET = timedelta(seconds = -_time.altzone)
else:
    DSTOFFSET = STDOFFSET

DSTDIFF = DSTOFFSET - STDOFFSET

class LocalTimezone(tzinfo):

    def fromutc(self, dt):
        assert dt.tzinfo is self
        stamp = (dt - datetime(1970, 1, 1, tzinfo=self)) // SECOND
        args = _time.localtime(stamp)[:6]
        dst_diff = DSTDIFF // SECOND
        # Detect fold
        fold = (args == _time.localtime(stamp - dst_diff))
        return datetime(*args, microsecond=dt.microsecond,
                        tzinfo=self, fold=fold)

    def utcoffset(self, dt):
        if self._isdst(dt):
            return DSTOFFSET
        else:
            return STDOFFSET

    def dst(self, dt):
        if self._isdst(dt):
            return DSTDIFF
        else:
            return ZERO

    def tzname(self, dt):
        return _time.tzname[self._isdst(dt)]

    def _isdst(self, dt):
        tt = (dt.year, dt.month, dt.day,
              dt.hour, dt.minute, dt.second,
              dt.weekday(), 0, 0)
        stamp = _time.mktime(tt)
        tt = _time.localtime(stamp)
        return tt.tm_isdst > 0

Local = LocalTimezone()


# A complete implementation of current DST rules for major US time zones.

def first_sunday_on_or_after(dt):
    days_to_go = 6 - dt.weekday()
    if days_to_go:
        dt += timedelta(days_to_go)
    return dt


# US DST Rules
#
# This is a simplified (i.e., wrong for a few cases) set of rules for US
# DST start and end times. For a complete and up-to-date set of DST rules
# and timezone definitions, visit the Olson Database (or try pytz):
# http://www.twinsun.com/tz/tz-link.htm
# https://sourceforge.net/projects/pytz/ (might not be up-to-date)
#
# In the US, since 2007, DST starts at 2am (standard time) on the second
# Sunday in March, which is the first Sunday on or after Mar 8.
DSTSTART_2007 = datetime(1, 3, 8, 2)
# and ends at 2am (DST time) on the first Sunday of Nov.
DSTEND_2007 = datetime(1, 11, 1, 2)
# From 1987 to 2006, DST used to start at 2am (standard time) on the first
# Sunday in April and to end at 2am (DST time) on the last
# Sunday of October, which is the first Sunday on or after Oct 25.
DSTSTART_1987_2006 = datetime(1, 4, 1, 2)
DSTEND_1987_2006 = datetime(1, 10, 25, 2)
# From 1967 to 1986, DST used to start at 2am (standard time) on the last
# Sunday in April (the one on or after April 24) and to end at 2am (DST time)
# on the last Sunday of October, which is the first Sunday
# on or after Oct 25.
DSTSTART_1967_1986 = datetime(1, 4, 24, 2)
DSTEND_1967_1986 = DSTEND_1987_2006

def us_dst_range(year):
    # Find start and end times for US DST. For years before 1967, return
    # start = end for no DST.
    if 2006 < year:
        dststart, dstend = DSTSTART_2007, DSTEND_2007
    elif 1986 < year < 2007:
        dststart, dstend = DSTSTART_1987_2006, DSTEND_1987_2006
    elif 1966 < year < 1987:
        dststart, dstend = DSTSTART_1967_1986, DSTEND_1967_1986
    else:
        return (datetime(year, 1, 1), ) * 2

    start = first_sunday_on_or_after(dststart.replace(year=year))
    end = first_sunday_on_or_after(dstend.replace(year=year))
    return start, end


class USTimeZone(tzinfo):

    def __init__(self, hours, reprname, stdname, dstname):
        self.stdoffset = timedelta(hours=hours)
        self.reprname = reprname
        self.stdname = stdname
        self.dstname = dstname

    def __repr__(self):
        return self.reprname

    def tzname(self, dt):
        if self.dst(dt):
            return self.dstname
        else:
            return self.stdname

    def utcoffset(self, dt):
        return self.stdoffset + self.dst(dt)

    def dst(self, dt):
        if dt is None or dt.tzinfo is None:
            # An exception may be sensible here, in one or both cases.
            # It depends on how you want to treat them.  The default
            # fromutc() implementation (called by the default astimezone()
            # implementation) passes a datetime with dt.tzinfo is self.
            return ZERO
        assert dt.tzinfo is self
        start, end = us_dst_range(dt.year)
        # Can't compare naive to aware objects, so strip the timezone from
        # dt first.
        dt = dt.replace(tzinfo=None)
        if start + HOUR <= dt < end - HOUR:
            # DST is in effect.
            return HOUR
        if end - HOUR <= dt < end:
            # Fold (an ambiguous hour): use dt.fold to disambiguate.
            return ZERO if dt.fold else HOUR
        if start <= dt < start + HOUR:
            # Gap (a non-existent hour): reverse the fold rule.
            return HOUR if dt.fold else ZERO
        # DST is off.
        return ZERO

    def fromutc(self, dt):
        assert dt.tzinfo is self
        start, end = us_dst_range(dt.year)
        start = start.replace(tzinfo=self)
        end = end.replace(tzinfo=self)
        std_time = dt + self.stdoffset
        dst_time = std_time + HOUR
        if end <= dst_time < end + HOUR:
            # Repeated hour
            return std_time.replace(fold=1)
        if std_time < start or dst_time >= end:
            # Standard time
            return std_time
        if start <= std_time < end - HOUR:
            # Daylight saving time
            return dst_time


Eastern  = USTimeZone(-5, "Eastern",  "EST", "EDT")
Central  = USTimeZone(-6, "Central",  "CST", "CDT")
Mountain = USTimeZone(-7, "Mountain", "MST", "MDT")
Pacific  = USTimeZone(-8, "Pacific",  "PST", "PDT")

Notez que, deux fois par an, on rencontre des subtilités inévitables dans les sous-classes de tzinfo représentant à la fois des heures standard et d'été, au passage de l'une à l'autre. Concrètement, considérez le fuseau de l'est des États-Unis (UTC -0500), où EDT (heure d'été) débute à la minute qui suit 1:59 (EST) le second dimanche de mars, et se termine à la minute qui suit 1:59 (EDT) le premier dimanche de novembre :

  UTC   3:MM  4:MM  5:MM  6:MM  7:MM  8:MM
  EST  22:MM 23:MM  0:MM  1:MM  2:MM  3:MM
  EDT  23:MM  0:MM  1:MM  2:MM  3:MM  4:MM

start  22:MM 23:MM  0:MM  1:MM  3:MM  4:MM

  end  23:MM  0:MM  1:MM  1:MM  2:MM  3:MM

Quand l'heure d'été débute (la ligne « start »), l'horloge locale passe de 1:59 à 3:00. Une heure de la forme 2:MM n'a pas vraiment de sens ce jour là, donc astimezone(Eastern) ne fournira pas de résultat avec hour == 2 pour le jour où débute l'heure d'été. Par exemple, lors du changement d'heure du printemps 2016, nous obtenons :

>>> from datetime import datetime, timezone
>>> from tzinfo_examples import HOUR, Eastern
>>> u0 = datetime(2016, 3, 13, 5, tzinfo=timezone.utc)
>>> for i in range(4):
...     u = u0 + i*HOUR
...     t = u.astimezone(Eastern)
...     print(u.time(), 'UTC =', t.time(), t.tzname())
...
05:00:00 UTC = 00:00:00 EST
06:00:00 UTC = 01:00:00 EST
07:00:00 UTC = 03:00:00 EDT
08:00:00 UTC = 04:00:00 EDT

When DST ends (the "end" line), there's a potentially worse problem: there's an hour that can't be spelled unambiguously in local wall time: the last hour of daylight time. In Eastern, that's times of the form 5:MM UTC on the day daylight time ends. The local wall clock leaps from 1:59 (daylight time) back to 1:00 (standard time) again. Local times of the form 1:MM are ambiguous. astimezone() mimics the local clock's behavior by mapping two adjacent UTC hours into the same local hour then. In the Eastern example, UTC times of the form 5:MM and 6:MM both map to 1:MM when converted to Eastern, but earlier times have the fold attribute set to 0 and the later times have it set to 1. For example, at the Fall back transition of 2016, we get:

>>> u0 = datetime(2016, 11, 6, 4, tzinfo=timezone.utc)
>>> for i in range(4):
...     u = u0 + i*HOUR
...     t = u.astimezone(Eastern)
...     print(u.time(), 'UTC =', t.time(), t.tzname(), t.fold)
...
04:00:00 UTC = 00:00:00 EDT 0
05:00:00 UTC = 01:00:00 EDT 0
06:00:00 UTC = 01:00:00 EST 1
07:00:00 UTC = 02:00:00 EST 0

Note that the datetime instances that differ only by the value of the fold attribute are considered equal in comparisons.

Applications that can't bear wall-time ambiguities should explicitly check the value of the fold attribute or avoid using hybrid tzinfo subclasses; there are no ambiguities when using timezone, or any other fixed-offset tzinfo subclass (such as a class representing only EST (fixed offset -5 hours), or only EDT (fixed offset -4 hours)).

Voir aussi

zoneinfo

The datetime module has a basic timezone class (for handling arbitrary fixed offsets from UTC) and its timezone.utc attribute (a UTC timezone instance).

zoneinfo apporte à Python la base de données de fuseaux horaires IANA (aussi appelée base de données Olson), et son utilisation est recommandée.

Base de données des fuseaux horaires de l'IANA

La Time Zone Database (souvent appelée tz, tzdata ou zoneinfo) contient les codes et les données représentant l'historique du temps local pour un grand nombre d'emplacements représentatifs autour du globe. Elle est mise à jour périodiquement, pour refléter les changements opérés par des politiques sur les bornes du fuseau, les décalages UTC, et les règles de passage à l'heure d'été.

Objets timezone

La classe timezone est une sous-classe de tzinfo, dont chaque instance représente un fuseau horaire défini par un décalage fixe par rapport à UTC.

Les objets de cette classe ne peuvent pas être utilisés pour représenter les informations de fuseaux horaires dans des emplacements où plusieurs décalages sont utilisés au cours de l'année ni où le déroulement du temps civil a fait l'objet d'ajustements.

class datetime.timezone(offset, name=None)

L'argument offset doit être spécifié comme un objet timedelta représentant la différence entre le temps local et UTC. Il doit être strictement compris entre -timedelta(hours=24) et timedelta(hours=24), autrement une ValueError est levée.

L'argument name est optionnel. S'il est spécifié, il doit être une chaîne qui sera utilisée comme valeur de retour de la méthode datetime.tzname().

Nouveau dans la version 3.2.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

timezone.utcoffset(dt)

Renvoie la valeur fixe spécifiée lorsque l'instance timezone est construite.

L'argument dt est ignoré. La valeur de retour est une instance timedelta égale à la différence entre le temps local et UTC.

Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

timezone.tzname(dt)

Renvoie la valeur fixe spécifiée lorsque l'instance timezone est construite.

Si name n'est pas fourni au constructeur, le nom renvoyé par tzname(dt) est généré comme suit à partir de la valeur de offset. Si offset vaut timedelta(0), le nom sera « UTC », autrement le nom sera une chaîne de la forme UTC±HH:MM, où ± est le signe d'offset, et HH et MM sont respectivement les représentations à deux chiffres de offset.hours et offset.minutes.

Modifié dans la version 3.6: Le nom généré à partir de offset=timedelta(0) est maintenant 'UTC' plutôt que 'UTC+00:00'.

timezone.dst(dt)

Renvoie toujours None.

timezone.fromutc(dt)

Renvoie dt + offset. L'argument dt doit être une instance avisée de datetime, avec tzinfo valant self.

Attributs de la classe :

timezone.utc

Le fuseau horaire UTC, timezone(timedelta(0)).

strftime() and strptime() Behavior

Les objets date, datetime et time comportent tous une méthode strftime(format), pour créer une représentation du temps sous forme d'une chaîne, contrôlée par une chaîne de formatage explicite.

Inversement, la méthode de classe datetime.strptime() crée un objet datetime à partir d'une chaîne représentant une date et une heure, et une chaîne de format correspondante.

The table below provides a high-level comparison of strftime() versus strptime():

strftime

strptime

Utilisation

Convertit un objet en une chaîne selon un format donné

Analyse une chaîne dans un objet datetime en fonction du format de correspondance donné

Type de méthode

Méthode d'instance

Méthode de classe

Méthode de

date ; datetime ; time

datetime

Signature

strftime(format)

strptime(date_string, format)

strftime() and strptime() Format Codes

Ces méthodes acceptent des codes de formatage qui peuvent être utilisés pour analyser et formater les dates :

>>> datetime.strptime('31/01/22 23:59:59.999999',
...                   '%d/%m/%y %H:%M:%S.%f')
datetime.datetime(2022, 1, 31, 23, 59, 59, 999999)
>>> _.strftime('%a %d %b %Y, %I:%M%p')
'Mon 31 Jan 2022, 11:59PM'

Voici la liste de tous les codes de formatage requis par le C standard 1989, et ils fonctionnent sur toutes les plateformes possédant une implémentation de C standard.

Directive

Signification

Exemple

Notes

%a

Jour de la semaine abrégé dans la langue locale.

Sun, Mon, ..., Sat (en_US);
Lu, Ma, ..., Di (fr_FR)

(1)

%A

Jour de la semaine complet dans la langue locale.

Sunday, Monday, ..., Saturday (en_US);
Lundi, Mardi, ..., Dimanche (fr_FR)

(1)

%w

Jour de la semaine en chiffre, avec 0 pour le dimanche et 6 pour le samedi.

0, 1, ..., 6

%d

Jour du mois sur deux chiffres.

01, 02, ..., 31

(9)

%b

Nom du mois abrégé dans la langue locale.

Jan, Feb, ..., Dec (en_US);
janv., févr., ..., déc. (fr_FR)

(1)

%B

Nom complet du mois dans la langue locale.

January, February, ..., December (en_US);
janvier, février, ..., décembre (fr_FR)

(1)

%m

Numéro du mois sur deux chiffres.

01, 02, ..., 12

(9)

%y

Année sur deux chiffres (sans le siècle).

00, 01, ..., 99

(9)

%Y

Année complète sur quatre chiffres.

0001, 0002, ..., 2013, 2014, ..., 9998, 9999

(2)

%H

Heure à deux chiffres de 00 à 23.

00, 01, ..., 23

(9)

%I

Heure à deux chiffres pour les horloges 12h (01 à 12).

01, 02, ..., 12

(9)

%p

Équivalent local à AM/PM.

AM, PM (en_US);
am, pm (de_DE)

(1), (3)

%M

Minutes sur deux chiffres.

00, 01, ..., 59

(9)

%S

Secondes sur deux chiffres.

00, 01, ..., 59

(4), (9)

%f

Microsecondes sur 6 chiffres.

000000, 000001, ..., 999999

(5)

%z

Décalage horaire UTC sous la forme ±HHMM[SS[.ffffff]] (chaîne vide si l'instance est naïve).

(vide), +0000, -0400, +1030, +063415, -030712.345216

(6)

%Z

Nom du fuseau horaire (chaîne vide si l'instance est naïve).

(vide), UTC, GMT

(6)

%j

Numéro du jour dans l'année sur trois chiffres.

001, 002, ..., 366

(9)

%U

Numéro de la semaine à deux chiffres (où dimanche est considéré comme le premier jour de la semaine). Tous les jours de l'année précédent le premier dimanche sont considérés comme appartenant à la semaine 0.

00, 01, ..., 53

(7), (9)

%W

Numéro de la semaine à deux chiffres (où lundi est considéré comme le premier jour de la semaine). Tous les jours de l'année précédent le premier lundi sont considérés comme appartenant à la semaine 0.

00, 01, ..., 53

(7), (9)

%c

Représentation locale de la date et de l'heure.

Tue Aug 16 21:30:00 1988 (en_US);
mar. 16 août 1988 21:30:00 (fr_FR)

(1)

%x

Représentation locale de la date.

08/16/88 (None);
08/16/1988 (en_US);
16/08/1988 (fr_FR)

(1)

%X

Représentation locale de l'heure.

21:30:00 (en_US) ;
21:30:00 (fr_FR)

(1)

%%

Un caractère '%' littéral.

%

Plusieurs directives supplémentaires non requises par la norme C89 sont incluses pour des raisons de commodité. Ces paramètres correspondent tous aux valeurs de date de la norme ISO 8601.

Directive

Signification

Exemple

Notes

%G

Année complète ISO 8601 représentant l'année contenant la plus grande partie de la semaine ISO (%V).

0001, 0002, ..., 2013, 2014, ..., 9998, 9999

(8)

%u

Jour de la semaine ISO 8601 où 1 correspond au lundi.

1, 2, ..., 7

%V

Numéro de la semaine ISO 8601, avec lundi étant le premier jour de la semaine. La semaine 01 est la semaine contenant le 4 janvier.

01, 02, ..., 53

(8), (9)

These may not be available on all platforms when used with the strftime() method. The ISO 8601 year and ISO 8601 week directives are not interchangeable with the year and week number directives above. Calling strptime() with incomplete or ambiguous ISO 8601 directives will raise a ValueError.

The full set of format codes supported varies across platforms, because Python calls the platform C library's strftime() function, and platform variations are common. To see the full set of format codes supported on your platform, consult the strftime(3) documentation. There are also differences between platforms in handling of unsupported format specifiers.

Nouveau dans la version 3.6: %G, %u et %V ont été ajoutés.

Détail technique

Broadly speaking, d.strftime(fmt) acts like the time module's time.strftime(fmt, d.timetuple()) although not all objects support a timetuple() method.

For the datetime.strptime() class method, the default value is 1900-01-01T00:00:00.000: any components not specified in the format string will be pulled from the default value. [4]

L'utilisation de datetime.strptime(date_string, format) équivaut à :

datetime(*(time.strptime(date_string, format)[0:6]))

sauf lorsque le format inclut des composantes de sous-secondes ou des informations de décalage de fuseau horaire, qui sont prises en charge dans datetime.strptime mais pas par time.strptime.

For time objects, the format codes for year, month, and day should not be used, as time objects have no such values. If they're used anyway, 1900 is substituted for the year, and 1 for the month and day.

Pour les objets date, les codes de formatage pour les heures, minutes, secondes et microsecondes ne devraient pas être utilisés, puisque les objets date ne possèdent pas de telles valeurs. S'ils sont tout de même utilisés, la valeur 0 est utilisée.

Pour la même raison, la gestion des chaînes contenant des caractères (ou points) Unicode qui ne peuvent pas être représentés dans la locale actuelle dépend aussi de la plateforme. Sur certaines plateformes, ces caractères sont conservés tels quels dans la sortie, alors que sur d'autres plateformes strftime lève une UnicodeError ou renvoie une chaîne vide.

Notes :

  1. Comme le format dépend de la locale courante, les assomptions sur la valeur de retour doivent être prises soigneusement. L'ordre des champs variera (par exemple, « mois/jour/année » au lieu de « année/mois/jour »), et le résultat peut contenir des caractères non-ASCII.

  2. The strptime() method can parse years in the full [1, 9999] range, but years < 1000 must be zero-filled to 4-digit width.

    Modifié dans la version 3.2: In previous versions, strftime() method was restricted to years >= 1900.

    Modifié dans la version 3.3: In version 3.2, strftime() method was restricted to years >= 1000.

  3. When used with the strptime() method, the %p directive only affects the output hour field if the %I directive is used to parse the hour.

  4. Unlike the time module, the datetime module does not support leap seconds.

  5. When used with the strptime() method, the %f directive accepts from one to six digits and zero pads on the right. %f is an extension to the set of format characters in the C standard (but implemented separately in datetime objects, and therefore always available).

  6. Pour les objets naïfs, les codes de formatage %z et %Z sont remplacés par des chaînes vides.

    Pour un objet avisé :

    %z

    utcoffset() is transformed into a string of the form ±HHMM[SS[.ffffff]], where HH is a 2-digit string giving the number of UTC offset hours, MM is a 2-digit string giving the number of UTC offset minutes, SS is a 2-digit string giving the number of UTC offset seconds and ffffff is a 6-digit string giving the number of UTC offset microseconds. The ffffff part is omitted when the offset is a whole number of seconds and both the ffffff and the SS part is omitted when the offset is a whole number of minutes. For example, if utcoffset() returns timedelta(hours=-3, minutes=-30), %z is replaced with the string '-0330'.

    Modifié dans la version 3.7: Le décalage UTC peut aussi être autre chose qu'un ensemble de minutes.

    Modifié dans la version 3.7: When the %z directive is provided to the strptime() method, the UTC offsets can have a colon as a separator between hours, minutes and seconds. For example, '+01:00:00' will be parsed as an offset of one hour. In addition, providing 'Z' is identical to '+00:00'.

    %Z

    In strftime(), %Z is replaced by an empty string if tzname() returns None; otherwise %Z is replaced by the returned value, which must be a string.

    strptime() only accepts certain values for %Z:

    1. toute valeur dans time.tzname pour votre machine locale

    2. les valeurs UTC et GMT codés en dur

    Ainsi, quelqu'un qui vit au Japon peut avoir comme valeurs valides JST, UTC et GMT, mais probablement pas EST. Les valeurs invalides lèvent ValueError.

    Modifié dans la version 3.2: When the %z directive is provided to the strptime() method, an aware datetime object will be produced. The tzinfo of the result will be set to a timezone instance.

  7. When used with the strptime() method, %U and %W are only used in calculations when the day of the week and the calendar year (%Y) are specified.

  8. Similar to %U and %W, %V is only used in calculations when the day of the week and the ISO year (%G) are specified in a strptime() format string. Also note that %G and %Y are not interchangeable.

  9. When used with the strptime() method, the leading zero is optional for formats %d, %m, %H, %I, %M, %S, %j, %U, %W, and %V. Format %y does require a leading zero.

Notes